La préparation au concours ambulancier

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Les épreuves du concours ambulancier

Pour devenir ambulancier, il faut passer un concours. Il n'est pas nécessaire d'être titulaire d'un diplôme en particulier, mais les candidats diplômés bénéficient de dispenses d'épreuves en fonction de leur domaine et niveau d'étude. Elles sont définies par l'Arrêté du 11 avril 2022 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'ambulancier et aux conditions de formation de l'auxiliaire ambulancier

Le concours ambulancier se divise en deux phases : la phase d'admissibilité (examen du dossier) et la phase d'admission (épreuve orale) avant laquelle le candidat doit obligatoirement avoir réalisé un stage de découverte de 70 heures auprès d'une compagnie d'ambulances (dispense possible).

Retrouvez toutes les informations relatives au concours ambulancier dans cet article.

 

Comment se préparer à l'examen du dossier du concours ambulancier ?

Loin de n'être qu'une formalité administrative, le dossier d'admissibilité doit être constitué avec le plus grand sérieux.

Prendre connaissance du contenu du dossier

Pour rappel, le concours ambulancier s'ouvre par l'examen du dossier d'admissibilité. Celui-ci comprend :

"1° Une pièce d'identité ;
2° Le permis de conduire, hors période probatoire, conforme à la législation en vigueur et en état de validité ;
3° L'attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'ambulance après examen médical effectué dans les conditions définies à l'article R. 221-10 du code de la route ;
4° Un certificat médical de non contre-indication à la profession d'ambulancier délivré par un médecin agréé ;
5° Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France ;
6° Une lettre de motivation manuscrite ;
7° Un curriculum vitae ;
8° Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation figurant en annexe V. Ce document n'excède pas deux pages ;
9° Selon la situation du candidat, la copie des originaux de ses diplômes ou titres traduits en français ;
10° Le cas échéant, la copie de ses relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ;
11° Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l'employeur (ou des employeurs) ;
12° Le cas échéant, uniquement jusqu'au 31 décembre 2022, une attestation de suivi de préparation au concours d'ambulancier au cours de l'année 2021-2022 ;
13° Pour les ressortissants hors Union européenne, une attestation du niveau de langue française requis B2 ou tout autre document permettant d'apprécier la maitrise de la langue française.
Les candidats peuvent joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle en lien avec la profession d'ambulancier." (Art.7 de l'Arrêté du 11 avril 2022)

Faire corriger son C.V. et sa lettre de motivation

Il est important de garder en tête que ces deux documents serviront de support au jury lors de votre oral !

Votre C.V. doit mettre en valeur vos expériences (bénévoles ou salariées) et formations en rapport avec le métier. Vous n'avez pas d'expérience à mettre en valeur ? Pensez aux soft skills, qui s'acquièrent aussi à travers vos activités de loisirs. Par exemple : vous êtes capitaine de votre équipe de foot, vous savez donc manager une équipe dans le feu de l'action... N'hésitez pas à vous faire aider !

La lettre de motivation doit être lisible (elle est manuscrite), claire et démontrer que votre projet professionnel est solide. Elle ne doit pas comporter de fautes d'orthographe, de syntaxe ou d'accord. Il est donc indispensable de la faire relire et corriger.

Innutile de mentir sur votre cursus pour rendre votre profil plus désirable, cela pourrait fortement nuire à votre candidature. Votre motivation à intégrer la formation est votre principal atout et les centres de formation n'exigent pas de diplômes ou d'expériences préalables. Pas d'inquiétude, vous avez donc toutes vos chances si vous vous préparez convenablement.

Valorisation de la préparation au concours ambulancier

Pour les sessions 2022, une attestation de suivi d'un préparation au concours ambulancier peut être ajoutée à votre dossier de candidature. Elle permettra de montrer que vous avez mis toutes les chances de votre côté pour réussir.

 

Comment se préparer à l'épreuve orale du concours ambulancier ?

Pour rappel, les candidats admissibles sont ensuite convoqués pour une épreuve orale d'admission, qui se déroule en 2 temps, pour une durée totale de 20 minutes :

  • La phase de présentation du candidat, d'une durée de 5 minutes, en lien avec son stage d'observation lorsqu'il est réalisé ou son parcours professionnel antérieur lorsqu'il en est dispensé. Cette première partie est notée sur 8 points
  • l'entretien avec le jury, d'une durée de 15 minutes également, porte sur les motivations du candidat à devenir ambulancier. Le jury s'assure de sa connaissance du métiers et des attendus de sa formation ainsi que sa capacité à la suivre dans son intégralité. Cette partie est notée sur 12 points.

Une bonne connaissance de la réalité du métier d'ambulancier peut s'acquérir via le stage de découverte ou l'expérience antérieure du candidat. Travailler sa culture générale professionnelle,permet au candidat de bien maitriser les différentes problématiques en rapport avec le domaine sanitaire et social qui lui seront utiles à l'oral.

Il est indispensable de s'entraîner de manière concrète à l'épreuve : c'est ainsi que le candidat améliorera sa maîtrise de la méthodologie (respect du temps imparti....) et sa gestion du stress. Il faut également bien réfléchir à son projet professionnel et anticiper les questions pièges.

Les candidats qui choisissent de se faire accompagner par Hupso réalisent régulièrement des oraux blancs en visioconférence avec nos professeurs jury au concours ambulancier.