Le concours d'adjoint administratif

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Comment devenir adjoint administratif ?

L’adjoint administratif étant un fonctionnaire, on accède à ce cadre d’emplois après la réussite d’un concours de la fonction publique, très sélectif, de catégorie C.

Le grade d’adjoint administratif à proprement parler est réservé aux agents issus d’un recrutement direct (sans concours). Le grade obtenu dès la prise de poste par les fonctionnaires issus d’un recrutement par concours est celui d’adjoint administratif principal de 2ème classe.

Il y a deux concours possibles en fonction du versant de la fonction publique que l’on souhaite intégrer, il est bien entendu possible de se présenter aux deux concours si les dates des épreuves le permettent.

 

Le concours interministériel d’adjoint administratif principal de 2ème classe (fonction publique d’Etat)

Ce concours interministériel est organisé chaque année par le Ministère de l’éducation nationale. Pour s’y inscrire, le candidat doit, comme pour tout concours de la fonction publique justifier qu’il répond bien aux conditions suivantes :

  • être de nationalité française ou à défaut être ressortissant d’un pays de la Communauté Européenne.
  • Jouir de l’intégralité de ses droits civiques et ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l’exercice de la fonction.
  • Avoir effectué le service national (JDC, JAPD ou service militaire en fonction de l’année de naissance du candidat)

Il n’y a pas de limite d’âge.

Il existe deux concours en fonction de votre situation :

  • un concours externe : ouvert à tous, sans condition de diplôme
  • un concours interne : il est réservé aux agents de la fonction publique au sens large, justifiant d’au moins 1 an d’ancienneté

Les candidats admis à concourir (c’est-à-dire qui remplissent effectivement toutes les conditions susnommées) sont ensuite convoqués pour plusieurs séries d’épreuves.

Les lauréats sont ensuite nommés, en fonction des voeux émis, et formés à leur nouvel emploi.

 

Le concours d’adjoint administratif territorial principal de 2ème classe

Ce concours est organisé tous les deux ans par les Centres de gestion. Pour s’y inscrire, le candidat doit, comme pour tout concours de la fonction publique territoriale justifier qu’il répond bien aux conditions suivantes :

  • être de nationalité française ou à défaut être ressortissant d’un pays de la Communauté Européenne.
  • Jouir de l’intégralité de ses droits civiques et ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l’exercice de la fonction.
  • Avoir effectué le service national (JDC, JAPD ou service militaire en fonction de l’année de naissance du candidat)

Il n’y a pas de limite d’âge.

Il existe trois concours en fonction de votre situation :

  • “un concours externe ouvert, pour 40 % au moins des postes mis aux concours, aux candidats titulaires d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau V de la Nomenclature du répertoire national des certifications professionnelles ou d'une qualification reconnue comme équivalente ;
  • un concours interne ouvert, pour 40 % au plus des postes mis aux concours, aux fonctionnaires et agents non titulaires de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale. Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l'année du concours d'une année au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique ;
  • un troisième concours ouvert, pour 20 % au plus des postes mis au concours, aux candidats justifiant, pendant une durée de quatre ans au moins, de l'exercice, soit d'activités professionnelles comportant des fonctions administratives d'exécution, de comptabilité, d'accueil du public, de documentation, ou la mise en oeuvre d'actions d'animation économique, sociale ou culturelle, soit de mandats en qualité de membre d'une assemblée délibérante d'une collectivité territoriale, soit d'activités accomplies en qualité de responsable d'une association. Un décret fixe les modalités de prise en compte de ces différentes activités.” Article 5, Décret n°2006-1690 du 22 décembre 2006

Les candidats admis à concourir (c’est-à-dire qui remplissent effectivement toutes les conditions susnommées) sont ensuite convoqués pour plusieurs séries d’épreuves.

Les lauréats sont ensuite nommés stagiaires, inscrits sur une liste d’aptitude pour une durée de un an renouvellable et formés à leur prise de fonction. Ils doivent ensuite trouver un poste correspondant au cadre d’emplois.