Réussir son concours d'infirmier

Contacter un expert
Infirmière

Se lancer dans la préparation du concours d'infirmier est un défi majeur pour de nombreux candidats. Avec des épreuves exigeantes et un parcours sélectif, savoir par où commencer peut s'avérer complexe. Cet article est conçu pour vous guider à travers les multiples facettes du concours, allant de sa structure à des stratégies de préparation efficaces, jusqu'à la sélection judicieuse de votre formation, dans le but de vous permettre d'aborder le concours avec assurance et sérénité.

Comprendre le concours d'infirmier 👨‍⚕️

Le concours d'infirmier est la porte d'entrée pour les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), visant à sélectionner les candidats les plus qualifiés pour cette profession essentielle dans le secteur de la santé. L'objectif est d'évaluer à la fois les connaissances académiques, notamment en biologie et culture générale, et les compétences personnelles, essentielles au métier infirmier.

Structure et Objectifs

Le concours se structure autour d'une épreuve écrite d'admissibilité et d'une épreuve orale d'admission. L'écrit teste les connaissances en biologie, mathématiques, et culture générale, avec un focus sur le domaine sanitaire et social, visant à mesurer la capacité du candidat à suivre la formation en IFSI. L'oral, quant à lui, évalue la motivation, la maturité, et la vision du rôle infirmier du candidat, à travers une discussion ou une présentation sur un sujet de santé.

Types d'Épreuves

Épreuves écrites Réparties en deux sous-épreuves, Comprennent des questions à choix multiples (QCM) ou des réponses courtes. Une rédaction et/ou des questions, dans le domaine sanitaire et social (noté sur dix, 30 minutes), Des calculs simples de mathématiques (noté sur dix, 30 minutes).

 

Épreuves orales : Un entretien avec le jury pour apprécier la motivation du candidat et sa capacité à s'engager dans le métier d'infirmier, nécessitant une préparation tant sur les enjeux actuels du secteur de la santé que sur le projet professionnel du candidat (noté sur 20, 20 minutes).

Conditions d'admission au concours d'infirmier

Pour s'inscrire au concours d'infirmier, les candidats doivent remplir une condition essentielle liée à l'expérience professionnelle, sans nécessité de diplôme préalable. Il est exigé de justifier trois ans de cotisation à un régime de protection sociale, équivalant à 4821 heures de travail à plein temps, validées à la date d'inscription au concours. Cette exigence permet d'assurer que les candidats disposent d'une base d'expérience professionnelle et de maturité avant de s'engager dans la formation infirmière. 

Cette approche ouvre la voie à une diversité de profils, valorisant l'expérience et la motivation des candidats pour la profession infirmière, au-delà des qualifications académiques. En se concentrant sur les compétences pratiques et la compréhension du secteur sanitaire, le concours d'infirmier cherche à sélectionner des individus prêts à relever les défis du métier et à contribuer efficacement au domaine de la santé. 

Stratégies de préparation 

Préparer le concours d'infirmier est un parcours exigeant qui nécessite une approche méthodique et stratégique. Pour maximiser vos chances de réussite, il est important de combiner des méthodes d'étude efficaces, une gestion du temps rigoureuse, ainsi qu'une attention particulière à votre bien-être pour gérer le stress et rester motivé tout au long de votre préparation. 

 

La première étape vers une préparation réussie implique l'adoption de méthodes d'étude recommandées. Il est essentiel d'élaborer un plan de révision qui tienne compte de l'ensemble des matières à maîtriser pour le concours, telles que la biologie, les mathématiques, et les connaissances en culture sanitaire et sociale. Ce plan doit être réaliste, en allouant suffisamment de temps à chaque sujet tout en prévoyant des pauses pour éviter l'épuisement. Les techniques d'étude actives, comme la création de fiches de révision et l'utilisation de cartes mentales, se sont révélées particulièrement efficaces. Elles permettent non seulement une meilleure mémorisation des informations mais aussi une compréhension approfondie des concepts clés. De plus, s'engager dans des groupes d'étude ou participer à des forums en ligne peut enrichir votre apprentissage grâce au partage d'expériences et de conseils entre candidats.

