Salaire d’infirmier : tout comprendre

Contacter un expert
infirmier

Vous rêvez de devenir infirmier pour aider votre prochain ? Avant de vous lancer, vous devez connaître ce métier dans ses moindres détails. Parmi eux, la rémunération est une des composantes les plus déterminantes. Elle fixe le niveau de vie que vous aurez dès votre entrée dans le monde du travail. Un infirmier touche un revenu variable selon des facteurs différents. Exercice libéral ou dans la fonction publique hospitalière, versement d’indemnités et primes spécifiques et utilisation de grilles indiciaires… Pour y voir plus clair, voici tout ce qu’il faut savoir sur le salaire d’infirmier !

Rappel : le métier d’infirmier

Qu’est-ce qu’un infirmier ?

L’infirmier/infirmière est un professionnel du domaine médical. Plus précisément, c’est un des piliers du système de santé français. En France, 764 000 infirmiers exerçaient en 2021, dont plus de 490 000 dans la fonction publique hospitalière.

Son rôle se concentre autour du patient et de ses proches. 

Plus précisément, un infirmier doit : 

  • Réaliser un diagnostic clinique des patients
  • Planifier un projet de soins 
  • Accompagner le patient vers son rétablissement total
  • Maintenir ou améliorer l’état de santé (selon les cas)
  • Prévenir les risques ou les aggravations
  • Appliquer les prescriptions médicales, même s’il peut agir sur sa propre initiative

Toutes ces missions sont regroupées dans les soins infirmiers, c’est-à-dire l’ensemble des actes médicaux ou non médicaux qui font partie de cet emploi. Par exemple, il peut aussi bien s’agir de la pose d’une perfusion que de la transmission du dossier médical au reste de l’équipe médicale. 

Ainsi, si vous devenez infirmier, votre champ d’activité est assez large. Vous vous occupez de tout type de patient, quels que soient l’âge, la pathologie ou le profil du patient (handicap, personne âgée, nouveau-né, etc.).

Comment devenir infirmier ?

Infirmier est une profession paramédicale réglementée. Autrement dit, vous devez obligatoirement détenir un diplôme pour être reconnu comme Infirmier Diplômé d’État (IDE). Pour l’obtenir, il faut suivre une formation dans un Institut de Formation des Soins Infirmiers (IFSI). 

Les enseignements y sont répartis en deux temps : 

  • 2 100 heures de cours théoriques
  • 2 100 heures de stages obligatoires pratiques 

Attention, l’entrée en établissement de formation est complexe. Selon les instituts, la sélection se fait sur dossier ou par concours écrit, puis par un entretien oral avec un jury. La préparation pour votre entrée en formation demande de la rigueur et de l’organisation

Avec Hupso, nos équipes pédagogiques sont à vos côtés pour vous faire bénéficier d’un accompagnement solide et personnalisé pour préparer le concours infirmier. Fiches de révision, conseils sur-mesure et entretien avec un professeur… Notre organisme, habilité par l’État, vous donne les clefs pour réussir !

Où exerce un infirmier ?

Une fois votre diplôme décroché, plusieurs options s’offrent à vous pour votre carrière.

Un infirmier exerce généralement dans : 

  • Une structure publique, comme un hôpital
  • Une structure privée, comme une clinique privée
  • Un cabinet, en libéral, au domicile de ses patients
  • Une entreprise ou une association, notamment humanitaire
  • Un établissement scolaire (un concours spécifique de l’Éducation nationale est nécessaire)
  • Un secteur spécifique, par exemple dans la Protection Maternelle et Infantile (PMI) au sein d’une crèche

Il est aussi possible que les infirmiers soient réquisitionnés ponctuellement, lors d’événements spécifiques, comme une catastrophe naturelle ou une crise sanitaire.

Si le descriptif du métier d’infirmière vous parle, tentez le concours d’entrée en formation ! Avec nos équipes pédagogiques, bénéficiez d’une formation complète pour vous mettre dans des conditions de réussite au moment des épreuves. 

La rémunération d’infirmier dans la fonction publique

La fonction publique hospitalière est l’employeur numéro un des infirmiers. Si tel est votre choix, vous avez alors le statut de fonctionnaire et touchez un traitement en guise de rémunération. 

Cette situation est particulière puisque le traitement d’une infirmière est calculé à partir d’une grille indiciaire, selon des grades et des échelons. Pas de panique, on vous explique tout !

La composition du traitement

Le traitement indiciaire (ou de base) correspond avant tout à votre expérience professionnelle. Autrement dit, dès votre entrée dans la profession, vous correspondez à un grade et à un échelon. Ces deux indicateurs évoluent au fil des années de travail effectives. 

Pour le métier d’infirmier, il existe trois grades : 

  • Les grades 1 et 2, réservés aux infirmiers en soins généraux 
  • Les grades 2 et 3, réservés aux infirmiers en bloc opératoire et aux puéricultrices

Ainsi, chaque grade contient plusieurs échelons, évolutifs en fonction de votre expérience et de l’avancée de votre carrière d’infirmière.

Connaître votre grade et votre échelon est indispensable pour calculer votre traitement. En effet, un indice brut (IB) correspond à chaque échelon. Cet IB sert de base pour connaître votre indice majoré (IM). En bref, ces indices sont des valeurs utilisées dans le calcul de votre traitement (voir partie suivante).

Pour un emploi d’infirmier en soins généraux de grade 1, voici le référentiel sur lequel se baser :

Échelon

Indice Brut (IB)

Indice Majoré (IM)

1

444

390

2

484

419

3

514

442

4

544

463

5

576

486

6

611

513

7

653

545

8

693

575

9

732

605

10

778

640

11

821

673

 

En revanche, un emploi d’infirmier en soins généraux de grade 2 se référence avec le tableau suivant :

Échelon

Indice Brut (IB)

Indice Majoré (IM)

1

489

422

2

518

445

3

558

473

4

595

501

5

631

529

6

669

558

7

709

588

8

750

619

9

792

651

10

836

685

11

886

722

Le dernier élément pris en compte pour calculer votre traitement est la valeur du traitement indiciaire brut annuel de l’indice majoré 100. Pour faire simple, il s’agit du point d’indice commun à tous les fonctionnaires, fixé par l’État. Depuis le 1er juillet 2022, sa valeur s’élève à 5 820,04 euros.

Le calcul du traitement

En prenant en compte les éléments cités précédemment, il est possible de savoir quel traitement vous touchez. 

Notez que dans les DROM COM (Outre-mer), votre traitement de base est majoré de 25 %, voire même 40 % à Mayotte.

Pour calculer votre traitement brut annuel, voici le calcul à effectuer : 

Indice Majoré x IM 100 / 100

Pour trouver la valeur mensuelle, voici le calcul nécessaire : 

Indice Majoré x IM 100 / 1 200

Prenons l’exemple de Martine, infirmière au CHU de Reims. Elle se situe au grade 1 de la profession, échelon 7. Son indice brut est fixé à 653 et son indice majoré à 545. Ainsi, les calculs suivant s’appliquent : 

545 x 5 820,04 / 100 = 31 719 euros*

545 x 5 820,04 / 1 200 = 2 643 euros*

Martine gagne donc 31 719 euros bruts annuels, soit 2 643 euros bruts par mois.

*Les résultats sont arrondis à l’euro près.

La rémunération d’infirmier libéral

Avec presque 18 % des inscrits à l’Ordre National des Infirmiers, l’exercice en libéral représente une part non négligeable de la profess