Le métier de psychomotricien libéral

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le métier de psychomotricien libéral

Anciennement dénommé psychorééducateur (jusqu’en 1998), le psychomotricien se défini, de manière très large comme : “toute personne qui, non médecin, exécute habituellement des actes professionnels de rééducation psychomotrice [...]. Les psychomotriciens exercent leur art sur prescription médicale.” (Code de la santé publique

Le rôle du psychomotricien est donc d’évaluer et traiter les troubles du développement psychomoteur, quelle que soit leur cause. Psychomoteur signifie qui est relatif à la synergie entre le psychisme et la motricité

Cet auxiliaire de santé, majoritairement féminin (à 89%), est encore assez méconnu du grand public. On en comptait moins de 13 000 en France en 2018. 

En 2018, 22% des psychomotriciens exerçaient en tant que libéraux. (Staffsanté)

Le psychomotricien libéral exerce en tant qu’indépendant en cabinet médical. Il a ainsi sa propre patientèle.

 

Comment devenir psychomotricien libéral ?

La première étape est d’obtenir le Diplôme d’Etat de Psychomotricien, à l’issu de trois ans de formation post bac. On y entre sur concours.

Vous n’avez ensuite aucune obligation d’acquérir de l’expérience en tant que salarié ou agent de la fonction publique hospitalière avant de vous établir comme psychomotricien libéral. Vous pourrez donc devenir indépendant tout de suite après avoir obtenu votre diplôme.

Il s’agit cependant d’une profession libérale réglementée, ce qui vous demande de faire valider votre diplôme auprès de la Division Territoriale de l’Agence Régionale de Santé (DTARS) afin d’obtenir votre numéro professionnel ADELI ainsi que votre Carte Professionnelle de Santé (CPS).

Vous devrez ensuite vous enregistrer auprès de l’URSSAF en tant qu’indépendant. Vous pourrez choisir entre différents statuts : entreprise individuelle, société d’exercice libéral etc. en fonction de si vous exercez seul ou partagez votre cabinet. 

Vous l’aurez compris, vous allez dans tous les cas devoir créer et gérer votre entreprise.

 

Les missions du psychomotricien libéral

Le psychomotricien libéral intervient sur prescription médicale pour traiter l’expression physique des troubles psychologiques, et par ce biais aider le patient à mieux vivre avec ses troubles voire à les supprimer. 

Pour ce faire, il doit dans un premier temps évaluer les troubles et les capacités de son patients et en déterminer l’origine (attention, le psychomotricien n’est pas un psychologue). Il peut ensuite élaborer son projet thérapeuthique : en fonction du trouble et du public concerné, il dispose d’une variété de techniques à mettre en oeuvre en ateliers collectifs ou individuels. Il procède à un suivi des résultats obtenus tout au long de sa thérapie, comme dans le temps, afin de s’assurer de son efficacité et de la continuité des progrès du patient. 

Les techniques à sa disposition sont nombreuses et varient d’un professionnel à l’autre : exercices d’adresse (ballons, cerceaux), art thérapie (musique, chant, arts plastiques), jeux de rôles etc.

Avec les enfants et les adultes handicapés il aide à prendre conscience de son corps afin de maîtriser un tic nerveux, une mauvaise coordination, une agitation excessive ou des difficultés de repérage dans l’espace par exemple.  

“Avec les personnes âgées, le spécialiste privilégiera des activités d’équilibre et de mémoire. Chaque séance, individuelle ou collective, vise à réconcilier le patient avec son corps, à lui procurer une aisance gestuelle et à lui faire retrouver une sensation de bien-être physique”. (Ministère des Solidarités et de la Santé)