La préparation au concours contrôleur des douanes

Contacter un expert
Force de l'ordre

Comment devenir contrôleur des douanes ?

On devient contrôleur des douanes après avoir réussi un concours de recrutement, particulièrement sélectif (en moyenne, moins de 2% des inscrits présents aux épreuves réussissent). Mieux vaut donc mettre toutes les chances de son côté avec une solide préparation du concours !

Pour s’y inscrire on doit :

  • être titulaire d’un baccalauréat ou diplôme équivalent ou justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum en rapport avec le métier. A défaut, être parent de trois enfants minimum ou être sportif de haut niveau.
  • être de nationalité française ou européenne (plus Suisse, Andorre et Monaco) pour la branche OP/CO AG, de nationalité française exclusivement pour la branche surveillance
  • jouir de ses droits civiques, avoir effectué sa journée d’appel à la défense (ou service militaire en fonction de son année de naissance), ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l’exercice du métier. Une enquête administrative sera dans tous les cas réalisée.
  • obtenir une déclaration d’aptitude au service actif par un médecin agréé, pour la branche surveillance.

Vous devrez choisir la branche d’affectation souhaitée dès l’inscription au concours (vous pouvez postuler aux deux branches comme à une seule).

Il n’y a pas de limite d’âge pour vous inscrire au concours de contrôleur des douanes.

 

Pourquoi faire une classe prépa avant le concours contrôleur des douanes ? 

Le concours de contrôleur des douanes est un concours de catégorie B. Il est donc accessible avec un baccalauréat ou diplôme équivalent, même si de nombreux candidats sont titulaires d’un bac+2 ou d’un bac+3 en particulier en droit. 

Avec généralement moins de 2% de réussite parmi les candidats présents aux épreuves de préadmissibilité, concours est réputé pour être l’un des concours de recrutement de la fonction publique les plus difficiles de la catégorie B.

En effet, lorsque l’on regarde les résultats des sessions précédentes, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Par exemple, pour la session 2018 (statistiques les plus récents disponibles en avril 2022) :

Branches

Nombre de candidats inscrits

Présents à l’épreuve de préadmissibilité

Pré-admissibles

Admissibles

Admis sur liste principale

Branche opérations commerciales 

6677

3535

981

261

71

Branche surveillance

7738

4587

810

180

60

Retrouvez tous les résultats détaillés des session 2013 à 2018 sur data.gouv.fr

Chez Hupso, ce sont en moyenne 9 candidats sur 10 qui accèdent à la formation de leur choix en suivant nos préparations à distance.

 

Quelle préparation pour le concours contrôleur des douanes ? 

Vous avez trois possibilités, chacune sera plus ou moins adaptée à votre situation en fonction de votre manière de travailler en autonomie, de votre disponibilité et de vos moyens financiers : 

  • Se préparer par ses propres moyens : c’est assurément la solution la moins coûteuse, mais à réserver aux candidats les mieux organisés ! En effet, moyennant l’achat de quelques livres ou l’accès à des ressources en ligne, vous pouvez préparer votre concours sans passer par une classe prépa. Il vous faudra être déterminé et motivé pour réviser de manière régulière et ne pas abandonner même dans les moments où vous aimeriez avoir de l’aide ou des réponses. Pensez à planifier vos révisions à l’avance via un calendrier de préparation et à vous entraîner régulièrement en condition d’examens pour être efficace le jour J !
  • La préparation en classe (présentielle) : solution la plus coûteuse, ce type de classe prépa convient aux candidats les moins autonomes qui ont besoin d’un cadre scolaire pour être assidus dans leurs révisions et avancer à la vitesse du groupe. C’est un système classique dans lequel les professeurs pourront répondre à vos questions comme à celles de vos camarades et vous permettront de vous entraîner en conditions réelles. Attention cependant à ne pas perdre un an en faisant le choix du présentiel : toutes les classes prépa ne vous permettent pas de suivre vos cours de lycée ou de travailler et de préparer votre concours en même temps. De plus, la situation sanitaire encore incertaines peut perturber l'organisation des prépas en présentiel.
  • La préparation à distance (en ligne ou par correspondance) : la solution la plus flexible qui vous permettra de concilier classe prépa et cursus en droit par exemple ! Vous bénéficiez de contenus actualisés, de l’aide de professeurs et d’un rythme de travail sur-mesure qui tient compte de vos disponibilités. Vous aurez également la possibilité de vous entraîner en conditions d’examen. Le tout pour un tarif plus abordable qu’en présentiel. Cette solution ne convient pas à tous les candidats, car suivi individuel est plus ou moins important selon l’école que vous choisirez. En apprendre plus sur la préparation à distance vue par Hupso.

Quel que soit la préparation que vous choisissez, pensez à vous tenir informés de l’actualité judiciaire, législative et de la Direction des douanes et droits indirects. Si vous en avez l'opportunité, effectuez des stages d’observation conventionnés : ils vous permettront de rendre votre candidature plus crédible et de valider votre projet d’un point de vue personnel.

Tous nos conseils dans cet article !