Le Titre Professionnel (TP) de conducteur de travaux : bâtiment et génie civil

Contacter un expert
Conducteurs de travaux

La construction et le management d’équipes sont deux domaines qui vous ont toujours attirés ? Le métier de conducteur de travaux est sûrement ce qu’il vous faut ! Attention, cette profession est très technique. Des compétences spécifiques et une expérience professionnelle sont donc essentielles pour vous lancer. Un Titre Professionnel (TP) de conducteur de travaux vous permet d’acquérir ces prérequis indispensables. Qu’est-ce qu’un titre professionnel ? Qui peut y prétendre ? Comment se déroule le parcours de formation ? On vous dit tout sur le titre professionnel de conducteur de travaux !

Qu’est-ce qu’un titre professionnel ?

Définition générale

Le titre professionnel, simplifié sous le terme TP, est une certification professionnelle reconnue par l’État. On dit alors que le titre figure au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Le TP est certifié et remis par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion dans l’objectif de faciliter l’accès à la formation et au monde du travail

Le titre professionnel se différencie d’un diplôme classique, bien qu’ayant une valeur identique. En effet, un titre professionnel vous permet de suivre une formation très professionnalisante. Le but d’un TP est donc de vous faire acquérir des compétences professionnelles, à la fois techniques et spécifiques. En d’autres termes, le titre professionnel prépare à un métier en particulier et vous permet d’apprendre la méthodologie et les gestes pratiques relatifs à la profession. 

Ainsi, les titres professionnels s’étendent dans de nombreux domaines, du bâtiment aux métiers de bouche. Le niveau obtenu avec un TP varie également en fonction de la spécialité : 

  • Niveau Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ou Brevet d’Études Professionnelles (BEP)
  • Niveau Baccalauréat ou équivalent
  • Niveau bac +2, comme un Brevet de Technicien Supérieur (BTS)
  • Niveau bac +3, comme une licence
  • Niveau bac +4, comme un Master 1

Par exemple, dans le cadre du TP conducteur de travaux : bâtiment et génie civil, vous obtenez un certificat équivalent au niveau bac +2 à la fin de votre parcours de formation. 

Obtenir un titre professionnel : les conditions

Un titre professionnel vise principalement l’accès à l’emploi et l’insertion professionnelle pour les personnes sorties d’un cursus scolaire classique. Cependant, l’accession à une formation sanctionnée par un TP est assez large. 

Ainsi, vous pouvez cibler un titre professionnel si vous êtes en : 

  • Réinsertion professionnelle, par exemple après un abandon scolaire, afin d’acquérir des qualifications professionnelles
  • Reconversion professionnelle
  • Activité professionnelle, que vous souhaitez faire reconnaître vos compétences par une Validation des Acquis Professionnels (VAE)
  • En formation initiale, à condition d’avoir un diplôme de niveau brevet des collèges (minimum) et entre 16 et 25 ans

Quel parcours suivre pour valider un titre professionnel ?

Plusieurs parcours de formation vous mènent à l’obtention du titre professionnel. En réalité, votre cursus dépend de votre projet professionnel (formation, réorientation, insertion, validation de l’expérience, etc.). 

La voie classique est celle de la formation professionnelle. Concrètement, il s’agit de suivre une formation dans son entièreté, avec des cours théoriques et pratiques. 

Il est d’ailleurs possible d’adapter votre planning :

  • Un parcours continu, en validant toutes les compétences d’une traite 
  • Un parcours progressif, en obtenant les compétences à votre rythme et selon votre planning

Quoi qu’il en soit, l’objectif reste le même : être diplômé avec votre titre professionnel. 

En parallèle, un titre professionnel peut aussi être décerné par une VAE. Ce cas vous concerne principalement si vous êtes déjà en activité et que vous souhaitez obtenir un diplôme reconnaissant vos aptitudes. 

Attention, cette voie d’accès au diplôme reste assez sélective. Le jury veille à ce que votre expérience professionnelle soit assez importante pour exercer. Si vous n’êtes pas sûr de vos aptitudes, nous vous conseillons de suivre directement une formation diplômante

Pour en savoir plus sur la VAE : Qu’est-ce qu’une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ?

Enfin, pour la formation professionnelle comme pour la VAE, vous pouvez opter pour l’alternance. Cette voie vous permet de mettre en pratique la théorie acquise en classe. Dans le milieu du Bâtiment et Travaux Publics (BTP), un apprentissage (autre nom de l’alternance) est presque indispensable pour être opérationnel dans le monde du travail. 

Pour faire une alternance lors d’un cursus de titre professionnel, vous devez satisfaire au moins une de ces deux conditions : 

  • Être titulaire d’un diplôme/certification au moins de niveau 5 (équivalent CAP/BEP)

OU

  • Être éligible au droit au retour en formation initiale (avoir entre 16 et 25 ans et au moins le brevet des collèges)

Avec Hupso, formez-vous au métier de conducteur de travaux et obtenez le TP conducteur de travaux : bâtiment et génie civil ! Nos conseillers pédagogiques sont à vos côtés pour vous accompagner sur l’ensemble de votre parcours. 

 

Le TP conducteur de travaux : bâtiment et génie civil

Qu’est-ce que le métier de conducteur de travaux ?

Le conducteur de travaux est un professionnel du BTP, spécialisé dans l’encadrement et la gestion de chantiers. Il intervient dans l’intégralité du projet : de sa conception à la livraison du chantier, en passant par la réalisation des travaux. En devenant conducteur de travaux, vous êtes en quelque sorte garant du bon déroulement des activités entourant le chantier.

