Fiche métier : animateur territorial

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le métier d’animateur territorial (catégorie B)

A proprement parler, animateur territorial n’est pas un métier mais un cadre d’emplois administratifs, défini par le Décret n° 2011-558 du 20 mai 2011, qui permet d’occuper une grande variété de postes dans le secteur de l’animation pour tout type de collectivités territoriales.

L’animateur territorial est un fonctionnaire de catégorie B, il peut donc être à la tête d’un bureau et assure la supervision des fonctionnaires de catégorie C placés sous sa responsabilité ainsi que des agents contractuels, nombreux dans le secteur de l’animation. 

Quelques exemples de métiers occupés par les animateurs territoriaux :

  • Chargé d’animation à l’éducation au développement durable
  • Médiateur culturel
  • Référent insertion socioprofessionnelle et professionnelle
  • Responsable du service animation sociale de quartier
  • Directeur de l’action culturelle

Ses possibilités d’évolution sont réelles et motivantes : animateur principal de 2ème classe puis animateur principal 1ère classe, voire fonctionnaire de catégorie A. 

Il s’agit donc d’une fonction plurielle, qui ne se limite pas à l’animation périscolaire.

 

Qu’est-ce que la fonction publique territoriale ? 

La fonction publique territoriale comprend :

  • les collectivités territoriales, organisées en trois niveaux : la région, le département, la commune. Tous les agents de ces collectivités sont donc intégrés à la fonction publique territoriale.
  • les structures intercommunales : il s’agit des différentes communautés de communes / d'agglomérations. Leurs agents appartiennent donc naturellement à la fonction publique territoriale. 
  • les établissements et offices publics : cette catégorie est très variée et comprend aussi bien les collèges et lycées que les offices HLM, les musées, théâtres et opéras publics, mais aussi des établissements de recherche tels que l’INSERM, le CNRS….. Une partie des agents relèvent de la fonction publique territoriale. 

Les animateurs territoriaux peuvent donc exercer dans l’ensemble des ces structures.

Les missions de l’animateur territorial

“Les membres du cadre d'emplois des animateurs territoriaux coordonnent et mettent en œuvre des activités d'animation. Ils peuvent encadrer des adjoints d'animation.

Ils interviennent dans le secteur périscolaire et dans les domaines de l'animation des quartiers, de la médiation sociale, de la cohésion sociale, du développement rural et de la politique du développement social urbain. Ils peuvent participer à la mise en place de mesures d'insertion.

Ils interviennent également au sein de structures d'accueil ou d'hébergement, ainsi que dans l'organisation d'activités de loisirs.

Les titulaires des grades d'animateur principal de 2e classe et d'animateur principal de 1re classe ont vocation à occuper des emplois qui, relevant des domaines d'activité mentionnés [ci-dessus], correspondent à un niveau particulier d'expertise. Ils peuvent concevoir et coordonner des projets d'activités socio-éducatives, culturelles et de loisirs, encadrer une équipe d'animation, être adjoints au responsable de service, participer à la conception du projet d'animation de la collectivité locale et à la coordination d'une ou plusieurs structures d'animation. Ils peuvent être chargés de l'animation de réseaux dans les domaines sociaux, culturels ou d'activités de loisirs. Ils peuvent également conduire des actions de formation.” Décret n° 2011-558, Chapitre Ier, Article 2

L’animateur territorial (catégorie B) organise et prend part aux animations et activités diverses de la structure qui l’emploi, bien entendu, mais il est surtout chargé de la conception et de la coordination du projet d’animation de la structure qui l’emploie dans un but précis : réinsertion, lien social, mobilité etc.

Au quotidien, il encadre les adjoints d’animation (catégorie C) et gère un groupe d’enfants, de résidents ou d’usagers d’âge divers dans le respect des normes en vigueur et du budget alloué par la collectivité territoriale dont il dépend. 

Bien entendu, ses missions peuvent varier fortement dans le détail en fonction de la structure qui l’emploie, du public visé et de l’objectif des animations conduites et de son grade : animateur, animateur principal de 2ème classe, animateur principal de 1ère classe.