Tout savoir sur les études de comptable

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

La profession de comptable est assez technique. Des compétences et des connaissances poussées dans plusieurs domaines sont nécessaires pour entamer une carrière en comptabilité. Les études de comptable apparaissent alors indispensables pour toute personne qui souhaite se lancer dans ce secteur. Comment choisir sa formation ? Quel diplôme donne accès au métier de comptable ? Combien coûtent ces études ? Faut-il choisir un cursus professionnalisant ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour lancer vos études de comptable !

Rappel : qu’est-ce qu’un comptable ?

Les missions du comptable

La comptabilité regroupe toutes les activités nécessaires à la gestion et au contrôle des comptes d’une structure, voire leur analyse. Plus simplement, il s’agit de l’enregistrement et du classement des flux financiers, comme les recettes, les dépenses ou les investissements.

Le comptable est donc le professionnel dédié à ces opérations. Son métier est centré autour des chiffres. C’est un expert des données comptables, financières et commerciales. Le comptable est également garant de la trésorerie. En d’autres termes, il est chargé de calculer et d’établir les budgets prévisionnels. Grâce à ces projections, il peut notamment conseiller les chefs d’entreprise sur les actions à mener (demande de subventions, dépenses obligatoires, etc.). 

Les missions générales du comptable demandent donc des compétences spécifiques. Il faut maîtriser des connaissances dans plusieurs domaines, évidemment la comptabilité mais aussi le droit et le social. 

Par exemple, voici les tâches courantes d’un comptable : 

  • Enregistrer et archiver des données comptables
  • Rédiger des livres comptables
  • Produire des documents comptables obligatoires (bilan annuel, comptes de résultat, etc.)
  • Gérer la facturation des clients et des fournisseurs
  • Établir un suivi comptable et un inventaire des ressources financières
  • Réaliser un audit auprès de professionnels

Les conditions de travail du comptable

Un comptable est primordial dans tout type de structure, de la start-up ou Petite et Moyenne Entreprise (PME), au grand groupe privé, en passant par une association. En effet, dès qu’une activité génère des revenus, il est obligatoire de tenir une comptabilité. Les professionnels font donc régulièrement appel à des comptables pour gérer cette partie administrative et financière.

Dans ce cadre, le comptable est d’ailleurs salarié d’une entreprise. Le statut d’indépendant est interdit au gestionnaire comptable et fiscal. En d'autres termes, il est forcément salarié d'une entreprise. En effet, pour exercer la comptabilité à son propre compte, la loi oblige à être inscrit à l'ordre des experts-comptables. Il faut donc être expert-comptable et obtenir le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG). 

En ce qui concerne le salaire, un comptable commence en général entre 1 800 et 2 000 euros bruts par mois. Le salaire dépend surtout de votre niveau d’études et de votre expérience. 

 

Quel profil pour entamer des études de comptable ?

Comme dans tous les métiers, il n’y a pas un profil idéal pour se lancer. La comptabilité est un domaine ouvert à tout type de personne. Nul besoin d’être un génie en mathématiques pour entamer une carrière de comptable.

Mais alors, comment savoir si le métier de comptable vous correspond ?

Là encore, la comptabilité nécessite des qualités et des compétences spécifiques. Sans être indispensables, ces aptitudes facilitent l’exercice quotidien de la profession. 

Sur le plan humain, un comptable possède généralement les qualités suivantes :  

  • La rigueur, pour suivre les comptes et enregistrer les écritures comptables
  • L’organisation, pour ordonner vos dossiers
  • Le sens du relationnel et la communication, notamment si vous rencontrez des clients ou en cas de collaboration avec d’autres professionnels (expert-comptable, commissaire aux comptes, etc.)
  • Une bonne résistance au stress, lors des périodes de forte activité (les comptes annuels en janvier, contrôle des comptes, etc.)
  • L’autonomie, notamment pour piloter des dossiers

Attention, ces qualités ne suffisent pas à former un bon comptable. Des connaissances poussées dans de nombreuses disciplines sont requises. ll s’agit d’un emploi qui demande une grande polyvalence. Par exemple, la comptabilité touche au droit et au domaine social mais aussi aux maths et à la finance

Les études de comptable comprennent souvent des cours d’anglais professionnel, voire une seconde langue étrangère. En ayant des bases en anglais, vous facilitez votre entrée en formation et votre apprentissage. 

Dernier point : la maîtrise de logiciels. Bien entendu, comme toutes les compétences ci-dessus, la connaissance de ces outils numériques est totalement facultative avant d’entamer vos études. Dans tous les cas, votre formation vous apprendra à utiliser les logiciels de comptabilité. Néanmoins, manier des outils de base, comme une suite Adobe ou Microsoft, est un réel avantage. 

Si vous vous reconnaissez dans l’énoncé de ces facultés, le poste de comptable est alors peut-être fait pour vous. Dans tous les cas, en cumulant les qualités humaines, les connaissances techniques et la maîtrise de logiciels informatiques, votre profil de candidat devient plus attractif aux yeux des écoles et des recruteurs.

Les diplômes pour devenir comptable

Contrairement à l’expert-comptable, qui doit détenir un Diplôme d’Expertise Comptable (DEC), la profession de comptable est accessible grâce à différents diplômes. En théorie, vous pouvez postuler aux offres d’emploi quelle que soit votre formation.

En réalité, un diplôme bac +2 minimum ainsi qu’une expérience professionnelle dans le milieu sont exigés au moment d’entrer sur le marché du travail. La plupart du temps, les élèves peuvent s’initier au domaine de la comptabilité avec un bac pro ou un bac technologique (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion - STMG). 

Le Titre Professionnel (TP) de gestionnaire comptable et fiscal est un compromis idéal pour correspondre aux attentes du marché. En effet, ce diplôme, reconnu par l’État et inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), vous permet d’acquérir un niveau bac +2. En plus de cela, les études sont relativement courtes, entre 6 mois et deux ans, et très professionnalisantes. Des stages professionnels ou des alternances sont disponibles tout au long de votre cursus, pour vous former sur le terrain. 

Néanmoins, d’autres études et formations conduisent à d’autres diplômes, notamment : 

  • Un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) - Comptabilité et gestion (équivalent bac +2)
  • Un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) - Gestion des entreprises et des administrations, avec diverses spécialisations (équivalent bac +3)
  • Une licence professionnelle - Métiers de la gestion et de la comptabilité, avec diverses spécialisations (équivalent bac +3)
  • Un Diplôme de Comptabilité et Gestion (DCG) (équivalent bac +3)