Titre professionnel vs licence pro BTP : quel diplôme choisir ?

Contacter un expert
Conducteurs de travaux

Le choix entre un titre professionnel et une licence professionnelle du BTP est une décision cruciale, qui détermine la trajectoire de votre carrière. Plusieurs facteurs entrent en jeu lors de cette prise de décision. Chaque diplôme convient à un type spécifique d’élèves. Comment choisir ? Lequel est le plus avantageux ? Qu’est-ce qui les différencie ? Le match entre le titre professionnel et la licence professionnelle est lancé ! 

Titre pro et licence pro : quelles différences ? ?

? Les titres professionnels sont des certifications professionnelles, conçues et délivrées par le ministère du Travail. Ces programmes sont créés pour pallier un manque de main-d’œuvre dans un secteur ou sur un métier spécifique.

L’objectif est donc double :

  • Faciliter l’accès à l’emploi
  • Former rapidement des professionnels qualifiés et opérationnels

 

Les titres professionnels s'avèrent donc pragmatiques et immédiatement applicables sur le terrain. Ils se concentrent principalement sur le développement de compétences opérationnelles spécifiques à un métier donné. 

 

Les personnes optant pour un titre professionnel dans le BTP peuvent donc s'attendre à une formation pointue, axée sur les aspects pratiques et techniques du métier visé.

Les compétences acquises avec un titre professionnel incluent souvent la maîtrise des outils et des techniques spécifiques à la profession (gestion de chantier, utilisation d'équipements spécialisés, encadrement d’équipes, etc.).

 

Un titre professionnel peut donner accès à différents niveaux de qualification, allant du Bac au Bac +4, en fonction de la spécialisation choisie. Ainsi, le temps de formation varie aussi, de six mois à deux ans.

 

?‍? Les licences professionnelles sont des diplômes développés avec les branches professionnelles, pour répondre aux enjeux du secteur. Ces formations couvrent plutôt des domaines larges, comme la spécialisation « bâtiment et construction » ou celle  « bois-construction ».

 

Les compétences acquises avec une licence professionnelle peuvent donc être plus diversifiées, englobant une vision holistique du secteur. Les étudiants doivent s'attendre à développer des compétences analytiques, de communication, et de résolution de problèmes, en plus des compétences techniques spécifiques au BTP.

 

Les licences pro se préparent au sein d’Instituts Universitaires de Technologie (IUT), en trois ans. Si la personne dispose d’une formation préalable et de diplômes, il est également possible de valider une licence pro en un an seulement.

Comment choisir entre un titre pro et une licence pro ? ⚖️

? Les conditions spécifique d’accessibilité.

Un titre professionnel est généralement très accessible. Par exemple, les titres professionnels proposés par Hupso sont ouverts à n’importe quel type de profil, sans condition de diplôme ou d’âge spécifique.

 

Une licence professionnelle est plus sélective. Un baccalauréat est nécessaire si vous optez pour la voie avec trois ans d’études. Dans ce cas, la licence pro prend l’appellation de Bachelor Universitaire de Technologie (BUT).

Si vous rejoignez le parcours d’une licence professionnelle pour une seule année, un diplôme de Bac +2 sera obligatoire, comme un BTS, un BTSA ou autre.

 

La durée de formation et l’entrée sur le marché du travail.

Si vous souhaitez un accès rapide au monde du travail, avec une spécialisation immédiate, le titre professionnel est sans doute la meilleure option. En général, les études menant à un titre professionnel sont plus courtes et professionnalisantes.

 

Par contre, si vous avez besoin d’un développement approfondi de notions particulières, la licence professionnelle pourrait être plus appropriée. 

Dans ce cas, préparez-vous à trois ans d’études universitaires, sauf si vous disposez déjà d’un BTS spécialisé dans le BTP. 

 

?️ La proximité avec le terrain.

Lorsque vous considérez la pratique sur le terrain comme un critère déterminant, le titre professionnel se distingue très nettement. 

Les programmes contenus dans ce type de certifications sont spécifiquement conçus pour fournir des compétences immédiatement applicables dans un contexte professionnel. 

Si votre objectif est d’être apte à gérer des projets de construction, ou superviser des équipes opérationnelles, un titre professionnel offre une immersion rapide et directe dans le monde du travail.

Bien souvent, l’alternance est possible lorsque vous préparez un titre professionnel. Par exemple, chez Hupso, nos apprenants peuvent demander à suivre leurs cursus en alternance pour développer leurs compétences pratiques en entreprise.

 

Pour acquérir une compréhension approfondie des principes théoriques du BTP tout en développant des compétences pratiques, la licence professionnelle pourrait mieux répondre à vos besoins. Ce choix convient particulièrement à ceux qui envisagent des rôles de gestion, de recherche, ou des postes plus spécialisés.

 

? Les préférences personnelles.

Un titre professionnel est idéal pour une personne qui n’a pas beaucoup de temps disponible pour se consacrer à sa formation. En général, l’apprentissage y est flexible, sans forcément de contraintes lourdes.

Encore mieux, s’il s’agit d’une formation à distance, il est possible d’organiser vos cours selon votre propre emploi du temps. Chez Hupso, toutes nos formations diplômantes se calquent avant tout sur le rythme de l’apprenant, pour éviter toute contrainte de temps ou de déplacement.

 

À l’inverse, une licence pro offre beaucoup moins de libertés. Le programme est intense, exigeant une présence assidue aux cours. La majorité des enseignements se déroulent en salle de classe, selon un emploi du temps fixe.

Pendant la formation, les journées sont bien remplies entre les cours magistraux, les travaux dirigés (TD) ou encore les projets tutorés.

 

? Le prix et le financement de la formation.

Le coût d’une formation menant à un titre professionnel dépend du niveau du diplôme. En moyenne, le prix se situe entre 2 500 et 5 000 €

Malgré ces chiffres élevés, il est extrêmement rare qu’un élève paye l’intégralité de la formation de sa poche. 

De nombreux financements existent, comme :

  • Le Compte Professionnel de Formation (CPF)
  • Les aides régionales
  • Le financement Pôle emploi
  • Les aides de Transition Pro

 

? Pour en savoir plus : Comment débloquer un financement ?

 

Pour une licence professionnelle, il faut payer :

  • Les frais de formation : entre 6 000 et 9 000 € pour un étudiant en formation continue
  • Les frais d’inscription : 170 € par an

Les financements sont difficilement accessibles, à l’exception de la prise en charge des frais par l’employeur, si vous êtes en alternance.

Avantages et inconvénients : tableau récapitulatif ?

Le choix entre un titre professionnel et une licence professionnelle dépend à la fois de critères objectifs et subjectifs. 

Pour réussir à sélectionner la meilleur option selon votre profil, voici un tableau récapitulatif sur les principaux critères de ces deux diplômes :

Titre professionnel ou Licence professionnelle ?

Avantages

Titre professionnel

Licence professionnelle

Flexibilité

Cours à distance

Immersion professionnelle

Diplôme reconnu

Niveau du diplôme

Bac à Bac+4

Bac+3

Conditions d’accès

Aucune (sauf exception)

Formation initiale : Bac
Formation continue : Bac+1 ou Bac+2

Public visé

Étudiants en réorientation

Actifs en évolution pro

Actifs en reconversion pro

Demandeurs d’emploi

Lycéens

Étudiants en réorientation

Durée de formation

Entre 6 mois et 2 ans

Formation initiale : 3 ans