Devenir aide-soignant

Contacter un expert
Infirmière

Devenir aide-soignant signifie apporter soutien et réconfort aux personnes nécessitant des soins. C'est un rôle clé dans le secteur de la santé qui demande une formation ciblée et des compétences précises. Dans cet article, nous allons voir ensemble tous les aspects essentiels de ce métier, de la formation aux compétences requises, en passant par les possibilités de travailler comme aide-soignant libéral.

Tout savoir sur la formation aide-soignante

La formation aide-soignante est un parcours structuré et sélectif destiné à préparer les candidats à un rôle essentiel dans le secteur de la santé. Ce cursus mène au Diplôme d'État d'Aide-Soignant (DEAS), reconnu et requis pour exercer. Malgré une forte demande, le nombre de places est limité, ce qui rend la sélection compétitive. Voici ce qu'il faut savoir pour se lancer :

Conditions d'accès :

Il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme spécifique pour s'inscrire à la formation d'aide-soignante, rendant le concours accessible à une large audience. Les critères principaux sont l'âge minimum de 18 ans et l'aptitude physique à exercer le métier.

Durée et coût de la formation :

La formation s'étend sur un an, soit 1 540 heures divisées entre enseignements théoriques (770 heures) et stages professionnels (770 heures). Elle se déroule généralement sur 44 semaines à raison de 35 heures par semaine. Concernant le coût, il varie entre 5 000 et 7 500 euros pour un cursus complet, bien que des aides financières soient disponibles pour alléger cette charge.

Où suivre la formation :

Les IFAS sont les principaux établissements proposant cette formation. D'autres institutions comme les centres de formation de la Croix-Rouge ou les lycées professionnels peuvent également offrir le cursus. En France, on compte 478 établissements habilités à former les aides-soignants.

Contenu de la formation :

Depuis 2021, la formation est structurée autour de dix modules, couvrant tous les aspects du métier, de l'accompagnement quotidien des patients à la gestion des risques professionnels. Les stages en milieu professionnel sont clé pour acquérir une expérience concrète.

Pour s'assurer une place dans cette formation convoitée, une préparation minutieuse au concours est recommandée. Des organismes comme Hupso proposent des parcours d'apprentissage individualisés pour maximiser les chances de réussite des candidats.

 

Pour en savoir plus sur la formation d'aide-soignante, ses modalités et comment maximiser vos chances de succès au concours, plongez-vous dans notre article détaillé sur le sujet : 

Tout savoir sur la formation aide-soignante

Tout savoir sur l'école d'aide-soignante

Entrer dans une école d'aide-soignante est une étape importante pour ceux qui aspirent à exercer le métier d’aide soignant. Voici ce qu'il faut savoir sur ces établissements de formation et comment maximiser vos chances d'y accéder.

Écoles d'aide-soignante : 

En France, il y a 478 écoles, majoritairement publiques, connues sous le nom d'Instituts de Formation d'Aide-Soignante (IFAS). La plupart sont rattachées à un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), offrant une structure pédagogique solide. Pour alternatives, les centres de formation de la Croix Rouge et certains lycées professionnels proposent également cette formation.

Concours d'entrée : 

Depuis 2020, selon l’arrêté du 7 avril, le concours se décompose en un examen du dossier de candidature suivi d'un entretien oral. Cette sélection bi-phasée permet d'évaluer tant la motivation que la compréhension des enjeux du métier par les candidats.

Accès à la formation : 

Le concours est ouvert à tous, sans condition de diplôme préalable, à partir de 18 ans. La diversité des profils enrichit le parcours de formation, accessible aussi bien aux jeunes en orientation qu'aux adultes en reconversion.

Préparation au concours : 

La compétition est vive, avec un taux de réussite estimé entre 20% et 30%. Une préparation méthodique, à commencer trois à six mois avant le concours, est vivement recommandée. Chez Hupso, on propose des accompagnements personnalisés pour aborder le concours en toute sérénité et confiance 🙂.

 

Pour réussir à intégrer et à terminer la formation d'aide-soignante, il est essentiel de s'informer précisément sur le cursus, les modalités d'entrée, et de se préparer rigoureusement au concours. Pour plus de détails sur les écoles d'aide-soignante et des conseils pour réussir votre formation, explorez notre article complet sur le sujet : 

Tout savoir sur l'école d'aide-soignante

Les compétences de l'aide-soignante

Les compétences de l'aide-soignante combinent aptitudes techniques, connaissances théoriques et qualités humaines, essentielles pour fournir des soins de qualité et établir une relation de confiance avec les patients. Voici un aperçu détaillé de ces compétences :

Soft Skills essentielles :

  • Empathie et écoute : important pour comprendre les besoins et les émotions des patients.
  • Patience : nécessaire face aux défis quotidiens et aux différentes vitesses de rétablissement des patients.
  • Communication efficace : permet de transmettre clairement les informations au sein de l'équipe soignante et aux patients.
  • Discrétion : respect de la confidentialité et de l'intimité des patients.
  • Adaptabilité : capacité à répondre de manière appropriée aux situations variées et parfois imprévues.
  • Résilience et gestion du stress : indispensables dans un environnement où l'urgence et les situations émotionnellement chargées sont fréquentes.

Compétences techniques :

Selon l'arrêté du 22 octobre 2005, l'aide-soignante doit maîtriser des compétences spécifiques, définies dans un référentiel de formation. Ces compétences incluent :

  • Assistance dans les act