Faut-il choisir un bts bâtiment ou un titre professionnel btp ?

Contacter un expert
btp

Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP), choisir la bonne formation est important. Dans cet article nous allons comparer le BTS Bâtiment et le titre professionnel BTP, en mettant en lumière leur structure, leur coût, leur débouchés et leur adaptation au marché, pour aider les futurs étudiants à faire le meilleur choix, celui qui est le plus adapté à leur situation. 

Structure et durée des formations

Lorsqu'on envisage une carrière dans le secteur du BTP, comprendre la structure et la durée des formations disponibles est important. 

 

Le BTS Bâtiment et le titre professionnel BTP sont deux parcours dont l'approche et la durée varient, offrant des opportunités différentes selon les besoins de l'apprenti.

 

Le BTS Bâtiment est une formation qui dure deux ans. Il peut être suivi en alternance, permettant aux étudiants de combiner théorie en école et pratique en entreprise. 

 

Ce diplôme est structuré autour de modules comprenant le génie civil, la conduite de chantier, et des compétences professionnelles spécifiques au métier du bâtiment. 

 

Les étudiants sortent avec une compréhension technique et sont prêts à entrer sur le marché du travail ou à poursuivre leurs études, par exemple vers une licence professionnelle.

 

En comparaison, le titre professionnel BTP peut varier en durée, généralement entre six mois à un dix-huits, selon le niveau de spécialisation choisi. 

 

Ce parcours est également disponible en contrat d'apprentissage, et en alternance ce qui est idéal pour ceux qui préfèrent une immersion rapide et complète dans le monde du travail. 

 

Contrairement au BTS, qui est plus généraliste, les titres professionnels sont souvent axés sur des compétences spécifiques à un métier du BTP, comme chef de chantier ou conducteur de travaux.

 

Choisir entre ces deux options dépendra de vos objectifs de carrière. Le BTS Bâtiment offre une base solide pour ceux qui cherchent une éducation complète, souvent post bac, idéale pour démarrer dans divers métiers du bâtiment.

 

Le titre professionnel, en revanche, est parfait pour ceux qui ont une idée claire de la carrière qu'ils souhaitent poursuivre et qui désirent acquérir rapidement des compétences ciblées et pratiques, avec plus de flexibilité.

Débouchés professionnels

Les débouchés professionnels après un BTS Bâtiment ou un titre professionnel BTP sont variés, offrant de nombreuses opportunités de carrière dans le secteur du BTP. 

 

Chaque formation ouvre des portes différentes, adaptées aux aspirations de chaque étudiant.

 

Après un BTS Bâtiment, les diplômés peuvent prétendre à divers postes dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Cette formation prépare principalement à des rôles tels que technicien en bureau d'études, conducteur de travaux, ou encore chef de chantier

 

Le BTS offre une vision globale qui permet de naviguer à travers divers métiers du BTP, allant de la gestion de projets à la supervision de chantiers. 

 

Les compétences acquises en génie civil, en études de construction, et en gestion de projets sont très appréciées sur le marché du travail.

 

Les titres professionnels dans le BTP sont eux souvent plus spécialisés. Ils visent à former rapidement les étudiants pour des rôles spécifiques, comme économiste de la construction, chef de chantier, conducteur de travaux ou encore chargé d’affaires BTP

 

Ces formations forment aux métiers en tension, rendant les diplômés très recherchés. 

 

En effet, le secteur du BTP continue de montrer une forte demande de main-d'œuvre qualifiée. Selon les données de Pôle emploi, le BTP en France compte plus de 120 000 offres d'emploi, reflétant une croissance constante et un besoin accru de professionnels formés dans ces métiers spécialisés. 

Coûts et accessibilité

Investir dans une formation telle que le BTS Bâtiment ou un titre professionnel BTP représente un engagement financier et personnel important, mais les avantages à long terme peuvent largement compenser ces coûts initiaux. 

 

Voici une analyse comparative des coûts associés à ces formations, ainsi que les options de financement qui peuvent aider à les rendre plus accessibles.

Investissement financier pour le BTS Bâtiment

  • Frais de scolarité : Les coûts peuvent varier selon l'école et la région. Généralement, les frais de scolarité annuels pour un BTS peuvent se situer entre 500 € et 2,000 € par an dans les établissements publics. Les écoles privées peuvent demander jusqu'à 5,000 € par an.
  • Autres coûts associés :
    • Matériel et fournitures : Environ 300 € à 500 € par an.
    • Frais de transport et logement, si nécessaire, selon la proximité de l'école. (compter aux alentours de 1200 euros en régions parisienne par exemple)
  • Alternance : Une option intéressante est l'alternance, qui permet non seulement d'exonérer l'étudiant des frais de scolarité mais aussi de percevoir un salaire, réduisant considérablement le coût global de la formation.

Investissement financier pour le titre professionnel BTP

  • Coût de la formation : Les titres professionnels peuvent varier, généralement aux alentours de 4000 euros
  • Avantages du CPF et autres aides :
    • L’utilisation du CPF pour couvrir tout ou partie des frais de formation.
    • Formations souvent plus courtes, et flexibles que le BTS, réduisant les coûts indirects comme le logement ou les déplacements prolongés.

 

Chez hupso nos formations n’incluent aucuns frais supplémentaires, que ce soit en matériaux, en logement ou en transports !

 

Bien que les frais de scolarité puissent varier d'une formation à l'autre, les titres professionnels BTP offrent souvent une option