Fiche métier : comptable

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Si les mathématiques et les chiffres vous passionnent, le métier de comptable est sûrement fait pour vous ! Ce domaine professionnel est accessible facilement, avec un bac +2 en poche, et offre de belles perspectives d’emploi. Ce poste s’exerce dans tout type de structure, son rôle étant indispensable à n’importe quelle activité professionnelle (voire associative). Cependant, cette fonction reste assez technique. Compétences nécessaires, parcours d’études, missions et salaire : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de comptable !

Comptable : définition générale

Qu’est-ce qu’un comptable ?

Un comptable est avant tout un professionnel expert dans les chiffres et la gestion des données financières. Sa présence est presque indispensable dans une entreprise. En effet, tenir une comptabilité financière fait partie des obligations de chaque structure en France, y compris celles à but non lucratif (associations, organismes de bénévolat, etc.). 

Si vous devenez comptable, votre principale fonction consiste donc à piloter les ressources financières. En d’autres termes, le comptable gère les comptes des entreprises. Sa place est donc nécessaire dans l’organisation et la progression de l’entreprise.

Voici les missions principales confiées à un comptable : 

  • Établir les documents comptables obligatoires (comptes annuels, bilan annuel, rapports financiers, etc.)
  • Rassembler les données chiffrées de l’entreprise (financières, commerciales, etc.)
  • Analyser l’état de santé de l’activité, notamment en constituant un tableau de bord 
  • S’assurer du respect et de l’application des obligations légales et réglementaires (générales et spécifiques à l’entreprise)
  • Contrôler les comptes et les écritures comptables de l’entreprise, c’est-à-dire les les flux de trésorerie enregistrés
  • Clôturer les comptes annuels, en rapportant les recettes et les dépenses du professionnel sur l’année
  • Faire les déclarations fiscales et sociales
  • Saisir les opérations comptables (salaires, factures, encaissements, etc.)

Comptable : en cabinet, en entreprise ou indépendant ?

Les comptables exercent généralement les missions cités précédemment. Elles sont communes à la profession. En revanche, les activités de comptabilité varient en général en fonction du type de poste occupé.

Au sein d’un cabinet d’expertise comptable, vous travaillez sous la direction d’un expert-comptable. Ainsi, vous traitez plusieurs dossiers simultanément sur la même année. Bien souvent, un comptable en cabinet travaille auprès d’entrepreneurs indépendants (artisans, commerçants, professionnels libéraux, etc.), voire de start-ups et Petites et Moyennes Entreprises (PME). Dans ce cas, le rôle du comptable est élargi. Vous pouvez tout à fait conseiller les professionnels dans la gestion de leur trésorerie et la prise de décisions. Il est même fréquent qu’un comptable planifie des actions commerciales (investissements, développement du portefeuille client, etc.) pour le compte du professionnel. 

Le statut d’indépendant est interdit au gestionnaire comptable et fiscal. En d'autres termes, il est forcément salarié d'une entreprise. En effet, pour exercer la comptabilité à son propre compte, la loi oblige à être inscrit à l'ordre des experts-comptables. Il faut donc être expert-comptable et obtenir le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG).

Enfin, le comptable peut être salarié d’une entreprise. Comme nous vous le disions, beaucoup de structures disposent d’un service de comptabilité pour déléguer cette tâche en interne à des experts. Vous êtes alors sous la responsabilité d’un chef comptable, voire d’un responsable de service.

S’il s’agit d’un grand groupe privé, ou d’un organisme public important (une préfecture, une université, etc.), la comptabilité est généralement répartie en services. Vous pouvez donc vous spécialiser dans une branche de la comptabilité, sans toucher directement aux autres domaines voisins. C’est par exemple le cas de la comptabilité analytique, bancaire ou encore de la comptabilité clients/fournisseurs. 

Au contraire, dans une structure de plus petite taille, le comptable est polyvalent. Autrement dit, il est capable aussi bien d’enregistrer les comptes de l’entreprise, que de s’occuper d’une partie des ressources humaines (établir les bulletins de paie, s’assurer du versement des salaires dans les délais, etc.). 

En cabinet ou en entreprise, le métier de comptable vous intéresse ? Découvrez en plus pour entamer votre carrière dans la comptabilité ! Faites appel à un de nos conseillers pédagogiques ! À votre écoute, ils sauront vous guider vers le meilleur choix à faire pour entamer votre carrière dans la comptabilité.

Quel est le profil du comptable idéal ?

Les qualités du comptable

Même s’il n’existe pas un type de profil parfait pour se lancer, certains prérequis permettent de mieux vous familiariser avec la comptabilité. On parle aussi des qualités humaines, qui facilitent l’exercice quotidien d’une activité professionnelle. 

