Le concours externe ATSEM

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Qui peut présenter le concours externe d’ATSEM ?

Pour que votre candidature au concours externe d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles soit accepté, il faut remplir certaines conditions.

Comme pour tout concours de la fonction publique, le candidat doit :

  • être de nationalité française ou à défaut être ressortissant d’un Etat membre de la CEE (pays de l’Union Européenne ainsi que la Confédération Suisse, la Principauté de Monaco et la Principauté d’Andorre).
  • être physiquement apte à exercer la fonction d’ATSEM
  • jouir de ses droits civiques
  • ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l’exercice du métier d’ATSEM et figurant au bulletin n°2 du casier judiciaire
  • avoir effectué son service national (JDC, JAPD, ou service militaire en fonction de l’année de naissance du candidat)

Il faut être âgé de 16 ans minimum au moment de l’inscription, sans limite d’âge maximale.

Pour se porter candidat au concours externe d’ATSEM il faut en plus être titulaire d’un diplôme de niveau 3 (anciennement niveau V) c’est-à-dire un CAP, un BEP ou tout diplôme ou titre équivalent. Les candidats qui sont parents de trois enfants ou plus, ou qui sont reconnus sportifs de haut niveau sont dispensés de diplôme. 

Il n’y a aucune obligation d’être déjà expérimenté ou qualifié dans le domaine de la petite enfance ou du sanitaire et social pour passer le concours d’ATSEM. Bien sûr, un candidat ayant déjà obtenu un CAP accompagnant éducatif petite enfance (anciennement CAP petite enfance) aura de très bonnes chances de réussite puisque les notions abordées en CAP sont au programme du concours, et qu’un intérêt déjà ancien pour ce domaine d’activité est favorablement perçu par le jury. 

Enfin, si ce métier est très majoritairement féminin (à 99.6%, on compte seulement 200 hommes ATSEM sur les 51.000 ATSEM en poste) le concours est ouvert aux candidats masculins et féminin, sans discrimination.

 

Le concours externe d’ATSEM est-il difficile ?

Le concours ATSEM, toutes voies confondues, est difficile. En moyenne seuls 10% des candidats sont admis.

Le concours externe est le plus difficile des trois concours (externe, interne et troisième concours). Le pourcentage de candidats admis par rapport aux candidats inscrits est souvent inférieur à 5% et les seuils d’admissibilité et d’admissions bien au-delà de la simple moyenne.

En effet, si un diplôme de niveau CAP est suffisant pour s’inscrire au concours, de nombreux candidats sont titulaires d’un bac, voire plus, souvent dans un domaine d’études en rapport avec le métier, ou ont déjà une expérience conséquente dans le domaine de l’enfance et/ou du sanitaire et social. Leurs parcours fait d’eux des candidats très sérieux.

Il ne faut donc pas se contenter de viser une bonne note, il faut se préparer à être parmi les meilleurs candidats !

La préparation au concours externe d’ATSEM

Avec parfois moins de 5% de réussite au concours, votre préparation ne doit rien laisser au hasard, d’autant plus qu’un échec peut signifier devoir attendre deux ans avant de pouvoir se présenter à nouveau ! Il faut donc se donner les moyens de devenir un candidat redoutable pour réussir le concours externe d’ATSEM.

Quelle préparation choisir pour réussir son concours externe d’ATSEM ? 

Vous avez trois possibilités, chacune sera plus ou moins adaptée à votre situation en fonction de votre manière de travailler en autonomie, de votre disponibilité et de l’investissement financier que vous êtes prêt à faire : 

  • se préparer par ses propres moyens : c’est assurément la solution la moins coûteuse, mais à réserver aux candidats les mieux organisés ! En effet, moyennant l’achat de quelques livres ou l’accès à des ressources en ligne, parfois gratuites, vous pouvez préparer vos épreuves. Il vous faudra être déterminé et motivé pour réviser de manière régulière et ne pas abandonner même dans les moments où vous aimeriez avoir de l’aide ou des réponses. Pensez à planifier vos révisions à l’avance via un calendrier de préparation et à vous entraîner régulièrement en condition d’examens pour être efficace le jour J !
  • la préparation en classe (présentielle) : solution la plus coûteuse, la “classe prépa” convient aux candidats les moins autonomes qui ont besoin d’un cadre scolaire pour être assidus dans leurs révisions et avancer à la vitesse du groupe. C’est un système classique dans lequel les professeurs pourront répondre à vos questions comme à celles de vos camarades et vous permettront de vous entraîner en conditions réelles. 
  • la préparation à distance (en ligne ou par correspondance) : la solution la plus flexible ! Vous bénéficiez de contenus actualisés, de l’aide de professeur et d’un rythme de travail sur-mesure qui tient compte de vos disponibilités. Vous aurez également la possibilité de vous entraîner en conditions d’examen. Le tout pour un tarif plus abordable qu’en présentiel. Cette solution ne convient pas à tous les candidats, car suivi individuel est plus ou moins important selon l’école que vous choisirez. Pour en apprendre plus sur la préparation au concours externe d’ATSEM par Hupso, cliquez ici

Quel que soit votre mode de préparation, pensez à vous tenir informés de l’actualité éducative, sanitaire et sociale en particulier. Chez Hupso, nous vous recommandons également de consulter régulièrement La Gazette des Communes, qui vous permettra de bien assimiler les problématiques des collectivités territoriales.

Tous nos conseils dans cet article !