Les différences entre garde champêtre et garde forestier

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Figures emblématiques du monde rural et représentants de l'État français, deux professions recrutent régulièrement de nouveaux agents :

  • les gardes forestiers (techniciens forestiers territoriaux), qui travaillent au service de l'Office National des Forêts (ONF).
  • les gardes champêtres, qui sont recrutés par les communes de moins de 5.000 habitants.

Si les agents de la police des forêts et ceux de la police rurale ont de nombreux points communs, leurs missions ne sont pas identiques. Ces métiers peuvent cependant attirer les mêmes profils de candidats.

Garde forestier et garde champêtre : des profils similaires

Ces deux professions présentent de nombreuses similitudes :

Statut des agents

Garde forestier et garde champêtre sont tous deux agents de la fonction publique territoriale. Ils sont donc fonctionnaires.

Ils portent un uniforme et un grade, signe de leur engagement. Ils sont assermentés et représentent l'État français.

Conditions de travail

Ce sont des professions qui demandent une grande disponibilité et les gardes forestiers comme les gardes champêtre sont amenés à travailler le soir, le weekend et les fériés, à intervenir en urgence et à prendre des gardes régulièrement. 

Ce sont deux métiers de terrain, orientés vers le monde rural. Les agents travaillent essentiellement à l'extérieur de leur bureau, quelle que soit la météo.

Intégration dans le monde rural

Garde champêtre et garde forestier travaillent régulièrement ensemble et entretiennent des relations étroites avec les autres acteurs locaux.

Qualités requises similaires

Pour s'épanouir en tant que garde champêtre ou forestier, il faut posséder un bonne condition physique et aimer être à l'extérieur au contact de la nature et de la population. Ces agents ont le sens du devoir et du service public. Ils sont exemplaires et impartiaux. 

Ce sont des professions dans lesquelles le relationnel joue un rôle déterminant. En effet, ils ont tous deux un rôle préventif à jouer auprès de la population.

Rigoureux et autonomes, le garde champêtre et le garde forestier travaillent souvent seuls et doivent donc appliquer strictement les procédures.

Au service de l'État, garde forestier et garde champêtre ont des missions complémentaires

Si le profil de ces agents est similaire, leur rôle est cependant bien différent.

Les mission du garde champêtre sont des missions de police de proximité et concernent principalement la surveillance, la sécurité et la salubrité. Son rôle est de veiller à la tranquillité de la commune dans laquelle il exerce, que ce soit par des actions de prévention ou de rappel à la loi. Le garde champêtre a également une mission de Police verte : il travaille alors de concert avec le garde forestier et les autre agents de l'ONF. Il peut également exercer au sein d'un parc national.

Les missions du garde forestier sont plus orientés vers la gestion des espaces naturels : exploiter le bois, sélectionner et marquer les arbres à faire abattre, gestion des essences la forêt. En parallèle de cette mission relative à la sylviculture, il veille à la préservation de la biodiversité, empêche les décharges sauvages. Il contribue à la lutte contre les incendies par des actions de surveillance et de prévention. Il accueille et sensibilise également le public. Son rôle est à la fois préventif et répressif. En effet, le garde forestier peut dresser un procès verbal, rechercher des indices pour sanctionner l'auteur d'un délit (déversement de déchets par exemple).

Plus d'infos sur les missions du garde champêtre.

Devenir garde forestier ou garde champêtre : un recrutement sur concours

Pour devenir garde forestier ou garde champêtre, il faut réussir un concours de la fonction publique territoriale.

Pour s'inscrire à l'un de ces concours, il faut remplir certaines conditions communes :

  • être de nationalité française ou être ressortissant d’un pays de l’Union Européenne
  • ne pas avoir été condamné pour des faits non conciliables avec l’exercice du métier
  • jouir de l’intégralité de ses droits civiques
  • être physiquement apte au service actif.
  • être âgé de 18 ans minimum.

Ensuite, chaque concours possède ses spécificités :

 Concours de garde champêtreConcours de garde forestier (technicien supérieur forestier territorial)
Conditions de diplôme

Être titulaire d'un diplôme de niveau V (brevet des collèges, CAP, BEP).

Être titulaire d'un diplôme de niveau IV (bac ou équivalent).

Inscriptions

Auprès du Centre de Gestion départemental.

Concours organisé en fonction des besoins.

Auprès de l'ONF.

Concours organisé tous les deux ans.

Epreuves écrites

Rédaction d'un rapport à partir d'un dossier.

Compréhension de texte.

Rédaction d'une note ou d'un rapport à partir d"un dossier.

QCM ou QRC  portant sur l'environnement socio-économique et la gestion durable et multifonctionnelle de la forêt 

Epreuves orales

Entretien de motivation et de personnalité.

Epreuves sportives.

Entretien de motivation.

Entretien à partir d'un dossier technique ou d'une situation professionnelle.

Exercices physiques.

Recrutement

Formation initiale de trois mois.

Inscription sur liste d'aptitude pour une durée initiale de deux ans.

Direct ONF.

Sources :

Le concours de garde champêtre.

Arrêté du 20 mars 2014 fixant les règles d'organisation générale, la nature et le programme des épreuves des concours d'accès au grade de technicien forestier du corps des techniciens supérieurs forestiers de l'Office national des forêts