Voici les qualités principales que fait valoir un comptable : 

  • La rigueur, aucune erreur n’est permise en comptabilité car les répercussions peuvent être importantes (établissement des comptes, des bulletins de paie, etc.)
  • L’organisation, pour mettre en place un suivi régulier et une analyse détaillée des performances financières de l’activité
  • Le sens du relationnel, notamment lors des échanges et des contacts avec les clients et/ou les chefs d’entreprise, voire les fournisseurs et les salariés
  • L’autonomie, surtout en cabinet, pour suivre un dossier de comptabilité de A à Z
  • L’ouverture, pour se tenir au courant de l’évolution des règles juridiques et des pratiques comptables (logiciels de comptabilité, développement de la comptabilité numérique, etc.)
  • La patience et la résistance au stress, lors de périodes importantes, comme en janvier au moment d’établir le bilan annuel

Les compétences requises pour exercer

En parallèle, un comptable détient des compétences techniques au moment de sa prise de poste. Par exemple, vous êtes en mesure de codifier des factures, établir un suivi de trésorerie, ou encore réaliser, voire réviser une procédure comptable/budgétaire. 

Les missions du comptable demande donc des connaissances poussées dans divers domaines, notamment : 

  • La comptabilité générale (gestion comptable, administrative, etc.)
  • Le domaine juridique (droit fiscal, droit du travail, droit des sociétés, etc.)
  • La gestion des stocks (commandes, conformité des livraisons, suivi des besoins, faire des inventaires comptables, tableaux de bords, etc.)
  • Les ressources humaines (rédiger le contrat de travail, faire un bulletin de paie, optimiser le processus de paie, etc.)
  • Les techniques de management, en cas d’évolution vers un poste à responsabilité

De plus, avec le développement des outils numériques ces dernières années, une maîtrise avancée des logiciels informatiques (suite bureautique, logiciel comptable, gestion des données, outils collaboratifs, etc.). 

Chez Hupso, nos équipes pédagogiques ont préparé pour vous une formation diplômante, reprenant toutes les compétences indispensables pour devenir comptable. Après votre apprentissage, décrochez un titre professionnel de gestionnaire comptable et fiscal, reconnu par l’État et offrant de nombreuses opportunités professionnelles !

Comment devenir comptable ? 

Les études dans l’enseignement secondaire

Le seul diplôme de l’enseignement secondaire (collège et lycée) est insuffisant pour se lancer dans une carrière de comptable. En revanche, se doter d’un diplôme équivalent au bac permet d’avoir de bonnes bases pour entamer des études supérieures plus poussées. 

Au lycée, un bac général, série sciences économiques et sociales (voire maths) est souvent la meilleure option pour poursuivre des études supérieures en comptabilité. Il est également possible de choisir une voie plus spécialisée, avec un bac pro - Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités

Les études dans l’enseignement supérieur 

Comme nous le disions précédemment, un diplôme d’études supérieures est requis pour devenir comptable. La plupart des recrutements se font à partir du bac +2 mais peuvent aller jusqu’au bac +5. 

Voici les diplômes principaux que vous pouvez envisager : 

  • Un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) - Comptabilité et gestion (équivalent bac +2)
  • Un Titre Professionnel (TP) de gestionnaire comptable et fiscal (équivalent bac +2)
  • Un Bachelor Universitaire Technologique (BUT) - Gestion des entreprises et des administrations (équivalent bac +3)
  • Une Licence professionnelle - Métiers de la gestion et de la comptabilité (équivalent bac +3)
  • Une Licence d’économie et gestion (équivalent bac +3)
  • Une Licence de droit (équivalent bac +3)
  • Un Diplôme de Comptabilité et Gestion (DCG) (équivalent bac +3)
  • Un Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG) (équivalent bac +5)

Pour choisir votre formation, plusieurs critères entrent en jeu, notamment : 

  • La durée des formations
  • Le coût et le financement des formations 
  • La reconnaissance du diplôme au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP)
  • La possibilité d’effectuer un parcours professionnalisant (alternance, stage professionnel, etc.)

En prenant en compte ces facteurs, le titre professionnel apparaît comme le meilleur compromis. En effet, cette voie vous permet d’effectuer votre formation à votre rythme. Par exemple, le TP de gestionnaire comptable et fiscal permet d'intégrer le marché du travail rapidement. La formation se déroule entre quelques mois et deux ans maximum, selon votre vitesse d’apprentissage. 

De plus, vous pouvez effectuer une alternance ou plusieurs stages professionnels en parallèle de vos études. Une expérience professionnelle est souvent requise par les employeurs dans la comptabilité. Avoir suivi un apprentissage professionnalisant vous permet donc d’arriver avec un bagage supplémentaire sur le marché du travail. 

 

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

Il existe également un troisième chemin pour devenir comptable. La VAE vous donne la possibilité d’obtenir un diplôme sans suivre de formation. Votre seule expérience professionnelle dans le domaine du diplôme visé est alors prise en compte. 

En ce qui concerne la comptabilité, v