Les salaires des métiers du BTP

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) est réputé pour offrir une grande variété de métiers passionnants et bien rémunérés. Il est d’ailleurs crucial de comprendre comment les salaires sont définis dans ce secteur. Les rémunérations dans le BTP ne sont pas décidées au hasard. Elles sont le résultat d'une série de facteurs, comme le manque de professionnels ou le niveau de compétences. Dans cet article, on vous explique tout pour obtenir une rémunération élevée, dès le début de votre carrière dans le BTP.

Comment sont calculés les salaires dans le BTP ? ?

Même si le salaire est le résultat d’un accord commun entre l’entreprise et le salarié, certains facteurs offrent des garanties, comme une rémunération minimale obligatoire, dans le secteur du BTP : 

  • La grille de salaire BTP
  • La convention collective du bâtiment 

En effet, la combinaison de la grille de salaire BTP et de la convention collective du bâtiment crée un cadre qui assure des conditions de travail équitables et un salaire décent pour les travailleurs du secteur.

La grille de salaire BTP : un outil de référence

La grille de salaire BTP est l'un des éléments fondamentaux pour comprendre les salaires dans ce secteur. Élaborée par les partenaires sociaux du BTP, cette grille établit des rémunérations minimales pour chaque métier en fonction de critères précis. 

Elle tient notamment compte de :

  • L'expérience
  • La localisation géographique 
  • La spécialisation

Par exemple, un maçon expérimenté à Paris gagne un salaire plus élevé qu'un maçon débutant en province, en raison du coût de la vie dans la capitale française et de son expertise. 

 

? La grille de salaire BTP garantit ainsi des salaires justes et équitables, tout en permettant aux employeurs de connaître les normes salariales à respecter. La grille de salaire est mise à jour périodiquement, pour refléter l'évolution de l'industrie et des besoins en main-d'œuvre

 

? Elle prend également en compte les spécificités régionales. Votre localisation géographique joue un rôle essentiel dans la détermination des salaires. Les grandes villes peuvent offrir des salaires plus élevés pour compenser le coût de la vie plus élevé, tandis que les régions moins peuplées peuvent avoir des coûts de vie plus bas. Il arrive aussi que d’une région à une autre, les pénuries de professionnels soit plus ou moins accentuées, ce qui influe sur les salaires proposés. 

 

? La nature des métiers du BTP, tels que les charpentiers, les plombiers, et les électriciens, permet de définir des échelles de salaires distinctes au sein de la grille, en fonction du niveau de compétence et de qualification requis. Il est donc essentiel pour les travailleurs du BTP de se familiariser avec cette grille pour avoir une idée précise de ce à quoi ils peuvent prétendre en matière de rémunération.

L'impact de la convention collective du bâtiment

La convention collective du bâtiment est un autre facteur majeur qui influence les salaires dans le BTP. Également négociée entre les partenaires sociaux et les entreprises, cette convention établit des règles concernant les conditions de travail, les avantages sociaux et les rémunérations

 

? Les entreprises du BTP sont tenues de se conformer à cette convention, ce qui garantit un certain niveau de protection pour les travailleurs. Par exemple, elle peut définir des avantages tels que des primes pour les heures supplémentaires, des jours de congé supplémentaires, ou encore des indemnités de transport. 

La convention collective du bâtiment peut également inclure des dispositions relatives aux salaires minimaux, garantissant ainsi un revenu de base aux travailleurs du secteur. Cependant, dans de nombreux cas, les entreprises du BTP offrent des salaires supérieurs aux minimums conventionnels pour attirer et retenir des travailleurs qualifiés. 

 

? Par conséquent, la négociation salariale reste une pratique courante dans l'industrie, et les travailleurs sont encouragés à faire valoir leurs compétences et leur expérience pour obtenir des rémunérations plus élevées.

Il est donc essentiel pour les travailleurs du BTP de connaître la convention collective applicable à leur entreprise, car elle peut avoir des implications directes sur leur salaire et leurs avantages sociaux.

Quel est le montant d’un salaire dans le BTP ? ?

À combien s’élève le salaire moyen d’un salarié du BTP ?

Le montant moyen des salaires dans le BTP varie considérablement selon divers paramètres : 

  • Nature du métier et des missions
  • Taille de l’entreprise
  • Zone géographique de travail
  • Niveau de diplôme et d’études

 

➡️ Les métiers très spécialisés et techniques tendent à proposer des salaires élevés. En revanche, ces professions nécessitent impérativement une formation longue, approfondie et complexe. Par exemple, pour devenir ingénieur en génie civil, il faut cinq ans d’études supérieures (Bac +5), et beaucoup d’investissement personnel. 

