Le CRPE français : en quoi cela consiste ?

Le CRPE   se compose de plusieurs épreuves. L'épreuve de français est exigeante et complexe. Découvrez comment vous y préparer efficacement !Contacter un expert
Le CRPE français : en quoi cela consiste ?

Cet article a été mis à jour en 2022

Le CRPE — concours de recrutement de professeurs des écoles — est composé de trois épreuves écrites et de deux épreuves orales obligatoires. Les épreuves écrites sont le français, les mathématiques et l'épreuve d'application.

Le concours est régi par l'Arrêté du 25 janvier 2021 fixant les modalités d'organisation du concours externe, des concours externes spéciaux, du second concours interne, du second concours interne spécial et du troisième concours de recrutement de professeurs des écoles.

Dans notre article, nous faisons un focus sur l’épreuve de français : quelles sont ses modalités ? En quoi consiste-t-elle ? Comment bien la préparer ? Autant de questions auxquelles nous répondons. Bonne lecture.

Le CRPE français : ses modalités

Durée de l’épreuve : 3 heures.

Notation : sur 20 points, coefficient 1. Toute note inférieure à 5 est éliminatoire.

Il faut notamment retenir que l’épreuve est composée de trois parties :

  • Première partie : étude de la langue, permettant de vérifier les connaissances syntaxiques, grammaticales et orthographiques du candidat ;
  • Deuxième partie : étude du lexique et compréhension lexicale ;
  • Troisième partie : réflexion suscitée par le texte à partir d'une question posée sur celui-ci et dont la réponse prend la forme d'un développement présentant un raisonnement rédigé et structuré.

Le CRPE Français : focus sur la première partie, l'étude de la langue

Cette partie permettra au jury d’évaluer votre maîtrise de la langue française. On distingue généralement 3 sujets sur lesquels vous serez notés.

Grammaire

La question la plus fréquente consiste à classer des phénomènes grammaticaux, en s’appuyant sur des extraits du ou des texte(s) qui servent de support à l’analyse de textes.

À partir du classement ou de l’identification des faits en question (nature, fonction des mots), il peut vous être demandé d’analyser, de commenter.

Orthographe

Trois types de questions ont été soumis aux candidats jusqu’à présent :

  • des questions où il s’agit d’expliquer la valeur des lettres, d’expliquer à quoi tient la bonne orthographe d’un mot ;
  • des questions où il s’agit de transposer un extrait de texte (du singulier vers le pluriel, par exemple), mais aussi de conjuguer des verbes à des temps et des personnes bien précises ;
  • des questions où il s’agit de justifier l’orthographe d’un certain nombre de mots.

Phonologie

Il s’agit là de montrer vos connaissances de la langue dans sa composante phonologique et phonétique.

Le CRPE Français : focus sur la deuxième partie, l'étude du lexique

Nature de l’exercice

Cette partie permet de se concentrer sur l'étude du lexique et de la compréhension lexicale

Lexique

Les questions de lexique embrassent un champ très large, qui va de l’histoire des mots (la manière dont ils se sont formés et se forment encore aujourd’hui, la manière dont leur sens a évolué) jusqu’à leur signification très précise dans un texte donné.

On retrouve souvent ce genre de questions :

  • La mise au jour de la formation d’un mot, et la production d’autres mots formés de la même façon.
  • L’explication de mots du texte (mots rares).
  • L’explication d’un mot du texte dans son contexte (mot courant, polysémique).
  • Le relevé de mots composant un champ lexical.

Les erreurs à éviter

  • Le choix d’un plan linéaire, suivant les idées de chaque texte séparément. Les correcteurs valoriseront à l’inverse les candidats qui se sont efforcé de trouver un plan thématique autour de deux ou trois axes de réflexion transversaux.
  • Le montage de citations ou des citations trop longues. L’essentiel du travail attendu est une reformulation. La bonne reformulation d’une idée est le gage de la bonne compréhension d’un texte, sur laquelle les correcteurs doivent vous évaluer.
  • L’absence de référence au(x) texte(s) du dossier. Il ne s’agit pas d’une dissertation mais bien d’une synthèse où vous devrez faire un lien systématique entre chaque idée et sa source.