 

Intégrer des exercices pratiques dans votre routine de révision est également fondamental. La pratique régulière d'exercices issus d'annales de concours et la réalisation de calculs simples ou de rédactions vous aideront à vous familiariser avec le format des épreuves et à améliorer votre rapidité et votre précision. Il est tout aussi important de solliciter des retours sur vos travaux pour identifier vos points faibles et travailler à les améliorer. Cette démarche constructive vous permettra d'affiner vos compétences et d'aborder le concours avec plus de confiance.

 

La gestion du stress et le maintien de la motivation sont des aspects cruciaux de votre préparation. Adopter des techniques de relaxation, telles que la respiration profonde ou la méditation, peut grandement contribuer à réduire votre anxiété. L'exercice physique, en favorisant la libération d'endorphines, joue également un rôle important dans la diminution du stress et l'amélioration de la concentration. Veiller à un sommeil de qualité est essentiel pour recharger vos batteries et maintenir un niveau optimal d'énergie. Pour garder votre motivation intacte, fixez-vous des objectifs clairs et célébrez chaque petite victoire sur le chemin de votre préparation. La visualisation positive, en imaginant votre réussite au concours, peut aussi être une source d'inspiration puissante.

 

Réussir le concours d'infirmier exige une préparation méthodique. En appliquant ces stratégies, vous serez mieux préparé pour affronter les épreuves du concours et progresser vers votre objectif de devenir infirmier.e.

Importance de l'expérience pratique 

Utiliser des annales de concours, des cahiers de révision, faire des examens blancs et des simulations joue un rôle crucial dans la préparation au concours d'infirmier. Toutes ces ressources permettent aux candidats de se familiariser avec la structure des épreuves, les types de questions fréquemment posées et le format des examens. Travailler régulièrement avec des annales et effectuer des simulations d'examen offre une occasion précieuse de pratiquer sous des conditions réelles, aidant à améliorer la gestion du temps et à réduire le stress le jour du concours. Les examens blancs, en particulier, servent de baromètre pour évaluer les connaissances acquises et identifier les domaines nécessitant une attention supplémentaire. En intégrant ces outils dans votre routine de révision, votre connaissance des conditions réelles d’examen ne fera qu’accroître, tout comme votre confiance.

 

Tirer profit des retours sur les exercices pratiqués est essentiel pour optimiser sa préparation au concours d'infirmier. Les feedbacks, qu'ils proviennent de tuteurs, de pairs ou de plateformes de préparation, sont une mine d'informations pour identifier les points forts et les axes d'amélioration. Analyser ces retours permet d'ajuster ses méthodes d'étude, de renforcer les domaines où l'on est moins à l'aise et de consolider les connaissances. Il est important de prendre le temps de comprendre les erreurs commises et de travailler spécifiquement sur ces aspects, en utilisant des fiches de révision, des exercices supplémentaires ou des sessions de tutorat ciblées. En intégrant activement les feedbacks dans votre processus d'apprentissage, vous pourrez progressivement améliorer vos performances, affiner vos compétences en résolution de problèmes et augmenter vos chances de réussite au concours d'infirmier.

 

Améliorer la gestion du temps et la rapidité est crucial pour réussir le concours d'infirmier. Voici quelques conseils :

  • Pratiquez régulièrement des exercices sous contrainte de temps pour habituer votre cerveau à travailler plus rapidement et efficacement. 
  • Utilisez des minuteries lors de vos révisions pour simuler les conditions réelles d'examen et apprendre à répartir équitablement votre temps entre les questions. 
  • Développez des stratégies pour aborder rapidement les questions, comme lire attentivement les consignes pour identifier les mots-clés et structurer vos réponses de manière concise. 
  • Entraînez-vous avec des annales et des simulations d'examen pour vous familiariser avec le format des épreuves et apprendre à prioriser les tâches. 

 

En appliquant ces techniques, vous pourrez non seulement améliorer votre gestion du temps mais aussi augmenter votre rapidité, deux compétences essentielles pour maximiser vos performances le jour du concours d'infirmier