Les fiches de révisions du concours rédacteur territorial

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Pourquoi il faut faire des fiches de révision pour le concours de rédacteur territorial

Comment se préparer au concours de rédacteur territorial ? 

Il est important de garder en tête que ce concours nécessite soit d’être titulaire d’un bac (il s’agit bien d’un concours de catégorie B), soit d’avoir une expérience conséquente de la fonction publique. Cependant, la plupart des candidats au concours externe sont diplômé à niveau bac+2 ou bac+3 en droit, administration ou économie, certains préparent en parallèle le concours d’attaché territorial. Quant aux candidats internes et de la troisième voie, ils ont parfois occupé des fonctions prestigieuses. Tous les candidats au concours de rédacteur territorial sont donc sérieux et motivés. Seuls 5% à 15% sont admis, le concours externe étant le plus sélectif.

Résultats du concours externe 2021, CDG44 :

Session 2021 CDG 44

Nombre de postes

Candidats inscrits

Candidats admis à concourir

Externe

60400372
Interne30256235
3ème voie105346
TOTAL100709653

Vous devez donc vous préparer très sérieusement. Pour cela, vous avez trois possibilités, chacune sera plus ou moins adaptée à votre situation en fonction de vos habitudes de travail, de votre disponibilité et de la somme que vous souhaitez consacrer à cette préparation : 

  • se préparer par ses propres moyens : c’est assurément la solution la moins coûteuse, mais à réserver aux candidats les mieux organisés et qui ne présentent pas de lacunes particulières ! En effet, l’investissement se limite à l’achat de manuels, voire à l’accès de ressources gratuites en ligne. Il vous faudra être déterminé et motivé pour réviser de manière régulière et ne pas abandonner même dans les moments où vous êtes dépassés par la quantité de travail à fournir ou que vous vous trouvez face à des notions difficiles à assimiler. Pensez à planifier vos révisions à l’avance via un calendrier de préparation et à vous entraîner régulièrement en condition d’examens pour être efficace le jour J !
  • la préparation en classe (également appelée classe prépa ou préparation présentielle) : il s’agit de la solution la plus coûteuse. Elle convient aux candidats les moins autonomes qui ont besoin d’un cadre scolaire pour être assidus dans leurs révisions et avancer à la vitesse du groupe. C’est un système classique dans lequel les professeurs pourront répondre à vos questions comme à celles de vos camarades et vous permettront de vous entraîner en conditions réelles. Vous êtes donc soumis à des horaires précis et un rythme de travail défini.
  • la préparation à distance (en ligne ou par correspondance) : la solution la plus flexible ! Vous bénéficiez de contenus actualisés, de l’aide de professeur et d’un rythme de travail sur-mesure qui tient compte de vos disponibilités. Vous aurez également la possibilité de vous entraîner en conditions d’examen. Le tout pour un tarif plus abordable qu’en présentiel. Cette solution ne convient pas à tous les candidats, car suivi individuel est plus ou moins important selon l’école que vous choisirez. En apprendre plus sur la préparation au concours rédacteur territorial par Hupso

Dans tous les cas, vous devrez assimiler de nombreuses notions relatives aux collectivités territoriales. Pour cela, rien de plus efficace que de concevoir vos propres fiches de révision. Chez Hupso, nous fournissons des fiches de synthèse à nos élèves, mais nous leur recommandons toujours de rédiger des fiches de révision personnelles. Cela vous permet en outre de travailler de manière concrète et continue votre capacité de synthèse, d’organisation… travail bien utile en préparation d’épreuve de rédaction d’une note !

N’hésitez pas à vous entraîner de manière régulière avec les annales des sessions précédentes.

Quel que soit votre mode de préparation, pensez également à vous tenir informés de l’actualité politique, en particulier concernant les collectivités locales. Vous pouvez par exemple lire La Gazette des communes, le magazine des collectivités locales, notamment accessible en ligne.

Chez Hupso, nous vous recommandons de consacrer entre 6 mois et un an (voire même plus en fonction des profils) à votre préparation.

Tous nos conseils dans cet article !

 

Les fiches de révision pour les épreuves d’admissibilité du concours de rédacteur territorial

De manière générale, il convient d’établir des fiches de révision portant sur :

Chez Hupso, nous avons inclus une phase personnalisée de remise à niveau et perfectionnement en rédaction pour tous nos élèves.

Pour rappel, quel que soit le concours de rédacteur territorial que vous présentez, vous devrez choisir une spécialité pour l’épreuve, ou les épreuves d’admissibilité. Cette spécialité est à choisir parmi : 

  • les finances, les budgets et l’intervention économique des collectivités territoriales
  • le droit public en relation avec les missions des collectivités
  • l’action sanitaire et sociale des collectivités territoriales.
  • le droit civil en relation avec les missions des collectivités

Nous allons donc voir, pour chaque spécialité, les fiches de révision à faire dans les paragraphes suivants. Il n’y a pas de programme arrêté pour les épreuves du concours rédacteur territorial : nous nous basons donc sur les notes de cadrage éditées par les Centres de Gestion, en particulier le CDG Petite Couronne

 

Fiches de révisions pour la spécialité finances, budget et intervention économique des collectivités territoriales

Il est essentiel de réaliser des fiches de révision sur les grands thèmes suivants. Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive, mais de recommandations dont l’objectif est d’aiguiller le candidat dans son travail de préparation. Pour les élèves de Hupso, reportez-vous à votre calendrier de préparation personnalisé et n’hésitez pas à en parler avec les professeurs et votre conseiller pédagogique.

Notions budgétaires :

  • les principes budgétaires ;
  • les budgets locaux : élaboration, exécution et contrôles ;
  • notions sur les instructions budgétaires et comptables applicables aux collectivités locales ;
  • la séparation de l'ordonnateur et du comptable.

Les ressources des collectivités locales :

  • les recettes fiscales ;
  • les dotations et subventions de l'Etat ;
  • les emprunts ;
  • les ressources domaniales.

Les dépenses des collectivités locales :

  • dépenses obligatoires et dépenses facultatives ;
  • les différentes phases de la dépense.

L'intervention économique des collectivités locales :

  • les compétences des collectivités territoriales et de leurs groupements dans le domaine économique ;
  • l'aspect économique des finances locales.