Fiche métier : éducateur spécialisé

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le métier d'éducateur spécialisé

L'éducateur spécialisé est un travailleur social, chargé d'accompagner les enfants, adolescents et adultes en difficulté. Le champ d'action de l'éducateur spécialisé est très large : il peut s'agir de problèmes sociaux, d'une situation de handicap ou encore de troubles du comportement. En milieu ouvert ou fermé, ses interventions ont pour objectif l'épanouissement de la personne et son insertion sociale. 

Souvent dénommé éduc spé ou simplement éducateur, il intervient au sein d'associations, d'établissements publics et de structures privées.

C'est une profession encadrée, qui nécessite l'obtention du diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé (DEES), reconnu à grade licence. 

Retrouvez tous nos articles sur le métier d'éducateur spécialisé

 

Les missions de l'éducateur spécialisé

L'éducateur spécialisé accompagne au quotidien, favorise l’insertion sociale et vise à restaurer ou à préserver l’autonomie des publics en difficulté. Adultes, enfants ou adolescents, les problèmes rencontrés sont variés :

  • difficultés d'insertion sociale : adulte sans domicile, jeunes rejetés par leur famille, dépendance alcoolique ou aux stupéfiants, délinquance...
  • handicap physique, handicap mental, trouble du comportement...

Dans tous les cas, il élabore des actions de prévention et met en place un projet de vie épanouissant pour la personne prise en charge. Pour certains, cela peut être un retour vers l'emploi, sortir de la délinquance ou d'une addiction, retrouver un logement... L'éducateur n'est pas le seul professionnel à intervenir dans la mise en oeuvre de ce projet de vie : il est intégré à l'équipe pluridisciplinaire, dont la composition varie en fonction du type de public soutenu et des difficultés en question. 

L'éducateur spécialisé échange avec les personnes et les conseille. Il organise des activités récréatives, des ateliers d'insertion, etc afin d'accompagner la personne vers l'autonomie ou prévenir les difficultés qui pourraient surgir.

En fonction du public en question, cela peut se traduire de différente manière (liste non exhaustive) :

  • application des projets d’animation : organiser et accompagner pendant les sorties, mise en place d’ateliers divers (sportifs, créatifs, d’aide à la recherche d’emploi)
  • aide aux devoirs pour les enfants et les jeunes en difficulté ou en situation de handicap, rendez-vous avec les professeurs
  • accompagnement à l'insertion professionnelle, recherche d’entreprises partenaires
  • développement de la capacité d’adaptation pour pallier à la perte d’autonomie,
  • rassurer l’enfant placé, échanger avec le jeune en difficulté, maintenir un contact avec l’adulte handicapé
  • rapports de suivi des enfants et jeunes en difficulté, à destination du juge par exemple
  • encadrement de l'équipe de moniteurs-éducateurs 

Les missions quotidiennes sont variées et ce n'est pas un métier dans lequel on est soumis à la routine. 

Les conditions de travail de l'éducateur spécialisé

L'éducateur spécialisé peut exercer son métier dans différents types de structures pour des employeurs publics comme privés.

Il peut ainsi travailler pour (liste non exhaustive) :

  • Une Maison Départementale de la Personne Handicapée (MDPH)
  • Un hôpital de jour
  • Un Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles (CRRF)
  • Une association de personnes handicapées
  • Un Foyer d'Accueil Médicalisé (FAM)
  • Une collectivité locale (CCAS)
  • Un Centre d'Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP)
  • Un Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT)
  • Un Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP)
  • Un Centre Médico-Psychologique (CMP)
  • Un Institut Médico-Educatif (IME)
  • Une Maison d'Accueil Spécialisé (MAS)
  • Un Site pour la Vie Autonome (SVA)
  • Un Service d'Accompagnement Médico-Sociaux pour Adultes Handicapés (SAMSAH)
  • Une Unité d'Evaluation, de Réentrainement, et d'Orientation Sociale et/ou professionnelle (UEROS)
  • Une maison d'arrêt
  • Un établissement pénitentiaire pour mineur (EPM)
  • Un centre d’accueil d’urgence
  • Un centre d’accueil pour sans abris
  • Un foyer de l’enfance
  • Un internat

L'éducateur spécialisé peut également exercer de manière indépendante, au domicile des personnes accompagnées. Il est ainsi directement rémunéré par les familles, par exemple dans le cadre de l'accompagnement d'enfants autistes. 

Dans tous les cas, l'éducateur spécialisé ne travaille jamais seul. Il est intégré dans une équipe pluridisciplinaire qui comprend aussi bien des magistrats que des médecins, psychologues, assistantes-sociales, orthophonistes... Sans oublier les familles des personnes accompagnées. 

Le métier est difficile et l'éducateur spécialisé peut être victime de violences physiques comme verbales. Au quotidien, il est confronté à des situations d'extrême précarité, de handicap, de violences familiales par exemple, ce qui n'est pas évident à gérer d'un point de vue psychologique. 

L'éducateur est amené à travailler en horaires décalés, la nuit, ainsi que les jours fériés et certains week-ends. Il faut donc être prêt à s’investir personnellement avant de se lancer dans ce projet professionnel. 

Malgré ces contraintes, c'est un métier qui a du sens et dans lequel on impacte positivement et durablement le quotidien des personnes accompagnées et de leurs proches.