En pratique, voici les missions classiques d’un conducteur de travaux : 

  • Respecter le cahier des charges (ou dossier d’opération du chantier) élaboré par le bureau d’études 
  • Mettre en place les moyens nécessaires (humains, matériels, financiers, etc.)
  • Gérer et organiser les missions des équipes, des sous-traitants et des intervenants sur le chantier 
  • Suivre les délais et les contraintes techniques du chantier (budget, utilisation de matériaux spécifiques, etc.)
  • Réaliser les démarches administratives (commande de matières premières, devis de sous-traitance, facturation, etc.)

En général, un conducteur de travaux travaille pour des entreprises privées (grands groupes du BTP ou PME) ou dans le secteur public (pour l’État, les collectivités, l’Armée, etc.). 

Dans le cadre de ces diverses missions, vous devez être capable de maîtriser votre environnement, à savoir l’univers du BTP (connaître les métiers, les termes techniques, les outils, etc.). Une connaissance poussée en informatique est aussi importante, notamment afin de vous servir de logiciels et d’outils numériques. 

Sur le plan des qualités humaines, un conducteur de travaux doit avoir un bon sens du relationnel. En effet, vous collaborez régulièrement avec différents interlocuteurs : chef de chantier, client, fournisseur, ouvrier, chef de projet, etc. Vous devez donc vous adapter à chaque acteur. 

Le conducteur de travaux exerce un métier de terrain, éprouvant physiquement et mentalement. Soyez prêt à effectuer beaucoup de déplacements pour vous rendre sur vos chantiers et auprès de vos partenaires. Il est également possible de travailler en décalé, par exemple la nuit, les week-ends ou les jours fériés. 

 

Quelles sont les compétences validées ?

Comme dit précédemment, le TP conducteur de travaux vous octroie une certification équivalente à un bac +2, dans la coordination de chantiers Tout Corps d'État (TCE). La finalité de cette formation est d’acquérir l’ensemble des compétences obligatoirement nécessaires pour devenir conducteur de travaux. 

Il existe alors deux blocs de compétences à assimiler. On parle de Certificats de Compétences Professionnelles (CCP). 

Pour devenir conducteur de travaux, il faut valider les blocs de compétences suivants  : 

  • Préparer un chantier de bâtiment et génie civil (bloc 1)
  • Conduire les travaux d’un chantier de bâtiment et génie civil (bloc 2)

Plus précisément, voici un tableau récapitulatif des connaissances à maîtriser pour chacun des blocs : 

Bloc 1

Bloc 2 

Analyser un dossier de bâtiment et génie civil

Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants d'un chantier de bâtiment et de génie civil

Définir les modes opératoires et les moyens techniques d’un chantier de bâtiment et génie civil

Manager l'encadrement de chantier et les équipes de production d'un chantier de bâtiment et de génie civil

Négocier les achats et les marchés avec les différents intervenants d'un chantier de bâtiment et de génie civil

Animer une réunion de chantier de bâtiment et de génie civil

Établir les budgets travaux et les marges prévisionnelles d'un chantier de bâtiment et de génie civil à l'aide des outils numériques

Réaliser la gestion financière, technique et administrative d'un chantier de bâtiment et de génie civil

Élaborer les documents de préparation, de planification, d'organisation, d'ordonnancement, de pilotage et de coordination d'un chantier de bâtiment et de génie civil

Contrôler la parfaite exécution des ouvrages d'un chantier de bâtiment et de génie civil

X

Clore un chantier de bâtiment et de génie civil

X

Assurer les missions d'un « Encadrant » de travaux à proximité des réseaux, dans le respect de la réglementation

 

La formation de conducteur de travaux chez Hupso

L’organisation de la formation Hupso

Chez Hupso, nous vous proposons une formation complète qui débouche sur l’obtention du TP conducteur de travaux : Bâtiment et génie civil. Notre formation est entièrement reconnue par l’État : Hupso est donc un organisme de formation et de certification. Autrement dit, nous sommes habilités à organiser vos sessions d’examen en plus de vos cours.

La formation conducteur de travaux est composée de plusieurs modules de cours, répartis dans le but de vous fournir les compétences demandées pour la certification. 

Voici les contenus que vous retrouvez dans chacun de ces modules : 

  • Gestion de chantier 
  • Second oeuvre
  • Sécurité et normes
  • Fondations
  • Acoustique et thermique
  • Préparation au titre professionnel   

En ce qui concerne la durée de formation, nous sommes flexibles. Vos cours peuvent tout à fait durer quelques semaines ou mois si vous vous consacrez entièrement à ce projet. Au contraire, si vous avez un emploi du temps chargé ou des contraintes personnelles, vous pouvez étendre votre formation sur deux ans

L’important est surtout de suivre et compléter vos modules au cours de votre cursus.

Quel est l’accompagnement d'Hupso lors de la formation ?

En choisissant Hupso comme organisme de formation, vous accédez à une multitude d’outils, à la fois personnalisés et mutualisés

  • Des classes virtuelles enregistrées par nos équipes pédagogiques, en accès libre sur votre espace candidat
  • Des contenus de révision comme des fiches, des cours, des exercices, des QCM ou des mises en situation
  • 40 heures de coaching en visioconférence par votre tuteur
  • Un calendrier de formation personnalisé, pour gérer vos rendez-vous et récapituler votre avancée dans le parcours de formation
  • Le chat Hupso, pour contacter nos équipes à tout moment en cas de problème
  • Un groupe de discussion par promotion, sur la messagerie Slack
 

L’examen du titre professionnel de conducteur de travaux avec Hupso

Puisque Hupso est un établissement de formation agréé et reconnu par l’État, nous organ