Les annales du concours contrôleur des douanes

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Le concours de contrôleur des douanes est-il difficile ?

Le concours de contrôleur des douanes est un concours de catégorie B. Il est donc accessible avec un baccalauréat ou diplôme équivalent, même si de nombreux candidats sont titulaires d’un bac+2 ou d’un bac+3 en particulier en droit. 

Avec généralement moins de 2% de réussite parmi les candidats présents aux épreuves de préadmissibilité, concours est réputé pour être l’un des concours de recrutement de la fonction publique les plus difficiles de la catégorie B.

En effet, lorsque l’on regarde les résultats des sessions précédentes, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Session 2018

Branches

Nombre de candidats inscrits

Présents à l’épreuve de préadmissibilité

Pré-admissibles

Admissibles

Admis sur liste principale

Branche opérations commerciales 

6677

3535

981

261

71

Branche surveillance

7738

4587

810

180

60

 

Session 2017

Branches

Nombre de candidats inscrits

Présents à l’épreuve de préadmissibilité

Pré-admissibles

Admissibles

Admis sur liste principale

Branche opérations commerciales 

7294

3800

556

113

24

Branche surveillance

8393

4788

1317

444

148

 

Session 2016

Branches

Nombre de candidats inscrits

Présents à l’épreuve de préadmissibilité

Pré-admissibles

Admissibles

Admis sur liste principale

Branche opérations commerciales 

8403

4270

583

60

20

Branche surveillance

8667

4776

1343

465

167

Retrouvez tous les résultats détaillés des session 2013 à 2018 sur data.gouv.fr. A ce jour (avril 2022), ce sont les statistiques les plus récentes proposées par Data Gouv.

La sélection pour la branches opérations commerciales et d’administration générale (OP/CO AG) est souvent plus difficile que pour la branche surveillance. En effet, les contrôleurs des douanes affectés à la branche opérations commerciales font davantage un travail d'enquête approfondie, ce qui nécessite des connaissances théoriques et des capacités d’analyse plus poussées.

 

A quoi servent les annales du concours contrôleur des douanes ?

Certains candidats pensent se préparer sérieusement et fournissent effectivement beaucoup de travail mais échouent parce qu’il ne se sont pas entraînés à passer les épreuves, en s'exerçant à l’aide des annales du concours contrôleur des douanes des années précédentes, tout simplement. 

Pour ceux qui souhaitent intégrer la branche opération commerciales, la concurrence est si rude qu’il ne faut rien laisser au hasard !

Le jour du concours de recrutement, le stress et les enjeux déterminants pour l’avenir professionnel font perdre à la plupart des candidats une partie de leurs moyens. Si vous ne maîtrisez pas la méthodologie de chaque épreuve, si vous ne savez pas gérer votre temps, vous risquez de perdre des points. En effet, vous allez consacrer un temps précieux à découvrir ce qu’on attend de vous alors que cela devrait être maîtrisé en amont. 

C’est pendant votre préparation que vous devez, régulièrement, vous confronter aux épreuves du concours surtout pour la branche opérations commerciales. Intégrez des concours blancs pour chaque matière tout au long de votre programme de révision. Cela vous permettra de mettre en oeuvre l’ensemble des connaissances acquises, de travailler votre gestion du temps et ainsi de diminuer l’impact du stress. 

Chez Hupso, nous obtenons de très bons résultats avec ce travail concret en situation : notre taux de réussite est de 85%, tous concours et sessions confondues !

 

Comment utiliser les annales du concours contrôleur des douanes ?

Chez Hupso, nous constatons qu’une préparation efficace allie théorie et pratique.

La théorie sous forme de contenus actuels, correspondants au concours contrôleur des douanes en vigueur et rédigés par des professeurs jurés au concours. Pour ceux qui se préparent seuls, attention donc à l’origine des contenus de préparation que vous utilisez !

La pratique prend deux formes :

  • des exercices d’application pour chaque chapitre théorique, afin de s’assurer que les notions abordées ont bien été assimilées,
  • des concours blancs réguliers, sur la base d’un par mois ou plus en fonction de votre rythme de travail, basés sur les annales des sessions précédentes, réalisés à domicile en condition d’examen et corrigés par nos professeurs jurés au concours contrôleur des douanes.

Mais il est inutile d’enchaîner les concours blancs si vous ne prenez pas en compte la correction de votre travail ! Que ce soit un corrigé type pour ceux qui se préparent seuls ou la correction détaillée de votre copie par l’un de nos professeurs, assimiler cette correction et comprendre vos erreurs pour vous améliorer fait partie de votre préparation. Mieux vaut faire moins de concours blancs mais tirer pleinement partie des annales pour réussir le concours contrôleur des douanes, surtout si vous visez la branches opérations commerciales !

Un bon programme de préparation doit donc alterner intelligemment chapitres théoriques et applications pratiques.