La préparation au concours moniteur éducateur

Contacter un expert
Femme avec une enfant

Comment devenir moniteur éducateur ?

La formation de moniteur éducateur est accessible sans prérequis de diplôme. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir le bac.

Le diplôme se prépare auprès d’un institut régional des travailleurs sociaux (IRTS) ou équivalent local ou privé, voire dans certains lycées.

L’entrée en formation est très sélective et nécessite de réussir un concours composé d’une épreuve écrite de culture générale visant à évaluer votre niveau suivi d’une épreuve orale ou d’un entretien de motivation. Il convient donc de s’y préparer !

Des classes prépa à distance telles que Hupso peuvent vous permettre de concilier emploi et préparation sur-mesure. Découvrez tous les avantages de la préparation à distance ! 

Attention, les candidats titulaires des diplômes suivants sont dispensés d’épreuve écrite :

  • Diplôme, certificat ou titre homologué au moins au de niveau IV
  • Baccalauréat ou diplôme européen ou étranger réglementairement admis en équivalence
  • Diplôme d’État d’assistant familial
  • Diplôme d’État d’aide médico-psychologique
  • Diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale ou mention complémentaire aide à domicile
  • Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social
  • BP Jeps animation sociale

La formation s’effectue en continu en deux ans. Elle comprend 950 heures de cours théoriques :

  • accompagnement social et éducatif spécialisé : 400 heures
  • participation à l'élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé : 300 heures
  • travail en équipe pluri-professionnelle : 125 heures
  • implication dans les dynamiques institutionnelles : 125 heures

En parallèle, le candidat réalise 28 semaines de stage pratique. 

Certains centres de formation proposent aussi de préparer le diplôme en alternance en 3 ans.

A l’issu, le candidat passe l'examen composé de quatre épreuves (un écrit et trois oraux) et s’il réussit, obtient le Diplôme d’Etat de Moniteur Éducateur (DEME).

 

Pourquoi faire une préparation avant le concours moniteur éducateur ? 

Le nombre de places est limité et ce sont seulement 14% candidats qui sont admis. Ce qui signifie que 86% sont recalés…. il s’agit d’une formation très sélective : vous devez donc vous donner toutes les chances de réussir votre admission en préparant sérieusement votre concours !

Chez Hupso, ce sont en moyenne 9 candidats sur 10 qui accèdent à la formation de leur choix en suivant nos préparations à distance. 

Quelle préparation pour le concours moniteur éducateur ? 

Vous avez trois possibilités, chacune sera plus ou moins adaptée à votre situation en fonction de votre manière de travailler en autonomie, de votre disponibilité et de vos moyens financiers : 

  • se préparer par ses propres moyens : c’est assurément la solution la moins coûteuse, mais à réserver aux candidats les mieux organisés ! En effet, moyennant l’achat de quelques livres ou l’accès à des ressources en ligne, vous pouvez préparer votre concours sans passer par une classe prépa. Il vous faudra être déterminé et motivé pour réviser de manière régulière et ne pas abandonner même dans les moments où vous aimeriez avoir de l’aide ou des réponses. Pensez à planifier vos révisions à l’avance via un calendrier de préparation et à vous entraîner régulièrement en condition d’examens pour être efficace le jour J !
  • la préparation en classe (présentielle) : solution la plus coûteuse, ce type de classe prépa convient aux candidats les moins autonomes qui ont besoin d’un cadre scolaire pour être assidus dans leurs révisions et avancer à la vitesse du groupe. C’est un système classique dans lequel les professeurs pourront répondre à vos questions comme à celles de vos camarades et vous permettront de vous entraîner en conditions réelles. Attention cependant à ne pas perdre un an en faisant le choix du présentiel : toutes les classes prépa ne vous permettent pas de suivre vos cours de lycée ou de travailler et de préparer votre concours en même temps. 
  • la préparation à distance (en ligne ou par correspondance) : la solution la plus flexible qui vous permettra de concilier classe prépa et emploi ou service civique par exemple ! Vous bénéficiez de contenus actualisés, de l’aide de professeur et d’un rythme de travail sur-mesure qui tient compte de vos disponibilités. Vous aurez également la possibilité de vous entraîner en conditions d’examen. Le tout pour un tarif plus abordable qu’en présentiel. Cette solution ne convient pas à tous les candidats, car suivi individuel est plus ou moins important selon l’école que vous choisirez. Pour en apprendre plus sur la préparation à distance vue par Hupso, lisez cet article. 

Quel que soit la préparation que vous choisissez, pensez à vous tenir informés de l’actualité médico-sociale et, si vous en avez l'opportunité, effectuez des stages d’observation conventionnés : ils vous permettront de rendre votre candidature plus crédible et de valider votre projet d’un point de vue personnel.

Tous nos conseils dans cet article !