Les concours de l'administration pénitentiaire

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Comment intégrer l’administration pénitentiaire ?

Pour être recruté par l’administration pénitentiaire, il faut réussir un concours composé de plusieurs épreuves écrites, orales voire sportives. Ce sont des concours très sélectifs (environ 10% de réussite seulement).

Il faut remplir certaines conditions pour s’y inscrire :

  • être éventuellement titulaire de certains diplômes (du brevet au bac+3)
  • être de nationalité française ou citoyen européen en fonction des concours
  • jouir de ses droits civiques et ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec la pratique des métiers de l’administration pénitentiaire
  • être physiquement apte, même si un certain nombre de postes sont réservés aux personnes en situation de handicap
  • certains concours ont une limite d’âge à 40 voire 45 ans

La diversité des métiers et des niveaux de responsabilité est importante : postes administratifs, techniques, de surveillance ou de direction, de la catégorie C à la catégorie A.

Une fois admis, le candidat devient élève de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire (ENAP) à Agen. La formation est plus ou moins longue, de quelques semaines à deux ans, en fonction du métier concerné, et toujours entrecoupée de périodes de stage en établissement pénitentiaire. L’élève passe des épreuves à l’issu de la formation et est affecté comme stagiaire pendant un an avant de devenir titulaire.

L’affectation se fait en fonction du classement des élèves en fin de formation : bien préparer votre entrée en formation vous permettra donc d’obtenir une meilleure affectation.

 

Les concours de l’administration pénitentiaire accessibles sans diplômes

Vous n’avez aucun diplôme ? Vous pouvez présenter le concours d’adjoint administratif.

L’adjoint administratif pénitentiaire est chargé d'effectuer diverses tâches administratives allant du standard téléphonique à la comptabilité ou au secrétariat. 

Dans la mesure où il est rattaché au Ministère de la Justice, il peut exercer dans différents services :

  • administration centrale
  • établissement pénitentiaire
  • service pénitentiaire d'insertion et de probation
  • direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse
  • tribunal 

Les missions spécifiques des adjoints administratif du Ministère de la justice et de l’administration pénitentiaire sont donc d’importance : il peut être amené à enregistrer une procédure judiciaire, à rédiger un arrêté ou à travailler au greffe. 

Une excellente maîtrise du français, surtout à l'écrit, est indispensable. Il ne faut donc pas hésiter à intégrer une remise à niveau dans sa préparation du concours. Chez Hupso, nous réalisons un programme de préparation sur-mesure pour chaque candidat en fonction de ses besoins. Plus d'infos sur le métier d'adjoint administratif

Le concours de recrutement, commun à toutes les administrations, est régi par le Décret du 23 décembre 2006. Il se compose de deux épreuves d’admissibilité et de trois épreuves d’admission .

Admissibilité :

  • Epreuve de français, durée 1h30, consistant en un texte avec une série de questions visant à évaluer la maîtrise de la langue.
  • Tableau numérique, durée 1h, il s’agit de créer un tableau à partir d’un énoncé.

Admission :

  • Entretien avec le jury visant à évaluer votre motivation, durée 15 minutes
  • Epreuve pratique de bureautique, durée 15 minutes, portant sur le traitement de texte, le tableur etc
  • Epreuve optionnelle à choisir : langue vivante, oral de droit public ou de la famille ou finances publiques

Il est possible d’évoluer en interne après quelques années d’expérience.

 

Les concours de l’administration pénitentiaire accessibles avec le brevet (ou équivalent)

Avec le brevet des collèges, un CAP ou un BEP (ou diplômes équivalents) vous avez le choix entre deux concours, conduisant à deux fonctions très différentes :

Le concours de surveillant pénitentiaire

Attention, pour présenter ce concours, vous devez être âgé de 45 ans maximum et avoir une bonne condition physique.

Le surveillant pénitentiaire joue un rôle actif dans le bon déroulement du quotidien, le bien-être et la réinsertion des détenus. Il est chargé de vérifier qu’aucun détenu ne manque à l’appel ou n’est en danger que ce soit dans sa cellule ou dans les parties communes et veille attentivement à leurs déplacements. La sécurité est au centre de ses missions : fouille minutieuse des cellules, surveillance accrue pendant les promenades etc. Mais pour autant, cela reste un métier avant tout humain et les surveillants pénitentiaires jouent parfois le rôle de confident, voire d’éducateur.

Trois sous-épreuves attendent les candidats à l'écrit. La durée totale de l’épreuve d’admissibilité est de 3 heures.

  • QCM (questions à choix multiple) portant sur : 
    • L’évolution historique de la France et de l’Europe depuis le début du XXème siècle ;
    • Les institutions et principes de la Vème République ;
    • La géographie physique, humaine et économique de la France et de l’Europe ;
    • L’actualité récente (relations internationales, vie politique, mouvements culturels, sport, vie quotidienne...)
  • Questions de raisonnement logique.
  • Rédaction d’un compte rendu d’incident à partir de documents relatifs à un évènement.

Il y a trois épreuves d’admission :

  • Test psychotechniques et entretien avec un psychologue
  • Épreuves sportives : courses et lancer de poids. Les barèmes sont publiés sur le Journal Officiel du 9 septembre 2016. Pour les hommes, les épreuves de course se composent d’une épreuve de vitesse sur 80 mètres et d’une épreuve de fond sur 1 km. Le poids lancé fait 5kg. Pour les femmes, les distances de courses sont ramenées respectivement à 60 mètres et 400 mètres, le poids lancé fait 3 kg. 
  • Entretien avec le jury, d’une durée de 20 minutes, portant sur votre projet professionnel et vos motivations, voire sur votre expérience si vous avez exercé minimum trois ans dans un domaine d’activité en rapport avec l’administration pénitentiaire. 

Les possibilités d’évolution sont importantes.

Retrouvez toutes les informations sur le concours de surveillant de l’administration pénitentiaire dans cet article.

 

Le concours d'adjoint technique

“Sous l’autorité du responsable du service technique, l’adjoint technique, assure des opérations de maintenance des installations et des équipements. Il assure l’encadrement et l’enseignement des personnes détenues au travail. Il peut être chargé de la restauration collective. [...] Les métiers de l'électrotechnique, de la mécanique, du bâtiment et de la restauration collective sont les plus représentés.” Enap

Le recrutement est donc fait en fonction de votre spécialité (vous devez donc être de préférence titulaire d’un CAP ou d’un BEP en rapport avec ces corps de métier) :

  • métiers du bâtiment, du bois, des métaux et de l’entretien multitechnique
  • restauration collective

Le concours consiste en :

  • une épreuve écrite (admissibilité) professionnelle portant sur votre spécialité. Il s’agit d’un court dossier avec une série de questions. Durée 2 heures.
  • une épreuve pratique d’admission durant 2h à 4h ou épreuve orale de présentation de votre expérience professionnelle (si 3 ans d’expérience dans la spécialité) d’une durée de 45 minutes. 

Il est ensuite possible d’évoluer en interne.