Salaire du chargé d’affaires BTP : le guide complet

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Dans le secteur du Bâtiment et Travaux Publics (BTP), le chargé d’affaires remplit le rôle de commercial. C’est un professionnel de la vente, chargé de mettre en avant l’entreprise pour laquelle il travaille et ses produits/services. En tant que commercial, son salaire repose à la fois sur une base fixe et sur une part variable, selon ses performances professionnelles. Comment le salaire du chargé d’affaires est-il fixé ? Quels éléments composent sa rémunération ? Combien rapporte ce métier en moyenne ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le salaire du chargé d’affaires BTP !

Chargé d’affaires BTP : la composition du salaire

Le salaire fixe

Un chargé d’affaires BTP (aussi appelé commercial ou technico-commercial) est le plus souvent salarié d’une entreprise. Parfois, il arrive qu’un professionnel décide de se lancer à son compte et réalise des prestations ponctuelles ou régulières pour des entreprises. Néanmoins, dans la majorité des cas, ce métier reste soumis au salariat.

En France, tous les salariés touchent obligatoirement un salaire minimal. La rémunération est alors au moins égale au montant du Salaire Minimum de Croissance (SMIC). Depuis août 2022, le SMIC s’élève à 1 678,95 euros bruts par mois. 

Votre employeur applique également trois règles : 

  • La parité salariale, avec le respect du principe À travail égal, salaire égal
  • La non-discrimination, notamment vis-à-vis des revendications syndicales
  • La mensualisation du salaire, c’est-à-dire verser votre salaire tous les mois, à date fixe

Mis à part ces obligations légales, le salaire est fixé librement. Concrètement, une négociation salariale doit avoir lieu entre le salarié et l’employeur lors de l’élaboration du contrat de travail. Les deux parties s’accordent finalement sur un montant défini. 

En ce qui concerne un chargé d’affaires BTP, le mécanisme est identique. Au moment de signer votre contrat, assurez-vous d’avoir établi le montant exact de votre rémunération. Retenez que l’employeur a l’obligation de recueillir votre accord pour fixer le salaire. 

Le salaire fixe d’un chargé d’affaires BTP tourne souvent autour d’une fourchette basse, voire moyenne. Pas de panique, puisque d’autres éléments entrent en jeu pour augmenter la rémunération totale de ce poste. 

Commissions, primes et indemnités : la part variable du salaire

Le rôle principal du chargé d’affaires BTP est d’augmenter le chiffre d’affaires de la structure qui l’emploie. En d’autres termes, ses performances influent directement sur les résultats de l’entreprise

Les commissions permettent donc d’augmenter le salaire versé, en prenant en compte le travail effectué par le commercial. Ce dispositif est un des piliers de la rémunération du chargé d’affaires. 

Pour le mettre en place, votre employeur doit définir vos priorités. Il s’agit par exemple d’un nombre de clients à contacter dans le mois ou bien d’un nombre de ventes à effectuer. Finalement, le montant de la commission dépend de l’atteinte totale ou partielle de ces objectifs. Le chargé d’affaires peut alors toucher un pourcentage sur chacune des ventes effectuées. L’employeur peut aussi définir un barème progressif en fonction de la qualité ou de la quantité du travail effectué. 

Par exemple, Maxime est chargé d’affaires BTP. À chaque transaction effectuée, il obtient un pourcentage du prix du produit/service vendu. Pour une vente de 1 000 euros, il perçoit 5 %, soit 50 euros. Cette somme entre directement dans son salaire mensuel.

Attention, l’employeur est obligé de vous verser un salaire minimal fixe. Les seules commissions ne constituent pas le salaire du chargé d’affaires BTP.

En parallèle, les chargés d’affaires BTP, comme tous les autres salariés, bénéficient des compléments de salaire

Ces avantages sont prévus par divers moyens : 

  • Le contrat de travail
  • Les accords de branches ou les conventions collectives
  • Les usages professionnels
  • L’accord unilatéral de l’employeur

Les primes et indemnités sont versées en raison d’une situation spécifique. Leur attribution peut être ponctuelle ou reconduite chaque mois ou année.

