Fiche métier : business developer

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Véritable expert commercial, le business developer (aussi appelé « commercial » ou « technico-commercial ») occupe des fonctions clefs au cœur de l’entreprise. En plus de son rôle purement tourné vers la vente, il exerce aussi des missions plus techniques d’analyse stratégique. Pour pourvoir ce métier indispensable au développement de l’activité, des études spécialisées sont nécessaires. Quel est le quotidien d’un business developer ? Quelles sont ses missions ? Comment devenir business developer ? On vous dit tout !

Un business developer : c’est quoi ?

Définition « biz dev »

Le business developer (aussi surnommé « biz dev » dans le langage courant) est l’un des piliers de croissance de la structure qui l’emploie. Il possède une double casquette, le rendant véritablement nécessaire pour l’activité et le développement de l’entreprise. 

En effet, le business developer est à la fois : 

  • Un expert de la vente et de la commercialisation de produits et/ou de services
  • Un analyste commercial, capable de mettre en place une stratégie commerciale

En parallèle, le business developer sert d’intermédiaire entre l’entreprise et le client. Il remplit un rôle de représentant. Le biz dev est le visage de l’entreprise et doit donc avoir une bonne tenue lors de ses rencontres et échanges professionnels. 

Sur une zone géographique donnée ou pour une cible spécifique, le business developer se charge d’analyser les potentialités de vente et applique la politique commerciale de l’entreprise. En d’autres termes, il faut aussi bien être capable de vendre un produit / service que d’établir un plan d’actions commerciales en fonction du marché. 

Le métier de business developer est en pleine expansion en France, notamment grâce au développement du numérique (émergence du growth hacking et du marketing digital) et à la relance post-Covid. Par exemple, en 2022, Pôle emploi* a relevé près de 50 000 projets d’emplois sur tout le territoire. Au total, 52,7 % des entreprises du secteur ont exprimé des difficultés de recrutement au poste de business developer (et assimilés). Les nouvelles opportunités de recrutement sont donc nombreuses pour ces fonctions commerciales. 

*Source : Enquête Besoins en main d'œuvre, réalisée par Pôle emploi pour 2022 (pour les métiers d’attachés commerciaux et d’ingénieurs et cadres technico-commerciaux).

Les missions du business developer

En raison de son rôle, le business developer exerce plusieurs missions différentes, réparties en trois grandes catégories : 

  • Mettre en place le développement d’une stratégie commerciale
  • Organiser le processus de vente 
  • Assurer la fidélisation du client

En ce qui concerne le développement de la stratégie commerciale, le business developer évalue dans un premier temps l’environnement de son activité. 

Concurrence, comportement d’achat, ciblage des clients, évolutions des tendances sur le marché : tout y passe ! Il s’agit d’une étude de marché. Concrètement, le business developer participe à l’élaboration du plan d’actions commerciales. D’ailleurs, il est aussi capable d’évaluer les résultats de la stratégie commerciale (nombre de ventes, atteinte des objectifs, etc.). 

Dès que la stratégie commerciale est clairement définie, le business developer enfile sa casquette de commercial. Bien souvent, il s’agit d’ailleurs de l’activité principale du métier de biz dev. C’est à ce moment que le professionnel organise la prospection de nouveaux clients, à distance ou lors de rendez-vous physiques.

Il s’occupe aussi de la négociation des contrats, pour aboutir à la vente de produits et/ou services, pour le compte de son entreprise. Rappelons-le, c’est un métier de commercial, dont l’objectif principal du business developer reste l’augmentation du chiffre d’affaires !

À la fin du processus de vente, le business developer organise le suivi client. Par exemple, il s’assure de la satisfaction de la clientèle mais gère aussi le Service Après Vente (SAV) et  fidélise son portefeuille client sur le long terme. 

Les conditions de travail d’un business developer

Les horaires de travail d’un business developer sont variables. Tout dépend de la structure qui vous emploie. En général, il s’agit de contrats de 35 heures mais il est fréquent de réaliser des heures supplémentaires pour augmenter ses commissions et son salaire, ou tout simplement répondre aux clients. 

