La préparation au concours infirmier militaire

Contacter un expert
Infirmière

Pourquoi faire une préparation avant le concours infirmier militaire

L’année 2019 a vu un changement fondamental dans les modes d’admission en EPPA (École du personnel paramédical des armées).

Consulter l'Arrêté du 21 février 2019 relatif aux concours d'admission à l'école du personnel paramédical des armées et à l'accès à la formation au diplôme d'Etat d'infirmier.

Chaque année ce sont entre 1500 et 2000 candidats qui se présentent au concours infirmier militaire. Le nombre de places est fixé par arrêté (numerus clausus). Par exemple, pour la session 2021 l'Arrêté du 9 octobre 2020 fixant le nombre de places offertes en 2021 pour le concours d’accès à la formation au diplôme d’Etat d’infirmier à l’école du personnel paramédical des armées : 87 places sont à pourvoir au sein de l'EPPA.

Le taux de réussite au concours est inférieur à 10%. Il s'agit donc d'un concours particulièrement difficile.

Les candidats réellement motivés doivent se préparer sérieusement pour espérer intégrer l’EPPA. 

On peut bien entendu se préparer seul, à condition d’être organisé et discipliné, ou se faire accompagner par une école. 

Chez Hupso, ce sont en moyenne 9 candidats sur 10 qui accèdent à la formation de leur choix en suivant nos préparations à distance. 

Quelle préparation pour le concours infirmier militaire ? 

Vous avez trois possibilités, chacune sera plus ou moins adaptée à votre situation en fonction de votre manière de travailler en autonomie, de votre disponibilité et de vos moyens financiers : 

  • se préparer par ses propres moyens : c’est assurément la solution la moins coûteuse, mais à réserver aux candidats les mieux organisés ! En effet, moyennant l’achat de quelques livres ou l’accès à des ressources en ligne, parfois gratuites, vous pouvez préparer votre concours sans passer par une classe prépa. Attention cependant aux dates de parution des contenus que vous utilisez : La législation relative au concours infirmier militaire a évolué depuis 2019, vos sources ne seront donc pas toujours d’actualité, pensez donc à vérifier qu’elles correspondent bien aux épreuves du concours EPPA en vigueur ! Il vous faudra être déterminé et motivé pour réviser de manière régulière et ne pas abandonner même dans les moments où vous aimeriez avoir de l’aide ou des réponses. Pensez à planifier vos révisions à l’avance via un calendrier de préparation et à vous entraîner régulièrement en condition d’examens pour être efficace le jour J !
  • la préparation en classe (présentielle) : solution la plus coûteuse, ce type de classe prépa infirmier militaire convient aux candidats les moins autonomes qui ont besoin d’un cadre scolaire pour être assidus dans leurs révisions et avancer à la vitesse du groupe. C’est un système classique dans lequel les professeurs pourront répondre à vos questions comme à celles de vos camarades et vous permettront de vous entraîner en conditions réelles. Attention cependant à ne pas perdre un an en faisant le choix du présentiel : toutes les classes prépa ne vous permettent pas de suivre vos cours de lycée ou de travailler et de préparer votre concours en même temps. 
  • la préparation à distance (en ligne ou par correspondance) : la solution la plus flexible qui vous permettra de concilier classe prépa et emploi par exemple ! Vous bénéficiez de contenus actualisés, de l’aide de professeur et d’un rythme de travail sur-mesure qui tient compte de vos disponibilités. Vous aurez également la possibilité de vous entraîner en conditions d’examen. Le tout pour un tarif plus abordable qu’en présentiel. Cette solution ne convient pas à tous les candidats, car suivi individuel est plus ou moins important selon l’école que vous choisirez. En apprendre plus sur la préparation à distance vue par Hupso. 

Quel que soit la préparation que vous choisissez, pensez à vous tenir informés de l’actualité sanitaire et sociale et, si vous en avez l'opportunité, effectuez des stages d’observation conventionnés : ils vous permettront de rendre votre candidature plus crédible et de valider votre projet d’un point de vue personnel. Chez Hupso, les élèves bénéficient de conventions de stages en illimité et d’une revue de presse mensuelle. 

Pour les candidats qui ne sont pas issus d’une filière scientifique, une remise à niveau en biologie est indispensable pour envisager sereinement la formation en soins infirmier : une bonne préparation vous prépare à réussir le diplôme, pas seulement le concours...

Tous nos conseils dans cet article !

Que faut-il réviser pour préparer les épreuves écrites du concours infirmier militaire ?

Que vous vous prépariez seuls, en classe prépa présentielle ou avec une école spécialisée dans la préparation à distance, vous devrez vous assurer que le programme des épreuves écrites est bien maîtrisé. Cela vous permettra non seulement d’optimiser vos chances de réussite au concours mais aussi de commencer votre formation avec des bases solides.

Les épreuves écrites du concours infirmier reposent sur l'Arrêté du 21 février 2019 :

“Les épreuves écrites d'admissibilité comprennent :
1° Une épreuve écrite consistant en une rédaction et des réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social, d'une durée de deux heures, notée sur 20 et affectée d'un coefficient 5.
Cette épreuve permet d'apprécier les qualités rédactionnelles des candidats, leur aptitude au questionnement, à l'analyse, à l'argumentation et leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel ;
2° Une épreuve de mathématiques, d'une durée d'une heure, notée sur 20 et affectée d'un coefficient 4.
Cette épreuve a pour objet d'apprécier les connaissances en mathématiques des candidats.”

Les deux sous-épreuves sont d’un niveau lycée. Mais attention, il s’agit d’un concours, peu importe le degré de difficulté des épreuves, il faut être parmi les meilleurs pour avoir une chance d’être admissible !

Pour réussir la première sous-épreuve, il faut bien entendu posséder une bonne culture sanitaire et sociale et des compétences rédactionnelles. Pas de panique, cela se travaille !

En effet, en plus de suivre régulièrement l’actualité santé, il faut prendre le temps de s’intéresser aux grandes problématiques du milieu médical, telles que (liste non exhaustive) :

  • le chômage, la pauvreté et la précarité
  • le système de santé français
  • les addictions
  • le handicap
  • les plans cancer et sida

En parallèle, il est fortement conseillé d’améliorer son orthographe, sa maîtrise de la grammaire et de la syntaxe. Vos réponses doivent être claires, logiques et bien rédigées.

Entraînez-vous régulièrement avec des sujets des sessions précédentes afin de vérifier que vous progressez selon les attendus de l’épreuve. 

Pour se préparer à l’épreuve de mathématiques, il convient de maîtriser les chapitres suivants : 

  • les fractions
  • les pourcentages
  • les unités de temps
  • vitesse, temps et distance
  • les équations
  • principes d’arithmétiques
  • calculs de doses et débit
  • les opérations usuelles
  • la proportionnalité
  • unités et conversions

L’épreuve est rapide et les intitulés parfois très subtils. Il faut donc s'entraîner très régulièrement en conditions d’examens et avec des annales des sessions précédentes pour être performant le jour de l’examen !

Vous pouvez, à titre d’information consulter le programme de préparation des élèves de Hupso sur ce lien.