La préparation au concours aide-soignant

Contacter un expert
aide soignant

Chaque année, le concours aide-soignant permet de recruter des milliers de candidats au métier d’aide-soignant. Ils entrent alors en formation pour préparer un diplôme officiel. Cependant, les épreuves du concours restent exigeantes et demandent des connaissances et des qualités spécifiques. Comment préparer le concours ? Quel accompagnement choisir ? Quels sont les conseils à intégrer dans ses révisions ? On vous dit tout sur la préparation au concours aide-soignant !

Rappel : qu’est-ce que le concours aide-soignant ?

Pour devenir aide-soignant, il est obligatoire d’obtenir le Diplôme d’État d’Aide-Soignant (DEAS). Pour cela, chaque élève suit une formation au sein d’un Institut de Formation d’Aide-Soignant (IFAS), voire dans un lycée. 

Pour entamer une telle formation, vous devez réussir une sélection : le concours aide-soignant. Avant la réforme de 2020, il s’agissait d’un concours classique, comprenant des épreuves écrites et orales notées. 

L’arrêté du 7 avril 2020 a fixé de nouvelles modalités de sélection, qui remplacent les dispositions antérieures. La principale modification réside dans la suppression de l’épreuve écrite d’admissibilité

Désormais, les candidats présentent : 

  • Un dossier de candidature, constituant l’épreuve d’admissibilité
  • Un entretien oral, constituant l’épreuve d’admission

Cette nouvelle organisation permet au jury d’évaluer votre candidature de manière plus objective. Vous n’êtes plus réduit à la seule réussite d’un exercice de rédaction mais à l’examen de votre profil dans son entièreté (parcours scolaire et préparatoire, expériences professionnelles et bénévoles, motivations, etc.). Attention, ce changement de modalités du concours ne rend pas les épreuves plus simples. Cette première sélection reste complexe pour de nombreux candidats. 

Les candidats admissibles sont ensuite convoqués pour une épreuve orale d’admission. Cet entretien consiste surtout à présenter vos connaissances et aptitudes au jury. Ces professionnels évaluent également votre motivation ainsi que votre projet professionnel.

Il est donc toujours question de passer un concours pour entrer en école d’aide-soignant. Pour réussir, une préparation sérieuse  est indispensable pour faire la différence.

 

Comment préparer son concours d'aide-soignant ?

Soigner son dossier de candidature

Le dossier de candidature est la nouveauté du concours aide-soignant depuis la session 2020. Ce document est indispensable au jury pour faire une première sélection de candidats aptes à exercer la profession d’aide-soignant.

En pratique, pour constituer ce dossier de candidature, vous devez fournir les pièces suivantes :

  • Une pièce d'identité
  • Une lettre de motivation manuscrite
  • Un CV
  • Un document manuscrit, portant sur une situation personnelle ou professionnelle vécue OU sur le projet professionnel (deux pages maximum)
  • Selon la situation du candidat, la copie des originaux de diplômes ou titres traduits en français
  • Le cas échéant, la copie des relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaire
  • Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l'employeur
  • Pour les ressortissants étrangers, un titre de séjour valide (voire une attestation de niveau B2 en langue française)

Il est également possible de joindre un justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle, par exemple associative, à condition qu’elle soit en lien avec la profession d'aide-soignant.

D’ailleurs, lors du dépôt de dossier, les candidats en situation de handicap ont la possibilité de demander un aménagement des conditions de déroulement de l'entretien oral, notamment pour le passer à distance.

Comment, à partir de ces pièces justificatives, se démarquer des autres candidats et être sélectionné pour l’épreuve orale d’admission ?

Le contenu du dossier permet donc de justifier de votre niveau et surtout de votre intérêt pour la formation et pour le métier d’aide-soignant. 

Pour correspondre du mieux possible aux critères, la liste des compétences attendues lors du concours est la suivante :

Compétences requises

Critères pris en compte

L’intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne, notamment en situation de vulnérabilité

Connaissances dans les domaines suivants : 

  • Sanitaire
  • Médico-social
  • Social
  • Sociétal

Les qualités humaines et les capacités relationnelles

  • Faire preuve d’attention à l’autre, écoute et ouverture d’esprit 
  • Entrer en relation avec une personne et communiquer
  • Collaborer et travailler en équipe

Les aptitudes en matière d’expression écrite et orale

  • Maîtrise du français et du langage écrit et oral
  • Pratique des outils numériques

Les capacités d’analyse et la maîtrise des bases de l’arithmétique

  • Élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables
  • Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure

Les capacités organisationnelles

  • Observer, s’organiser, prioriser les activités
  • Autonomie dans le travail

Certaines informations sont immuables, comme les notes obtenues dans les formations antérieures, les emplois occupés ou les relations avec vos précédents employeurs. 

