La préparation au concours de psychomotricien

Contacter un expert
psychomotricien

Comprendre la prépa : comment devient-on psychomotricien ?

Anciennement dénommé psychorééducateur (jusqu’en 1998), le psychomotricien est un professionnel de santé Diplômé d’Etat. 

Le D.E. de Psychomotricien, reconnu à Bac+3, s’obtient après trois ans de formation en Institut de Formation de Psychomotricien (IFP). Il y en a 15 en France, avec des statuts différents (universitaires, rattachés à des centres hospitaliers, publics comme privés). Cette formation est accessible après l’obtention d’un Baccalauréat, ou diplôme de niveau équivalent. 

Comment intégrer cette formation ?

  • sur concours, avec une préinscription via Parcoursup,
  • via par la nouvelle Licence Accès Santé (ou le Parcours spécifique accès santé), actuellement P.A.C.E.S. qui permet d’accéder directement à la deuxième année de formation psychomotricien après sélection. Celle-ci se fait en fonction du classement du candidat à l’issu des examens de fin de L1, 
  • Cette passerelle vers la deuxième année est également possible pour les titulaires de certaines Licences (biologie, STAPS, psychologie etc) après examen de leur candidature, en fonction des notes obtenues dans certaines Unités d’Enseignement;
  • Accèdent également en deuxième année les détenteurs d’un diplôme paramédical ou social (liste non exhaustive) : Infirmier, orthophoniste, éducateur spécialisé etc

 

Pourquoi faire une prépa psychomotricien avant le concours ? 

Le nombre de places disponibles est fixé par Arrêté (numerus clausus) : l’Arrêté du 24 janvier 2020 fixe le nombre d'étudiants à admettre en première année d'études préparatoires aux diplôme d'Etat de psychomotricien au titre de l'année universitaire 2020-2021 à 1010 étudiants, répartis de la manière suivante dans les 15 Instituts de Formation en psychomotricité du territoire national :

  • Auvergne-Rhône-Alpes : 125 places
  • Centre-Val de Loire : 25 places
  • Grand Est : 25 places
  • Hauts-de-France : 80 places
  • Ile-de-france : 430 places
  • La Réunion : 25 places
  • Normandie : 60 places
  • Nouvelle-Aquitaine : 50 places
  • Occitanie : 50 places
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : 140 places

Ce sont donc 1010 candidats, et pas un de plus, qui pourront intégrer la formation de psychomotricien en 1ère année. 

 Avec 5% à 15% de réussite au concours, il s’agit d’une formation très sélective : vous devez donc vous donner toutes les chances de réussir votre admission en préparant sérieusement votre concours !

 

Quelle prépa psychomotricien pour réussir le concours ? 

Vous avez trois possibilités, chacune sera plus ou moins adaptée à votre situation en fonction de votre manière de travailler en autonomie, de votre disponibilité et de vos moyens financiers : 

  • se préparer par ses propres moyens : c’est assurément la solution la moins coûteuse, mais à réserver aux candidats les mieux organisés ! En effet, moyennant l’achat de quelques livres ou l’accès à des ressources en ligne, vous pouvez préparer votre concours sans passer par une classe prépa. Attention cependant aux dates de parution des contenus que vous utilisez : La législation relative au concours Psychomotricien a évolué depuis 2019, vos sources ne seront donc pas toujours d’actualité. Il vous faudra être déterminé et motivé pour réviser de manière régulière et ne pas abandonner même dans les moments où vous aimeriez avoir de l’aide ou des réponses. Pensez à planifier vos révisions à l’avance via un calendrier de préparation et à vous entraîner régulièrement en condition d’examens pour être efficace le jour J !
  • la préparation en classe (présentielle) : solution la plus coûteuse, ce type de classe prépa convient aux candidats les moins autonomes qui ont besoin d’un cadre scolaire pour être assidus dans leurs révisions et avancer à la vitesse du groupe. C’est un système classique dans lequel les professeurs pourront répondre à vos questions comme à celles de vos camarades et vous permettront de vous entraîner en conditions réelles. Attention cependant à ne pas perdre un an en faisant le choix du présentiel : toutes les classes prépa ne vous permettent pas de suivre vos cours de lycée ou de travailler et de préparer votre concours en même temps. 
  • la préparation à distance (en ligne ou par correspondance) : la solution la plus flexible qui vous permettra de concilier classe prépa et année de terminale par exemple ! Vous bénéficiez de contenus actualisés, de l’aide de professeur et d’un rythme de travail sur-mesure qui tient compte de vos disponibilités. Vous aurez également la possibilité de vous entraîner en conditions d’examen. Le tout pour un tarif plus abordable qu’en présentiel. Cette solution ne convient pas à tous les candidats, car suivi individuel est plus ou moins important selon l’école que vous choisirez. Pour en apprendre plus sur la préparation à distance vue par Hupso.

Quel que soit la préparation que vous choisissez, pensez à vous tenir informés de l’actualité médico-sociale et, si vous en avez l'opportunité, effectuez des stages d’observation conventionnés : ils vous permettront de rendre votre candidature plus crédible et de valider votre projet d’un point de vue personnel.

Pour les candidats qui ne sont pas issus d’une filière scientifique, une remise à niveau en biologie est indispensable.

Tous nos conseils dans cet article !