Fiche métier : gendarme

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le métier de gendarme

Le gendarme est un militaire engagé dans une carrière opérationnelle. Gendarme est le premier grade obtenu par les sous-officiers de gendarmerie. Ils sont chargés de faire respecter la loi afin de protéger les personnes présentes sur le territoire national.

Pour devenir gendarme, il faut obligatoirement remplir certaines conditions et réussir un concours très sélectif. Quelle que soit sa spécialité et son affectation, le gendarme est au service de la Nation. C'est un fonctionnaire qui dépend du Ministère de l’Intérieur, porte l’uniforme et une arme de service.

En 2021, la Gendarmerie Nationale recrute 4.680 sous-officiers de gendarmerie.

 

Les missions et spécialités du gendarme 

Le gendarme intervient partout sur le territoire national et parfois à l'étranger. Il est déployé en particulier dans les zones rurales et périurbaines ainsi que sur les axes routiers.

Le sous-officier de gendarmerie veille à l'exécution des lois. Ses missions sont de deux ordres :

Assurer la sécurité publique

  • maintenir ou restaurer l'ordre public
  • protéger les lieux sensibles en France comme à l'étranger
  • participer aux OPEX (opérations extérieures)
  • police de proximité
  • contrôles routiers
  • renseignement
  • lutte contre le terrorisme
  • ...

Police judiciaire : la mission de police judiciaire consiste à constater les infractions pénales puis mener un travail d'enquête pour rassembler les preuves et rechercher leurs auteurs afin de les confier aux tribunaux compétents. Cette mission représente 40% de l'activité de la gendarmerie. 

Le gendarme peut être affecté dans différents types d'unités en fonction de ses choix de carrière et des besoins. Il peut s'agir par exemple (liste non exhaustive) de :

  • la gendarmerie départementale
  • l'escadron départemental de sécurité routière 
  • la gendarmerie mobile
  • la garde républicaine
  • GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale)
  • unités de contre-terrorisme nucléaire (PSPG)
  • GIR (Groupes Interministériels de Recherche)
  • GTA (Gendarmerie des Transports Aériens)
  • la gendarmerie de l'armement
  • la gendarmerie de l'air
  • la gendarmerie maritime
  • Gsan (Gendarmerie de la Sécurité de l'Armement Nucléaire)

Le gendarme peut se spécialiser en tant que (liste non exhaustive) :

  • OPJ (officier de police judiciaire)
  • Gendarme cynophile
  • Gendarme nautique 
  • Motocycliste
  • Fantassin
  • Cavalier
  • ....

Le métier de gendarme regroupe donc une grande variété de spécialités et de missions, souvent méconnues. Il est possible de changer de type d'unité et de spécialité en cours de carrière. 

 

Les conditions de travail et l'engagement du gendarme

Être gendarme n'est pas facile, que ce soit physiquement ou psychologiquement.

Le métier en lui-même comporte de nombreuses contraintes. En effet, les gendarmes travaillent de jour comme de nuit, weekends et fériés inclus. Cela impacte bien entendu la vie de famille du fonctionnaire. Militaire, il est mobilisable à tout moment. Comme il a la possibilité de vivre au sein de la gendarmerie, il lui est parfois difficile de dissocier vie privée et vie professionnelle. 

Il est souvent victime d'insultes et d'agressions. Il peut parfois être gravement blessé. 

Au quotidien, il est exposé à des situations stressantes, dangereuses voire traumatisantes. Être parmi les premiers arrivés sur le lieu d'un meurtre ou d'une agression violente, entendre le récit d'un viol ou de violences conjugales sont des événement perturbants. Parfois, les enquêtes peuvent ne pas aboutir et le fonctionnaire éprouve alors un sentiment d'impuissance, voire d'injustice. 

Il doit faire face à des individus agressifs, parfois armés et déterminés à nuire. Mais même dans ces situations extrêmes, il doit garder son calme et agir avec discernement. 

Le gendarme travaille en équipe. Il est les plus souvent armé, généralement d'une arme de poing ou d'un fusil d'assaut. Il porte un uniforme et un grade. En fonction des interventions, il peut être amené à porter un gilet pare-balle. En fonction de son poste et de son grade, le gendarme peut être plus souvent dans un bureau que sur le terrain.