Néanmoins, vous pouvez agir directement sur plusieurs points, notamment :

  • La qualité de la rédaction, surtout pour votre lettre de motivation, votre CV et votre document d’expérience professionnelle. L’orthographe, la syntaxe et la grammaire sont des éléments primordiaux. Attachez également de l’importance à la structure des documents.
  • Faire un ou plusieurs stages d’observation, pour compléter votre expérience professionnelle. C’est aussi un moyen de montrer votre engagement et votre intérêt dans le domaine socio-médical. 
  • S’engager, par exemple dans un service civique, en tant que pompier volontaire ou même comme bénévole (Croix-rouge, association en rapport avec le sanitaire et social, etc.)
  • Suivre une prépa, pour vous aider dans la rédaction de votre dossier, suivre une remise à niveau (français, mathématiques, etc.) et bénéficier de conventions de stage

Ces outils servent donc à démontrer que vous êtes un candidat doté d’un esprit logique indéniable et de bonnes capacités d’organisation. Vous prouvez notamment votre réel motivation à intégrer la formation. 

Chez Hupso, 9 apprenants sur 10 réussissent le concours d’aide-soignant ! Nous accompagnons les candidats dans la rédaction de leur dossier, avec une correction régulière. Une remise à niveau en français est même proposée à tous les apprenants. Enfin, avec Hupso, bénéficiez de conventions de stage en accès illimité, pour acquérir davantage d’expérience professionnelle. À vous de jouer !

 

Se préparer à l’entretien oral

Les candidats sélectionnés sur la base de leur dossier de candidature sont ensuite convoqués pour une épreuve orale d’admission. Cet entretien dure de 15 à 20 minutes, face à un jury de professionnels (en général un aide-soignant et un cadre de santé). 

L’oral a pour objectif d’évaluer vos soft skills, c’est-à-dire vos qualités humaines et relationnelles. Le jury émet aussi un avis sur la concordance de votre projet professionnel avec le métier d’aide-soignant. Les critères d’évaluation se calquent sur ceux prévus pour le dossier de candidature (ci-dessus).

Pour être prêt le jour-J, ayez en tête votre lettre de motivation, votre CV et votre projet professionnel. Le jury vous a sélectionné sur la base de ces éléments et s’appuie en partie sur votre dossier pour tester votre motivation et votre capacité à devenir un bon aide-soignant.  

Bien entendu, les examinateurs se basent sur d’autres critères, notamment :

  • Votre culture générale, sur les grandes problématiques du sanitaire et social et l’actualité 
  • Votre connaissance du métier
  • Les attendus en formation d’aide-soignant

Gardez à l’esprit que si vous avez été convoqué à l’oral, c’est que votre profil intéresse l’institut dans lequel vous souhaitez étudier. L’entretien est donc l’occasion de montrer au jury que vous serez un élève aide-soignant sérieux, ayant comme seul objectif l’obtention de son diplôme.

Pour incarner ce candidat idéal, voici les conseils à suivre : 

  • Restez vous-même 
  • Soignez votre tenue et votre posture
  • Faites preuve de respect (ponctualité, politesse, prise de parole contrôlée)
  • Maîtrisez votre stress et vos émotions, en cas de remarque des examinateurs 

S’entraîner en situation d’examen est donc nécessaire avant de passer l’oral d’admission. Avec le suivi de Hupso, vous avez l’opportunité de progresser grâce aux oraux blancs, réalisés en visioconférence avec nos professeurs (jurys du concours aide-soignant). Nos élèves accèdent aussi à des cours de culture générale professionnelle et à une revue de presse mensuelle, pour se tenir au courant de l’actualité de leur futur domaine d’activité. 

Quelle préparation choisir pour le concours aide-soignant ?

Plusieurs méthodes existent pour se préparer à un concours. Vous devez choisir celle qui s’adapte le mieux à votre situation en fonction de : 

  • Votre autonomie 
  • Votre disponibilité
  • La somme que vous souhaitez investir dans votre préparation

Se préparer seul : la préparation à moindre coût

Se préparer par ses propres moyens est la solution la moins coûteuse. Concrètement, vous organisez vous-même vos révisions. En effet, l’achat de quelques livres ou l’accès à des ressources en ligne, permet de préparer votre concours sans passer par une classe prépa.

Cependant, cette méthode s’adresse aux candidats les mieux organisés. Il faut une bonne do