Devenir directeur d’école

Contacter un expert
directeur

Pour assurer le bon fonctionnement d’une école, la présence d’un directeur est indispensable. En effet, son rôle permet d’organiser l’intégralité de la vie scolaire, à la fois auprès des élèves, de leurs parents et des professeurs de l’établissement. Quelles sont les missions quotidiennes du directeur ? Comment accéder à ce poste ? Touche-t-il un salaire plus élevé ? On vous dit tout sur le directeur d’école !

La fonction de directeur d’école : c’est quoi ?

Définition générale

Le directeur d’école est avant tout un professeur des écoles. Il conserve son rôle d’enseignant auprès des élèves. Cependant, il assure en parallèle les fonctions de responsable pédagogique de l’école

Concrètement, le directeur d’école veille au bon déroulement des enseignements mais aussi de la vie de l’établissement (relations entre enfants, élection des parents d’élèves, etc.). Attention, malgré son rôle de gestion au sein de l’école, le directeur n’est pas le supérieur hiérarchique des professeurs. Ils sont sur le même pied d’égalité. Il représente le corps enseignant et coordonne les activités de chaque professeur dans l’école. On parle aussi d’autorité fonctionnelle du directeur. 

Un directeur agit soit dans une école maternelle, soit dans une école primaire. D’ailleurs, dès que l’établissement comporte plus de deux classes, sa présence est obligatoire. Dans une école d’une seule classe, un professeur est chargé de ces fonctions, sans avoir été nommé officiellement directeur. 

Le directeur d’école exerce donc dans l’enseignement primaire. Pour rappel, le primaire regroupe les enseignements suivis par les enfants âgés de 3 à 11 ans

Les classes sont réparties de la manière suivante : 

  • L’école maternelle (petite, moyenne et grande section)
  • Le CP
  • Le CE1 
  • Le CE2
  • Le CM1 
  • Le CM2

Pour votre culture personnelle, sachez que les postes de direction sont différents dans l’enseignement secondaire. Au collège, un principal occupe ces fonctions, alors qu’au lycée, il s’agit d’un proviseur. Dans tous les cas, ils ont le statut de personnel de direction de l’Éducation nationale, avec le statut de fonctionnaire de catégorie A. Les modalités spécifiques permettent d’accéder à ces postes. 

Les missions du directeur d’école

Le directeur d’école exerce les mêmes missions qu’un professeur des écoles, à savoir : 

  • Assurer l’enseignement de connaissances indispensables à l’évolution des enfants (lire, écrire, compter, respecter les autres, etc.)
  • Préparer les cours et corriger les copies
  • Mener des projets pédagogiques (classe verte, visite de musée, etc.)
  • Construire un parcours scolaire cohérent pour chaque élève
  • Gérer les relations avec la famille de l’élève

En plus de son rôle de professeur, le directeur d’école possède des fonctions propres. En effet, il s’agit d’un poste à responsabilités, comprenant notamment les missions suivantes :

  • Présider et organiser le conseil des maîtres (avec l’équipe pédagogique) et le conseil de l’école (avec les parents d’élèves)
  • Piloter la mise en place du projet éducatif et des programmes du ministère de l’Éducation nationale
  • Inscrire les élèves avant chaque nouvelle rentrée scolaire
  • Répartir les classes en fonction des niveaux de chaque élève 
  • Appliquer et faire respecter le règlement scolaire
  • Coordonner le travail des professeurs au sein de l’école (moyens d’enseignement, gestion des élèves, etc.)
  • Interagir avec l’Inspecteur de l’Éducation Nationale (IEN) pour proposer des actions de formation propres à son école 
  • Assurer la continuité pédagogique entre maternelle et primaire et jusqu’au collège

Autrement dit, le directeur d’école est la pièce centrale de l’établissement. Il est en lien avec l’ensemble des acteurs du système, des enseignants aux élèves et leurs familles, en passant par le personnel d’inspection (conseillers pédagogiques et IEN).

Attention, en fonction du nombre de classes dans l’établissement, le directeur bénéficie d’une décharge de direction. Pour faire simple, ce système permet d’organiser le temps de travail du directeur entre enseignement et fonctions de direction. 

Depuis la rentrée 2022, la décharge s’organise de la manière suivante : 

  • Décharge de 12 jours par an, dans les écoles de deux et trois classes
  • Décharge à mi-temps, dans les écoles entre neuf et 11 classes
  • Décharge totale, dans les écoles de plus de 12 classes

Directeur d’école : le profil idéal

Pour être directeur dans le milieu scolaire, des qualités humaines sont absolument nécessaires. Soyez pédagogue, à l’écoute des élèves et de leurs besoins. Il faut aussi développer vos capacités relationnelles, principalement pour communiquer et échanger avec les familles et vos collaborateurs. En tant que responsable de l’école, vous devez être organisé et disponible : vos missions demandent de la polyvalence

D’un point de vue purement technique, le directeur acquiert des compétences dans des domaines variés : 

  • Techniques pédagogiques (gestion des conflits, psychologie de l’enfant, etc.)
  • Outils numériques (logiciels bureautiques, digitalisation de l’enseignement, etc.)
  • Connaissances liées aux programmes scolaires (français, mathématiques, sciences, etc.)

