Qu'est-ce qu'un réserviste en gendarmerie ?

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Réserviste en gendarmerie

Être réserviste en gendarmerie, c'est servir son pays quelques jours par mois, tout en conservant sa vie professionnelle civile. C'est un engagement moins contraignant que celui des gendarmes d'active. Être réserviste est une expérience enrichissante et valorisante. 

La réserve de la Gendarmerie Nationale s'adresse à tous, hommes et femmes, âgés de 40 ans maximum au moment du recrutement. 

La Gendarmerie Nationale compte 23.000 réservistes. 

 

Quelles sont les missions du réserviste en gendarmerie ?

Comme le gendarme d'active, le réserviste effectue des missions de protection, de prévention et d'assistance.

Nous reproduisons ici les exemples d'emploi dans la réserve opérationnelle présentés sur la plateforme de recrutement de la gendarmerie.

"Les réservistes sous ESR sont convoqués pour renforcer temporairement les unités de gendarmerie proches de leur domicile et participer notamment :

  • au service quotidien des unités (patrouille de surveillance, contact avec la population, aide, conseil et secours) ;
  • à des services d’ordre (manifestations sportives ou culturelles) ;
  • à des dispositifs de recherches ;
  • à des missions de sécurité publique ou de lutte contre la délinquance ;
  • à des mesures exceptionnelles de sécurité telles que le plan ViGiPiRAte ;
  • à la gestion des conséquences des catastrophes naturelles, accidentelles ou provoquées.
  • à l'encadrement des sessions de JDC ou de formation des réservistes."

Les réservistes sont dotés d'une arme et d'une carte professionnelle, au même titre que leurs collègues d'active.

 

Comment devenir réserviste en gendarmerie ?

Pour devenir réserviste dans la gendarmerie, il faut remplir un certain nombre de conditions :

  • Être de nationalité française ;
  • Être âgé de 17 ans au moins et 40 ans au plus ;
  • Avoir satisfait aux obligations du service national, avoir suivi la JAPD ou la JDC ;
  • Avoir une bonne aptitude physique ;
  • Être apte psychologiquement et de bonne moralité ;

Pour devenir officier de réserve, il faut être titulaire d'un bac+2 au minimum et avoir déjà servi dans la réserve de la gendarmerie, ou dans la police ou dans l'armée.

Les recrutements sont organisés tout au long de l'année. L'inscription se fait via une cellule dédiée, dans chaque département. Pour en connaitre les coordonnées, les candidats doivent

Pour les futurs militaires du rang et sous-officiers de réserve, la sélection des candidats a lieu en région. L'épreuve consiste en un test psychotechnique.

Les candidats sélectionnés devront ensuite réussir leur formation avant d'être réellement recrutés. Il s'agit de

  • la préparation militaire gendarmerie (PMG) : pour les réservistes hors encadrement
  • la préparation militaire supérieure gendarmerie (PMSG) : pour les gradés et officiers

 A l'issue de cette préparation, le candidat est breveté et apte à servir dans la réserve. Il y acquiert les connaissances et compétences indispensables à son futur engagement. La PMG / PMSG dure deux semaines. Le candidat devient alors réserviste sous ESR (engagement à servir dans la réserve). Le réserviste sous ESR reçoit un paquetage complet. Il porte donc l'uniforme de la gendarmerie et un grade. Plus d'infos sur les écoles de la Gendarmerie.

Les officiers de réserve reçoivent une formation de 4 semaines à l'EOGN (école des officiers de la gendarmerie nationale) afin de les préparer au commandement.

Tout au long de sa carrière, le réserviste peut bénéficier de formations complémentaires et évoluer dans la hiérarchie.