La formation d'éducateur de jeunes enfants (EJE)

Contacter un expert
Eje

Comment faire une formation d'éducateur de jeunes enfants ?

Pour suivre la formation d'éducateur de jeunes enfants (EJE), il faut réussir le concours d'entrée de l'un des 51 établissements français qui préparent au DEEJE. Retrouvez la liste des établissements dans notre article dédié aux écoles d'EJE

Les modalités d'admission en formation d'EJE ont été modifiées par l'arrêté du 22 août 2018 relatif au diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants. Pour pourvoir faire la formation d'EJE, il faut donc réussir un concours d'entrée. Peuvent se présenter au concours EJE les candidats qui sont :

  • Titulaires du baccalauréat.
  • Titulaires d'un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV.
  • Bénéficiant d'une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels, en application de l'article L. 613-5 du code de l'éducation.

Cette formation est donc tout à fait ouverte aux personnes en reconversion professionnelle ou en reprise d'études. 

Les candidats doivent réussir deux épreuves :

  • Satisfaire l'examen de leur dossier de candidature. Les candidats qui relèvent de la formation initiale constituent leur dossier sur la plateforme Parcoursup. Les candidats qui relèvent de la formation continue le renvoient directement au centre de formation de leur choix. Dans tous les cas, le dossier de candidature doit mettre en avant votre niveau, votre expérience du social et de la petite enfance (stages, emplois) mais également votre réelle motivation à intégrer la formation (le fait d'avoir fait une préparation au concours par exemple). 
  • Un entretien de motivation avec le jury.

Consulter notre article dédié au concours d'éducateur de jeunes enfants.

 

Contenu et durée de la formation d'éducateur de jeunes enfants

La formation d'EJE dure 3 ans, soit 6 semestres. La semaine de cours est organisée sur la base d'un plein temps, soit 35 heures. Certains candidats peuvent obtenir une dispense partielle de formation, par exemple s'ils sont déjà titulaires d'un diplôme dans le social ou la petite enfance. 

Le parcours de formation comprend 1500 heures d'enseignements théoriques et 2100 heures de formation pratique.

Quatre domaines de compétences (DC) structurent la formation :

  • DC1 : Accueil et accompagnement du jeune enfants et de sa famille. 400 heures d'enseignement théorique.
  • DC2 : Action éducative en direction du jeune enfant. 600 heures d'enseignement théorique.
  • DC3 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle. 250 heures d'enseignement théorique.
  • DC4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux. 250 heures d'enseignements théorique. 

Référentiel de compétences.

 Au cours des trois années de formation d'EJE, l'étudiant réalise 60 semaines de stages, divisées en quatre périodes à effectuer dans diverses structures. 

Objectif des périodes de formation pratique.

Chaque domaine de compétences est certifié de manière indépendante au cours de la formation. L'étudiant EJE doit obtenir la certification des quatre DC pour être titulaire du diplôme d'Etat en fin de formation. 

  • DC1 : épreuve écrite, présentation et soutenance d'un mémoire
  • DC2 : deux épreuves écrites, épreuve orale portant sur le livret de stage
  • DC3 : deux épreuves écrites
  • DC4 : deux épreuves écrites

Retrouver le détail du référentiel de certification du DEEJE sur ce lien.

Formation d'éducateur de jeunes enfants en alternance

Dans la plupart des IRTS et autres centres de formation d'EJE, il est possible d'opter pour un cursus en alternance. Le dispositif de l’alternance “permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise. C’est un système de formation qui est fondé sur une phase pratique et une phase théorique qui alternent. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.” (Ministère du Travail)

L'alternance en formation EJE eut prendre plusieurs formes et concerne aussi bien les étudiants en formation initiale que les professionnels en reprise d'étude :

  • contrat d'apprentissage : jusqu'à 29 ans révolus (voire plus, sous conditions)
  • contrat de professionnalisation : jusqu'à 25 ans en formation initiale et à partir de 26 ans pour les demandeurs d'emplois et les bénéficiaires des minimas sociaux.
  • maintien dans l'emploi, notamment via le dispositif Pro-A.

L'organisation de cette alternance entre temps de formation théorique et temps de présence en entreprise varie d'un institut de formation EJE à l'autre.

La rémunération de l’élève EJE en alternance varie en fonction de son statut et de son âge mais aussi en fonction du type de contrat, de l’année d’exécution du contrat et de son niveau de formation initial. (Source Ministère du Travail)

En contrat d’apprentissage, rémunération exprimée en % du SMIC ou à défaut du salaire minimum de l’emploi occupé :

Année d’exécution du contratApprenti de moins de 18 ansApprenti de 18 ans à 20 ansApprenti de 21 ans à 25 ansApprenti de 26 ans et plus
1ère année27%43%53%*100%*
2ème année39%51%61%*100%*
3ème année55%67%78%*100%*

En contrat de professionnalisation, exprimé en % du SMIC à défaut de dispositions conventionnelles ou contractuelles plus favorables :

ÂgeTitulaire d’un titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au bacTitulaire d’un titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l’enseignement supérieur
Moins de 21 ansAu moins 55 % du SMICAu moins 65 % du SMIC
21 ans à 25 ans révolusAu moins 70 % du SMICAu moins 80 % du SMIC
26 ans et plusAu moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorableAu moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable

En Pro-A, le salarié conserve sa rémunération ainsi que sa protection sociale.