L'école de psychomotricien

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Comment entrer en école de Psychomotricien ?

Le psychomotricien est un auxiliaire de santé dont la mission est d’évaluer et traiter les troubles du développement psychomoteur, quelle que soit leur cause. 

Pour exercer, il doit obtenir le Diplôme d’Etat de psychomotricien, à l’issue de trois années de formation post Bac. 

Comment intégrer cette formation ?

  • via une préinscription sur Parcoursup, puis concours écrit et/ou oral ou encore après examen de votre dossier si vous ne relevez pas de Parcoursup et entretien, en fonction des centres de formation et de votre situation.
  • via la nouvelle Licence Accès Santé (ou le Parcours spécifique accès santé) qui vous permettront d’accéder directement à la deuxième année de formation psychomotricien. 
  • Cette passerelle vers la deuxième année est également possible pour les titulaires de certaines Licences (biologie, STAPS, psychologie etc) après examen de leur candidature.

Vous devez présenter votre candidature au concours Psychomotricien ? Retrouvez ici toutes les informations que vous devez connaître sur les modalités de sélection !

 

Où faire l'école de Psychomotricien ? 

Seuls les Instituts de Formation de Psychomotricien (IFP) sont habilités à délivrer le diplôme d’Etat, conformément à l’Arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d'Etat de psychomotricien.

Le nombre d’élèves qu’ils peuvent accueillir chaque année est fixé par Arrêté.

Par exemple, l’Arrêté du 24 janvier 2020 fixe le nombre d'étudiants à admettre en première année d'études préparatoires aux diplôme d'Etat de psychomotricien au titre de l'année universitaire 2020-2021 à 1010 étudiants, répartis de la manière suivante en fonction des régions :

  • Auvergne-Rhône-Alpes : 125 places
  • Centre-Val de Loire : 25 places
  • Grand Est : 25 places
  • Hauts-de-France : 80 places
  • Ile-de-france : 430 places
  • La Réunion : 25 places
  • Normandie : 60 places
  • Nouvelle-Aquitaine : 50 places
  • Occitanie : 50 places
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : 140 places

 

Liste des écoles de Psychomotricien

Les Instituts habilités à délivrer le Diplôme d’Etat sont au nombre de 15 en France métropolitaine et Outre-mer. Ils possèdent des statuts divers : universitaires, rattachés à des centres hospitaliers, gérés par la Région ou encore privées.

Instituts publics :  Universitaires, régionaux ou rattachés à un hôpital

  • Faculté de médecine - Enseignements des techniques de réadaptation, UT3 Université Toulouse III - Paul Sabatier, Toulouse (31)
  • Institut de formation en psychomotricité, Université de Bordeaux, Bordeaux (33)
  • Institut des sciences et techniques de la réadaptation, Université Claude Bernard - Lyon 1, Lyon (69)
  • Institut de formation en psychomotricité - Sorbonne Université, Paris (75)
  • Institut de formation public des professions de santé, La Garde (83)
  • Institut régional de formation en psychomotricité, Saint Pierre (97)
  • Institut de formation en psychomotricité d'Orléans, Orléans (45)
  • Institut interrégional de formation en psychomotricité, Mulhouse (68)
  • Institut de Formation en Psychomotricité du CHU-Hôpitaux de Rouen, Rouen (76)
  • Campus formation du Centre hospitalier intercommunal Meulan-Les Mureaux, Les Mureaux (78)

Instituts privés, à but lucratif ou non

  • Institut supérieur de rééducation psychomotrice, Paris (75), Marseille (13), Vichy (03) Attention, ces trois écoles ont un concours commun et des modalités d’inscription spécifiques. Plus de détails sur leur site internet. Elle proposent des parcours en apprentissage dès la deuxième année.
  • Institut de formation de psychomotriciens Raymond Leclercq, Loos (59)
  • Institut de formation en psychomotricité, Alençon (61)

Pour connaître les modalités de sélection propres à chaque institut (épreuves écrites et/ou orales ainsi que le détail de ces épreuves), consultez les informations officielles du Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse. Certaines écoles réservent un certain nombre de places aux étudiants issus des parcours santé.