Les épreuves du concours infirmier militaire

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Les épreuves du concours infirmier militaire

Le concours infirmier militaire a connu une réforme en 2019. En effet, depuis la parution de l'Arrêté du 21 février 2019 relatif aux concours d'admission à l'école du personnel paramédical des armées et à l'accès à la formation au diplôme d'Etat d'infirmier les modalités de sélection en EPPA ont changé.

Le cocours comprend deux séries d'épreuves :

  • les épreuves écrites d'admissibilité, au nombre de deux.
  • les épreuves d'admission. Il s'agit de tests physiques suivis d'un entretien.

 

Les épreuves écrites d'admissibilité du concours infirmier militaire

L'Arrêté du 21 février 2019 relatif aux concours d'admission à l'école du personnel paramédical des armées et à l'accès à la formation au diplôme d'État d'infirmier stipule que :

Les épreuves écrites d'admissibilité comprennent :

  1. Une épreuve écrite consistant en une rédaction et des réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social, d'une durée de deux heures, notée sur 20 et affectée d'un coefficient 5. Cette épreuve permet d'apprécier les qualités rédactionnelles des candidats, leur aptitude au questionnement, à l'analyse, à l'argumentation et leur capacité à se projeter dans leur futur environnement professionnel ;
  2. Une épreuve de mathématiques, d'une durée d'une heure, notée sur 20 et affectée d'un coefficient 4. Cette épreuve a pour objet d'apprécier les connaissances en mathématiques des candidats.

Les épreuves sont d'un niveau lycée.

Les épreuves sportives du concours infirmier militaire

Trois épreuves sportives, à réaliser successivement, attendent les candidats admissibles à l'EPPA :

  • le test « demi-cooper » est un test de course à pied en continu au cours duquel le candidat doit effectuer la plus grande distance possible sur une durée de 6 minutes. Ce test se pratique sur une piste d’athlétisme ou sur une ligne droite étalonnée. Des repères sont placés tous les 50 ou 100 mètres.
  • parcours de coordination motrice. Il s'agit d'un parcours d'obstacle chronométré. Le parcours se compose des éléments suivants : le plinth, le tapis de sol, les abdominaux, la poutre d'équilibre, le gué et enfin le lancer de balle.
  • évaluation de la force des bras via des tractions à la barre fixe pour les candidats masculins, et tirages poulie haute pour les candidates.

Il s'agit donc d'épreuves très spécifiques pour lesquelles il convient de s'entraîner.