Le concours d'adjoint administratif territorial

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Comment devenir adjoint administratif territorial ?

L'adjoint administratif territorial est un agent de la fonction publique territoriale. Ce fonctionnaire de catégorie C peut être recruté de deux manières :

  • Recrutement direct, sans concours et sans conditions de diplôme. Le candidat postule à une offre d'emploi publiée par une collectivité locale. Après un processus de recrutement précis (dossier, entretien, commission...) il intègre son poste d'adjoint territorial en tant que stagiaire pour une durée d'un an. A l'issue de cette période, il obtient le grade d'adjoint administratif territorial de 2ème classe.
  • Recrutement sur concours, sous condition de diplômes pour les candidats externes. Le concours est organisé par les Centres de Gestion (CDG) tous les deux ans envirion. Les lauréats obtiennent le grade d'adjoint administratif territorial principal de 2ème classe dès leur prise de poste.

Les adjoints administratifs territoriaux recrutés en direct ont une situation plus précaire et une rémunération moins importante que leurs collègues lauréats du concours. En effet, les adjoints administratifs issus du recrutement direct ne sont titularisés qu'après trois années de service public. Ils ne sont donc pas fonctionnaires les premières années et n'ont donc aucune garantie de conserver leur emploi.

 

Le concours d'adjoint administratif territorial

Les différents CDG organisent le concours d'adjoint administratif territorial principal de 2ème classe tous les deux ans, en fonction des besoins de chaque CDG. Ce concours est régit par le Décret n°2006-1690 du 22 décembre 2006 portant statut particulier du cadre d'emplois des adjoints administratifs territoriaux.

Comme pour tout concours de la fonction publique, le candidat doit remplir certaines conditions générales pour être admis à concourir :

  • Être français ou européen, Suisse ou ressortissant de la Principauté d'Andorre.
  • Jouir de ses droits civiques, c'est-à-dire avoir le droit de vote et de se présenter à une élection en France ou dans le pays dont il a la nationalité
  • N'avoir fait l'objet d'aucune condamnation inscrite au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatible avec les fonctions exercées ou n'avoir subi, dans le pays dont il la nationalité, aucune condamnation incompatible avec les fonctions exercées
  • Justifier de sa participation à la journée défense et citoyenneté (JDC).
  • Être physiquement apte à exercer ses futures fonctions.

En sus de ces conditions générales, il existe des conditions spécifiques à remplir en fonction de la voie choisie pour accéder au concours :

  • Concours externe ouvert, pour 40 % au moins des postes mis aux concours, aux candidats titulaires d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau V de la Nomenclature du répertoire national des certifications professionnelles ou d'une qualification reconnue comme équivalente ;
  • Concours interne ouvert, pour 40 % au plus des postes mis aux concours, aux fonctionnaires et agents non titulaires de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale. Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l'année du concours d'une année au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique ;
  • Troisième concours ouvert, pour 20 % au plus des postes mis au concours, aux candidats justifiant, pendant une durée de quatre ans au moins, de l'exercice, soit d'activités professionnelles comportant des fonctions administratives d'exécution, de comptabilité, d'accueil du public, de documentation, ou la mise en oeuvre d'actions d'animation économique, sociale ou culturelle, soit de mandats en qualité de membre d'une assemblée délibérante d'une collectivité territoriale, soit d'activités accomplies en qualité de responsable d'une association. Un décret fixe les modalités de prise en compte de ces différentes activités.

Source : Article 5, Décret n°2006-1690 du 22 décembre 2006

Pour s'inscrire au concours externe, il faut donc être titulaire d'un diplôme de niveau CAP/BEP. Les parents ayant effectivement élevé 3 enfants ou plus et les sportifs de haut-niveau (inscrits sur liste ministérielle) bénéficient d'une dispense de diplôme.

 

L'inscription au concours d'adjoint administratif territorial

Les candidats qui remplissent toutes ces conditions peuvent alors s'inscrire au concours d'adjoint administratif territorial principal de 2ème classe. Ce dernier est organisé tous les deux ans par les Centres de Gestion de la fonction publique territoriale.

La procédure d'inscription nécessite de se rapprocher du CDG auprès duquel on souhaite candidater. Attention, il faut garder en tête qu'il s'agit d'un recrutement décentralisé : vous devrez donc (sauf exception) effectuer toute votre carrière dans la zone géographique dans laquelle vous avez postulé.

L'inscription au concours se fait en ligne, depuis le site de votre CDG. Il est bien entendu possible d'opter pour une version papier du dossier d'inscription.

Annuaire des CDG

Les inscriptions sont généralement ouvertes au cours du dernier trimestre de l'année précédant le concours. Par exemple, pour la session 2022, les inscriptions sont ouvertes aux dates suivantes :

  • Retrait des dossier : du 5 octobre 2021 au 10 novembre 2021
  • Date limite de dépôt des dossiers de candidature ou d'inscription : 18 novembre 2021

Ces dates peuvent varier d'un CDG à l'autre. Il faut donc vous renseigner auprès de votre CDG.

L'inscription au concours est gratuite.