Le Diplôme d'État d'Accompagnant Éducation et Social (DEAES)

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES)

Le diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social (DEAES) est relativement récent : c’est le Décret n° 2016-74 du 29 janvier 2016 relatif au diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social et modifiant le code de l'action sociale et des familles qui marque la création de ce nouveau diplôme qui fusionne deux diplômes d’Etat préexistants et représente une montée en compétence d’une troisième spécialité :

  • le DEAVS : diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale, qui permettait d’exercer le métier d’AVS (auxiliaire de vie sociale) 
  • le DEAMP : diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique, permettant d’exercer le métier d’AMP
  • la formation d'AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), anciennement AVS (auxiliaire de vie scolaire) peuvent se professionnaliser via ce nouveau diplôme.

L’accompagnant éducatif et social (AES) est donc un travailleur social qui exerce auprès de publics variés : enfants, adolescents, adultes et personnes âgées. Ces personnes sont en situation de handicap, de dépendance ou confrontées à divers problèmes notamment comportementaux. 

Il s'agit d'une profession règlementée : pour exercer, il faut être titulaire du diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social, le DEAES.

Devenez accompagnant éducatif et social
Découvrez comment
 

Les spécialités du DEAES

Comme nous venons de le voir, le DEAES représente la fusion de trois diplômes. Chacun de ces diplômes conduisant à un métier différent, le DEAES comporte trois spécialités :

  • structure collective : cette spécialité correspond à l’ancien DEAMP et permet de travailler dans des centres médicaux sociaux accueillant des personnes en situation de handicap, des personnes âgées… Il y a de forts besoins en recrutement dans cette spécialité.
  • aide à domicile : cette spécialité correspond à l’ancien DEAVS et permet de travailler pour associations et des agences de service à la personne. Le poste occupé porte encore le nom d’auxiliaire de vie. C’est un métier porteur, dans lequel il y a une forte demande en professionnels qualifiés.
  • inclusion scolaire : pour les enfants ayant des troubles ou des handicaps les AESH, qui ne bénéficiaient que de 60 heures de formation en tant qu’auxiliaire de vie scolaire (AVS), bénéficient d’une meilleure reconnaissance de leur profession. 

La spécialité choisie est mentionnée sur le diplôme, mais les autres spécialités peuvent être facilement validées en formation continue.

 

DEAES, quel niveau pour entrer en formation ?

Aucun diplôme n’est requis pour entrer en formation d'accompagnant éducatif et social, il n’est donc pas nécessaire d’avoir un niveau d’études élevé. Il faut cependant réussir un concours d’entrée pour y accéder. Le niveau attendu pour entrer en formation est le niveau collège. 

Pour s’inscrire au concours d’entrée, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Etre ressortissant d’un pays de l’Union Européenne ou à défaut détenir un titre de séjour autorisant à exercer une activité professionnelle et couvrant a minima la durée de la formation.
  • Ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l’exercice du métier d’AES.
  • Etre âgé de 16 ans minimum.
  • Etre physiquement apte.

Certains candidats sont admis de droit en formation. Il s’agit des cas suivants :

  • Les candidats titulaires de l’un des titres ou diplômes mentionnés en annexe V de l'Arrêté du 30 août 2021 ; Ces candidats peuvent bénéficier d’allègement(s) de formation ou de dispense(s) de formation et de certification à certains blocs de compétences.
  • Les lauréats de l’Institut de l’engagement ;
  • Les candidats ayant signé un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ;
  • Les candidats ayant déjà préalablement acquis un ou plusieurs bloc(s) de compétences du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social relevant des dispositions de l’article D. 451-88 du code de l’action sociale et des familles ;
  • Les candidats ayant déjà préalablement acquis un ou plusieurs domaine(s) de compétences du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social relevant des anciennes dispositions de l’article D. 451-88 du code de l’action sociale et des familles, du diplôme d’Etat d’aide médico psychologique ou du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale. Ces candidats bénéficient d’un entretien de positionnement avec l’établissement de formation. 

Source : Annexe de l'Arrêté du 30 août 2021 relatif au diplôme d'Etat d'accompagnant éducatif et social

Les autres candidats sont d'abord sélectionnés sur dossier. Ce dossier met en valeur votre parcours et vos expériences ainsi que votre intérêt pour la profession. Les candidats ainsi retenus doivent ensuite passer une épreuve orale d'admission. D'une durée de 30 minutes, elle permet au jury d'évaluer leurs motivations ainsi que leur aptitude à exercer le métier d'accompagnant éducatif et social.

Chez Hupso, nous vous recommandons une préparation de 4 mois à un an en fonction de votre niveau. En effet, une remise à niveau notamment en français est parfois nécessaire avant même d’attaquer le travail de préparation de l'épreuves en lui-même et vous assure ensuite d'entrer en formation sans lacunes.

Devenez accompagnant éducatif et social
Découvrez comment