Parfois, un professeur peut organiser des ateliers de langue étrangère pour sa classe. Dans ce cas, il est recommandé de maîtriser au moins une langue étrangère, souvent l’anglais.

Devenir directeur d’école : comment faire ?

Réussir le CRPE

Comme nous le disions précédemment, le directeur d’école est un professeur du premier degré. En d’autres termes, pour occuper ce poste, vous devez obligatoirement devenir professeur des écoles

Dans ce cas, le seul moyen de devenir enseignant est de passer (et réussir) le Concours de Recrutement de Professeurs des Écoles (CRPE). Il s’agit d’un concours organisé par le ministère de l’Éducation nationale

Chaque année, les académies du territoire national ouvrent un nombre de postes spécifique (selon les besoins locaux). Les candidats présentent donc le concours dans l’académie de leur choix.

Pour accéder à ce recrutement, vous devez avant tout respecter les conditions d’accès au service public, à savoir : 

  • Être de nationalité française ou ressortissant européen (Andorre, Suisse et Monaco compris)
  • Jouir de ses droits civiques, notamment le droit de vote
  • Ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec les fonctions d’enseignant
  • Avoir suivi un service national (service militaire, Journée Défense et Citoyenneté)
  • Être physiquement apte à l’exercice des fonctions

En parallèle, le CRPE offre quatre voies d’accès possibles, selon votre profil de candidat, comportant des conditions différentes : 

  • Le CRPE externe, réservé aux titulaires d’un Master ou aux étudiants en M2
  • Le premier concours interne, pour les instituteurs justifiant d’au moins trois ans de services effectifs
  • Le second concours interne, pour les fonctionnaires justifiant d'au moins trois ans de services publics et détenteur d’une licence (ou diplôme équivalent bac +3)
  • Le troisième concours, pour les personnes justifiant d’au moins cinq ans d’activités professionnelles dans le secteur privé (entreprise, association, etc.)

Bon à savoir : les concours spéciaux ajoutent deux épreuves en langue régionale (écrit et oral). Elles sont possibles pour le concours externe et pour le second concours interne. 

Si vous remplissez les conditions d’accès au CRPE, vous pouvez vous inscrire pour passer les épreuves. Elles se divisent en deux temps : l’admissibilité (écrits) et l’admission (oraux). 

Depuis 2022, de nouvelles épreuves sont mises en place pour les candidats au concours externe, second concours et troisième concours : 

  • Les écrits d’admissibilité : 
    • L'épreuve de français, pour vérifier la maîtrise de la langue par le candidat (trois heures, coefficient un)
    • L’épreuve de mathématiques, d’au moins trois exercices (trois heures, coefficient un)
    • L’épreuve d’application, sur une spécialité entre sciences et technologie - histoire, géographie, enseignement moral et civique - arts (trois heures, coefficient un)
  • Les oraux d’admission : 
    • L’épreuve de leçon, en français et mathématiques, nouveauté de 2022 (une heure, coefficient quatre)
    • L’épreuve d’entretien, en Éducation Physique et Sportive (théorie) et en connaissance du service public de l’éducation (1h05, coefficient deux)
    • L’épreuve facultative de langue étrangère, entre anglais, espagnol, italien et allemand (30 minutes, prise en compte des notes supérieures à 10)

Pour le premier concours interne, le concours s’organise différemment. Les candidats passent une unique épreuve écrite de quatre heures et un oral en deux parties : un exposé et un entretien. 

Pour en savoir plus sur les épreuves du concours : Les nouvelles épreuves du CRPE

Attention, le CRPE est un concours sélectif. Par exemple, moins de la moitié des candidats ont été admis au concours externe 2022 (46 %). Chez Hupso, nous conseillons à nos élèves de commencer leurs révisions au moins quatre à six mois avant les épreuves. Nos professeurs experts dans le domaine vous accompagnent de A à Z vers la réussite au CRPE !

S’inscrire sur liste d’aptitude départementale

Si vous êtes admis au concours, vous êtes nommé professeur stagiaire pendant un an. Cette période permet de vous former aux techniques d’enseignement. À la fin du stage, vous êtes titularisé dans un établissement scolaire de l’académie de votre concours.  

Néanmoins, il ne suffit pas d’être professeur pour devenir directeur d’école. Il faut remplir une des deux conditions suivantes : 

  • Justifier d’au moins trois ans de services effectifs en tant que professeur des écoles

OU

  • Justifier d’au moins un an d’intérim en tant que directeur 

Si vous remplis