D’ailleurs, il est possible de trouver des offres dans tous types d’établissements, de la Petite et Moyenne Entreprise (PME) aux grandes entreprises, en passant par les start-ups mais aussi les établissements publics. 

Dans la même idée, de nombreux secteurs professionnels, très différents sont accessibles grâce au métier de business developer, comme le Bâtiment et Travaux Publics (BTP), l’industrie, la pharmaceutique, le sport ou encore l’éducation. 

Si le business developer est amené à réaliser des déplacements professionnels, on parle de commercial itinérant. Il rencontre directement ses clients et partenaires. 

Au contraire, le poste de commercial sédentaire est aussi répandu, aussi bien depuis un bureau qu’en télétravail depuis chez soi. 

Business developer : le profil idéal

Il n’existe pas de profil idéal pour devenir business developer ! En effet, ce métier est polyvalent et s’adresse donc à des profils variés. 

En revanche, certains prérequis permettent de se lancer plus facilement dans cette orientation professionnelle. Par exemple, les qualités humaines sont essentielles chez un business developer :  

  • Le sens du relationnel (écoute et communication), pour échanger avec les clients mais aussi avec vos équipes et vos supérieurs hiérarchiques
  • L’organisation et la rigueur, pour établir un plan d’actions commerciales concret et s’y tenir
  • Le sens des responsabilités, afin de travailler en toute autonomie
  • Le dynamisme, pour convaincre ses clients 

En parallèle de ces qualités, un business developer doit obligatoirement avoir des compétences spécifiques. Il connaît notamment les méthodes de vente (techniques de persuasion, négociation commerciale, etc.). La maîtrise d’outils numériques est également un indispensable aujourd’hui (logiciels de gestion client, utilisation des réseaux sociaux, outils collaboratifs, etc.). Enfin, une connaissance du monde des affaires, ainsi que des normes et procédures professionnelles, est nécessaire. 

Le plus ? Si vous parlez une langue étrangère, votre profil retiendra l’attention ! La plus recherchée reste l’anglais mais la pratique de langues frontalières (allemand, espagnol, italien, etc.) est souvent valorisée. 

Comment devenir business developer ?

En théorie, il est possible de devenir business developer sans diplôme. Néanmoins, l’évolution du métier et le développement des missions rendent l’obtention d’un diplôme indispensable

Face au besoin de recrutement sur le marché, les entreprises recrutent dès le niveau bac +2. Il est également possible de poursuivre vos études vers un bac +5. Aujourd’hui, de nombreuses formations professionnelles existent, notamment au sein d’écoles de commerce. Attention, le tarif de ces formations en école de commerce reste souvent élevé. 

Pour y voir plus clair, voici une liste des diplômes principaux qui vous permettent d’accéder à l’emploi : 

  • Un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) - Conseil et Commercialisation de Solutions Techniques (équivalent bac +2)
  • Un Titre Professionnel (TP) - Négociateur technico commercial (équivalent bac +2)
  • Un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) - Techniques de commercialisation (équivalent bac +3)
  • Un BUT - Gestion Administrative et Commerciale des Organisations
  • Une licence professionnelle - Management des activités commerciales (équivalent bac +3)

En complément de votre diplôme, les entreprises exigent régulièrement une expérience professionnelle. Par exemple, il peut s’agir d’une activité exercée par le passé ou même d’un stage professionnel réalisé lors de votre formation. 

Chez Hupso, on est convaincu qu’un titre professionnel est la solution idéale pour se lancer sur le marché. Cette formation reconnue par l’État allie à la fois cours théoriques et mise en pratique professionnelle. 

Avec Hupso, formez-vous au métier de business developer et obtenez votre Titre Professionnel - Négociateur technico-commercial. Nos professeurs suivent vos progrès pendant deux ans, avec des contenus de qualité et des conseils personnalisés. À la fin de votre cursus, vous possédez un bac +2, spécialisé en commerce et vente, correspondant parfaitement aux attentes des recruteurs. 

Cerise sur le gâteau, avec Hupso, vous bénéficiez à tout moment de conventions de stage, afin d’approfondir vos connaissances sur le terrain auprès de professionnels.