La sélection de gendarme adjoint volontaire 2024

Contacter un expert
Force de l'ordre

La Gendarmerie nationale assure la sécurité publique intérieure, sur tout le territoire français. Pour mener à bien cette mission, les Gendarmes Adjoints Volontaires (GAV) épaulent quotidiennement les gendarmes. Tout au long de l’année, une sélection est organisée pour recruter les futurs gendarmes adjoints volontaires. Comment s’organise la sélection en 2024 ? Qui peut postuler au recrutement ? Quelles épreuves sont prévues ? Comment s'inscrire à la sélection ? On vous dit tout sur la sélection de gendarme adjoint 2024 !

Comment devenir gendarme adjoint volontaire en 2024 ?

Le poste de gendarme adjoint volontaire (aussi appelé GAV) est uniquement accessible via une sélection organisée tout au long de l’année par la Gendarmerie nationale. L’objectif est de retenir les profils aptes aux missions mais aussi aux valeurs du métier. 

Pour rappel, le métier de gendarme adjoint se scinde en deux familles : 

  • Le gendarme adjoint sur le terrain (aussi appelé GAV APJA), spécialisé dans l’intervention et le maintien de la sécurité publique
  • Le gendarme adjoint Emploi Particulier (GAV EP), exerçant une profession spécifique au sein de la Gendarmerie nationale

En 2024, les conditions de sélection restent les mêmes que celles des années précédentes. Pour devenir gendarme adjoint volontaire, il faut : 

  • Être Français
  • Avoir suivi un service national (Journée Défense et Citoyenneté, JAPD, etc.)
  • Être physiquement apte aux fonctions exercées
  • Avoir entre 17 et 26 ans (au jour de l’inscription)
  • Présenter un comportement compatible avec l'exercice des fonctions ou des missions des militaires de la Gendarmerie nationale
  • Jouir de ses droits civiques, notamment le droit de vote
  • Pour les ex-militaires de carrière ou sous contrat, ne pas avoir été radié ou rayé à l'issue d'un congé de reconversion

En théorie, il s’agit donc d’un concours accessible, sans aucune condition de diplôme. C’est vrai pour le poste de gendarme adjoint APJA. 

Pour occuper les fonctions de gendarme adjoint EP, il faut cependant justifier d’un diplôme ou d’une expérience professionnelle en lien avec le métier visé (plomberie, restauration, etc.). Pour les spécialités secrétariat, infographie, informatique ou électronique, il faut même posséder un bac (ou un bac pro).  

Néanmoins, gardez en tête que la sélection des gendarmes adjoints volontaires est exigeante. Une préparation est nécessaire, pour accumuler les connaissances et les compétences nécessaires à la réussite de la sélection. 

Si votre profil est retenu, vous entrez en formation pendant 13 semaines dans l’une des cinq écoles de gendarmerie : Montluçon (03), Rochefort (17), Tulle (19), Chateaulin (29), Chaumont (52), Fontainebleau (77). 

Soumis à un contrôle continu et à des examens pratiques en fin de formation, l’élève-gendarme est classé à la fin de son apprentissage. Ce classement permet de connaître votre affectation, en fonction des vœux formulés. En effet, le GAV choisit la région, puis le département, et émet plusieurs vœux d’unités d’affectation au sein du département.

L’inscription à la sélection de gendarme adjoint volontaire 2024

L’inscription se passe directement sur le site officiel de la Gendarmerie : La Gendarmerie Recrute. Vous pouvez y déposer votre dossier de candidature, comprenant tous les justificatifs essentiels pour montrer votre éligibilité à la sélection. 

Les militaires (ou ex-militaires) doivent obligatoirement transmettre un État Signalétique et des Services (ESS). Dans la même idée, un candidat mineur doit joindre à sa candidature une autorisation de son représentant légal signée. 

L’inscription a lieu toute l’année. Autrement dit, il n’existe aucun calendrier spécifique à respecter. Après votre inscription, la Gendarmerie vous convoque automatiquement au sein d’un centre de recrutement (ou de sélection) pour passer l’épreuve d’admissibilité. 

Les épreuves de la sélection de gendarme adjoint volontaire 2024

Pour la session 2024, les épreuves de sélection pour devenir gendarme adjoint volontaire ont été modifiées. Désormais, chaque candidat passe les épreuves suivantes : 

  • Une épreuve écrite, via une session de tests sur ordinateur (entre une et deux heures)
  • Un entretien avec le référent-recrutement, durant lequel le candidat rédige sa lettre de motivation (30 minutes)

La session sur ordinateur regroupe trois types de tests : un QCM de connaissances générales, une compréhension de texte et un test psychotechnique. 

Si le résultat de ces tests est satisfaisant, vous êtes convoqué pour un entretien de recrutement individuel. Néanmoins, l’entretien a lieu au cours d’une demi-journée, durant laquelle vous pourrez également échanger et poser des questions en groupe. Lors de cette demi-journée d’admission, veillez à vous munir des documents suivants : 

  • Une pièce d’identité valide
  • Votre attestation de service national
  • Les originaux de vos diplômes
  • Le cas échéant, votre permis de conduire
  • La fiche de renseignements administratifs complétée (reçue par mail après le dépôt de votre candidature)
  • Votre CV