Les annales du concours de moniteur éducateur

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le concours moniteur éducateur est-il difficile ?

Le Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur (DEME) s’obtient après deux ans d’études en Institut Régional des Travailleurs Sociaux (IRTS) ou équivalent ou dans une école habilitée à délivrer ce diplôme. Cette formation, dont l’entrée est très sélective, est accessible sans diplôme sur concours :

  • une épreuve écrite de culture générale, qui dure en moyenne deux heures : texte d’actualité suivi d’une série de questions, résumé de texte, synthèse de documents etc.
  • un oral individuel ou de groupe, d’une durée de 30 minutes en moyenne et dont l’objectif est de définir si vos motivations sont réelles et si votre personnalité est en adéquation avec les exigences du métier;

Chaque école est libre de définir les modalités d’examen de son choix du moment que celles-ci respectent les conditions établies par l’Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d’Etat de moniteur éducateur. Elles sont obligatoirement communiquées au candidat avant le jour de sa convocation aux épreuves.

Le taux de réussite au concours est généralement de 15%. Ce qui signifie que plus de 8 candidats sur 10 échouent. Les personnes réellements motivées doivent se préparer sérieusement pour espérer intégrer l’école de leur choix.

 

A quoi servent les annales du concours moniteur éducateur ?

Certains candidats pensent se préparer sérieusement et fournissent effectivement beaucoup de travail mais échouent parce qu’il ne se sont pas entraînés à passer les épreuves, en s'exerçant à l’aide des annales du concours moniteur éducateur des années précédentes, tout simplement. 

Le jour du concours d’entrée, le stress et les enjeux déterminants pour l’avenir professionnel font perdre à la plupart des candidats une partie de leurs moyens. Si vous ne maîtrisez pas la méthodologie de chaque épreuve, si vous ne savez pas gérer votre temps, vous risquez de perdre des points. En effet, vous allez consacrer un temps précieux à découvrir ce qu’on attend de vous alors que cela devrait être maîtrisé en amont. 

Pensez à intégrer les spécificités des épreuves de chaque école auprès desquelles vous avez déposé un dossier.

C’est pendant votre préparation que vous devez, régulièrement, vous confronter aux différentes épreuves du concours moniteur éducateur. Intégrez des concours blancs tout au long de votre programme de révision. Cela vous permettra de mettre en oeuvre l’ensemble des connaissances acquises, de travailler votre gestion du temps et ainsi de diminuer l’impact du stress. 

Le seul moyen de vous préparer de manière efficace est de pratiquer ces épreuves régulièrement en vous basant sur les annales du concours moniteur éducateur des années précédentes. 

Chez Hupso, nous obtenons de très bons résultats avec ce travail concret en situation : notre taux de réussite est de 85%, tous concours et sessions confondues !

 

Comment utiliser les annales du concours moniteur éducateur ?

Chez Hupso, nous constatons qu’une préparation efficace allie théorie et pratique.

La théorie sous forme de contenus actuels, correspondants au concours moniteur éducateur en vigueur depuis l’Arrêté du 20 juin 2007, et rédigés par des professeurs jurés au concours. Pour ceux qui se préparent seuls, attention donc à l’origine des contenus de préparation que vous utilisez !

La pratique prend deux formes :

  • des exercices d’application pour chaque chapitre théorique, afin de s’assurer que les notions abordées ont bien été assimilées,
  • des concours blancs réguliers, sur la base d’un par mois ou plus en fonction de votre rythme de travail, basés sur les annales des sessions précédentes, réalisés à domicile en condition d’examen et corrigés par nos professeurs jurés au concours moniteur éducateur.

Mais il est inutile d’enchaîner les concours blancs si vous ne prenez pas en compte la correction de votre travail ! Que ce soit un corrigé type pour ceux qui se préparent seuls ou la correction détaillée de votre copie par l’un de nos professeurs, assimiler cette correction et comprendre vos erreurs pour vous améliorer fait partie de votre préparation. Mieux vaut faire moins de concours blancs mais tirer pleinement partie des annales pour réussir le concours moniteur éducateur !

Un bon programme de préparation doit alterner intelligemment chapitres théoriques et applications pratiques.