La préparation à la sélection de gendarme adjoint volontaire

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Pourquoi faire une prépa avant le concours GAV ? 

La sélection des GAV paraît simple au premier abord. Mais attention, si les épreuves sont d’un niveau 3ème, cela reste un concours même si la sélection GAV n’en porte pas le nom : il ne suffit pas d’obtenir la moyenne ou une bonne note, il faut être parmi les meilleurs pour être recruté. D’autant plus que de nombreux candidats bacheliers tentent les tests GAV en parallèle du concours sous-officier au cas où ils ne soient pas reçus à ce dernier, voire décident de commencer en tant que GAV dans un premier temps pour se faire un avis concret du métier avant de s’engager. 

Il n’y a donc pas de place pour tout le monde et la concurrence est rude entre les candidats motivés ! En fonction des sessions et des régions, le taux de réussite oscille entre 20% et 50% de candidats admis. Il est donc indispensable de se préparer sérieusement avant les épreuves. Chez Hupso, nous recommandons 3 à 6 mois de préparation pour obtenir un résultat optimal.

Vous pouvez bien sûr vous préparer seul, ou avec des amis qui ont le même projet professionnel que vous. Attention à bien plannifier votre préparation et à ne pas faire l'impasse sur les matières qui vous plaisent le moins....

Autre point essentiel : l'entraînement à l'oral. En effet, si l'entretien ne se présente pas comme un oral classique face à un jury, il reste important de s'y préparer. L'idéal est de pouvoir simuler cette étape face à une personne en mesure de vous faire un retour sur votre prestation. De même, une correction éclairée de vos tests blancs à l'écris vous permettra de vous améliorer.

Il n'est pas toujours simple de parvenir à se préparer convenablement tout seul. Vous pouvez alors vous tourner vers une classe prépa, à distance ou en présentiel. Avec Hupso, ce sont en moyenne 9 candidats sur 10 qui accèdent à la formation de leur choix en suivant nos préparations à distance. 

Quelle que soit le mode de préparation que vous choisissez, pensez à vous tenir informés de l’actualité judiciaire, policière et de la Gendarmerie par exemple en lisant Gend’Info, le magazine en ligne de la Gendarmerie.

Tous nos conseils dans cet article !

 

Que faut-il réviser pour préparer l’entretien avec le Référent Recrutement ?

Même si cet entretien, préalable à votre convocation aux tests, n’est pas à proprement parler une épreuve de sélection, il convient de s’y préparer et de prendre cet échange au sérieux.

Il y sera question de vous, de votre parcours et de vos motivation à intégrer la Gendarmerie. Le référent recrutement s’assurera également que vous savez ce qui vous attend si vous vous engagez. 

Il n’y a pas de trame fixant de manière officielle le déroulement de cet entretien, mais de manière générale, les questions portent sur :

  • votre connaissance de la Gendarmerie
  • les aptitudes personnelles et professionnelles du GAV
  • votre projet professionnel 
  • vos motivations 
  • votre parcours personnel, professionnel et scolaire, ainsi que vos passions
  • votre personnalité
  • vous pouvez également être soumis à des questions type mise en situation

Préparez-vous comme s’il s’agissait d’un entretien d’embauche :

  • soignez votre apparence : tenue neutre, propre, sans signes d’appartenance à un mouvement religieux ou politique par exemple. 
  • adoptez un comportement respectueux et adapté à la situation.
  • intéressez-vous à votre futur métier : vous devez savoir en quoi consisteront vos futures missions, vos conditions de travail, de vie en casernement etc. Pour cela, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur Hupso
  • entraînez-vous pour gérer au mieux votre stress face au référent. Si vous en avez la possibilité, faites une simulation d’entretien face à une personne qui ne vous est pas familière. Chez Hupso, nous donnons la possibilité à nos élèves de s'entraîner en visioconférence avec des professeurs jury d’examen !

 

Comment se préparer au test psychotechnique GAV  ?

Il n’est pas évident de se préparer à cette épreuve. En effet, le test psychotechnique pour les candidats GAV n’est pas un test de logique auquel on peut s'entraîner. 

Le test psychotechnique se présente sous la forme d’une série de questions concernant votre personnalité et votre profil psychologique et auxquelles vous devez répondre en choisissant la réponse qui est la plus proche en adéquation avec votre attitude habituelle.

Il y a trois types de questions pour la partie questionnaire de personnalité  :

  • Les questionnaires à réponse variées
  • Les questionnaires de degré d’accord 
  • Des questionnaires “oui/non”.

Il y a deux types de questions pour la partie tests projectifs :

  • les phrases à compléter
  • les associations de mots

L’objectif étant de définir votre profil psychologique. Il n’y a donc pas de fausse réponse et il n’y a pas de limite de temps pour cette épreuve. Il faut cependant rester cohérent, sincère et positif dans ses réponses. 

L’idéal est de pouvoir s'entraîner avec des questionnaires les plus proches possible de la réalité (il n’y a pas d’annales pour les test de sélection GAV) afin de ne pas être déstabilisé le jour de l’examen.

Chez Hupso, nous prévoyons régulièrement des tests psychotechniques blancs dans le calendrier de préparation personnalisé de nos élèves.