 En général, un salarié touche une prime : 

  • En fonction des résultats de l’entreprise, comme une prime de 13ème mois, une participation ou un intéressement
  • En fonction de son implication professionnelle, comme une prime d’assiduité ou d’ancienneté
  • En fonction des conditions de travail, par exemple en cas d’astreinte, de pénibilité ou de dangerosité au travail
  • En fonction de facteurs extérieurs, comme une hausse du coût de la vie (prime de vie chère)

En plus de cela, votre salaire peut se composer d’avantages en nature. Il s’agit d’un complément non monétaire, comme un logement ou un véhicule de fonction, la prise en charge des repas ou encore la mise à disposition d’outils de travail (téléphone professionnel, ordinateur, etc.). Dans le cadre de ses missions, un chargé d’affaires BTP obtient souvent des avantages en nature, notamment un véhicule de fonction pour ses déplacements professionnels ou encore un téléphone portable pour contacter ses clients. 

Comment le salaire du chargé d’affaires BTP est-il fixé ?

À l’inverse des traitements que touchent les fonctionnaires du secteur public, les salaires du secteur privé ne dépendent pas de grilles indiciaires/tarifaires. Comme nous le disions, le salaire est négocié librement entre l’employeur et le travailleur. 

En France, trois options permettent de fixer le montant du salaire : 

  • La rémunération horaire, en fonction du nombre d’heures de travail mensuel
  • La rémunération au rendement, en fonction d’un volume de production
  • La rémunération au forfait, en fonction d’un nombre de jours annuel à effectuer dans l’entreprise

Dans la plupart des cas, le poste de chargé d’affaires BTP est soumis à un contrat horaire (aux 35 ou 39 heures/semaine) voire un contrat au rendement, avec des objectifs de vente précis. 

Au moment de calculer le montant qui figure sur votre fiche de paie, plusieurs paramètres sont pris en compte par l’employeur. En faisant valoir de nombreuses compétences et aptitudes, votre marge de négociation salariale sera élevée. 

Pour l’emploi de chargé d’affaires BTP, nous vous conseillons de suivre avec attention les facteurs suivants : 

  • La qualité de votre formation et de votre diplôme, notamment des études professionnalisantes, comme le titre professionnel (TP) de négociateur technico-commercial - spécialisation BTP, délivré par Hupso
  • L’entreprise qui vous emploie (grand groupe du BTP, start-up, etc.)
  • Les produits/services vendus
  • Les missions et les responsabilités (créer un portefeuille clients et l’entretenir, gérer plusieurs contrats, manager une équipe, etc.)
  • L’expérience professionnelle
  • Le volume de ventes effectuées
  • La zone géographique (locale, nationale, voire internationale)

Le montant du salaire du chargé d’affaires BTP

Vous l’aurez compris, il est complexe de fixer un montant définitif et précis du salaire de chargé d’affaires BTP. Néanmoins, en se basant sur les critères cités et les offres d’emploi actuelles, il est possible de dégager une tendance. 

En moyenne, un chargé d’affaires BTP gagne le salaire suivant : 

  • Environ 1 800 euros bruts par mois (hors primes et commissions), en début de carrière
  • Entre 2 500 et 3 000 euros bruts par mois (hors primes et commissions), avec quelques années d’expérience (en moyenne cinq ans)

Selon son ancienneté et ses compétences, un chargé d’affaires BTP touche donc entre 30 000 et 50 000 euros bruts par an. Il est également possible de percevoir un revenu plus élevé en bénéficiant de la formation continue. Concrètement, il s’agit pour un salarié de se former, afin d’évoluer professionnellement. Généralement, l’acquisition de nouvelles compétences permet de prétendre à des postes à responsabilités, plus rémunérateurs.