 

➡️ Mais d’autres professions moins qualifiées permettent d’accéder à un niveau de salaire élevé, tout en suivant des études plus courtes (Bac +2). Par exemple, un conducteur de travaux, responsable de la gestion et de la coordination des chantiers, touche entre 2 000 et 2 500 euros bruts mensuels, dès le début de sa carrière.

 

➡️ Sans expérience et avec un bas niveau d’études (brevet des collèges), il est possible de devenir ouvrier sur un chantier. Cependant, votre niveau de rémunération reste précaire, souvent au niveau du Salaire Minimum de Croissance (SMIC). De plus, il est très compliqué d’évoluer professionnellement si vous restez sans diplôme dans le BTP. 

 

Dans tous les cas, la majorité des travailleurs du BTP bénéficient également d'avantages sociaux, comme des régimes de retraite et d'assurance maladie, qui contribuent à la valeur totale de leur rémunération. Il est donc important de considérer ces avantages lors de l'évaluation de la rémunération moyenne dans le secteur du BTP.

À combien s’élève le salaire d’un apprenti du BTP ?

L’alternance est un mode de formation répandu dans le secteur de la construction. Pour devenir apprenti, trois voies existent :

  • Le contrat d’apprentissage, pour les jeunes de 16 à 29 ans (sauf cas particulier)
  • Le contrat de professionnalisation, pour les jeunes de 16 à 25 ans (sauf cas particulier)
  • Le Pro-A, pour les salariés peu diplômés

De nombreuses personnes choisissent de se former en alternance, afin d’acquérir une meilleure connaissance du terrain, et d’y appliquer leurs cours théoriques.

En plus de cet aspect concret, l’apprentissage offre deux autres avantages majeurs :

  • L’entreprise finance la formation de son apprenti
  • L’apprenti est rémunéré pendant son alternance

 

? Ainsi, un apprenti du BTP perçoit obligatoirement un salaire, au même titre que n'importe quel salarié de l’entreprise, pendant toute la période de son alternance. En revanche, le montant de sa rémunération reste inférieur  à celles des employés de l’entreprise.

Selon le type de contrat d’alternance, les salaires d'apprentis varient principalement en fonction de l'année d'apprentissage, de l’âge ou du niveau de diplôme. Des augmentations progressives, à mesure que l'apprenti gagne en compétence, sont donc mises en place au sein de l’entreprise.

 

En ce qui concerne le montant du salaire, un apprenti est rémunéré à partir d’un pourcentage du SMIC. Au plus bas, un jeune apprenti inexpérimenté touche 27 % du SMIC. Au contraire, un apprenti plus âgé, en dernière année d’études, touche 100 % du SMIC.

La seule exception concerne le contrat Pro-A. Dans cette situation, le salarié continue à toucher son salaire, si la formation se déroule sur ses heures de travail. Dans le cas inverse, il ne touche pas de salaire.

Bon à savoir :

Le SMIC est le salaire minimum obligatoire. Aucun employeur n’a le droit de rémunérer ses salariés sous ce niveau de salaire. Pour un temps plein, le SMIC actuel s’élève à 1 747,20 euros bruts par mois.

 

Le salaire d’un apprenti en contrat d’apprentissage

Année d'exécution du contrat

Moins de 18 ans

Entre 18 ans et 20 ans

Entre 21 ans et 25 ans

Plus de 26 ans

1ère année

27 %

43 %

53 %

100 %

2ème année

39 %

51 %

61 %

100 %

3ème année

55 %

67 %

78 %

100 %

 

Le salaire d’un apprenti en contrat de professionnalisation

Âge

Diplôme professionnel inférieur au bac

OU

Diplôme non professionnel inférieur au CAP/BEP

Diplôme supérieur ou égal au Bac

Moins de 21 ans

55 %

65 %

Entre 21 ans et 25 ans

70 %

80 %

Plus de 26 ans

SMIC ou 85 % du salaire conventionnel (si plus élevé que le SMIC)

SMIC ou 85 % du salaire conventionnel (si plus élevé que le SMIC)

Dans la plupart des entreprises du BTP, les apprentis se voient souvent offrir des opportunités d'emploi à long terme. Embaucher les apprentis permet aux entreprises de recruter avec certitude des professionnels qualifiés, connaissant la structure et le métier.