Les salaires des métiers du social

Contacter un expert
Une femme avec un homme âgé

Le travail dans le social est plus qu'un métier, c'est une mission. Aider, accompagner, éduquer : les professionnels du social font une vraie différence tous les jours. Dans cet article, on va parler des salaires des métiers du social. On va se pencher sur le salaire des éducateurs spécialisés, des éducateurs de jeunes enfants, et des moniteurs éducateurs. Chez Hupso, on sait que ces infos sont importantes pour ceux qui envisagent de travailler dans ce secteur. Alors, pour ceux curieux de comprendre à la fois la rémunération et l'importance vitale de ces rôles, vous êtes au bon endroit. Accompagnez-nous pour explorer le secteur du social de plus près 🙂

Le salaire d'éducateur spécialisé

L'éducateur spécialisé occupe une place importante dans le tissu social, il fournit un accompagnement personnalisé à des individus en situation de vulnérabilité, que ce soit due à un handicap, des troubles du comportement, ou des difficultés d'insertion sociale. 

 

Le salaire de l'éducateur spécialisé, un aspect essentiel de l'emploi dans le secteur social, varie en fonction de plusieurs critères: 

  • l'expérience
  • le type d'employeur
  • la région d'exercice

 

En début de carrière, un éducateur spécialisé peut s'attendre à un salaire brut mensuel oscillant entre 1 800 et 1 900 euros. Ce montant reflète non seulement la responsabilité dans l'accompagnement des parcours de vie mais aussi la reconnaissance du niveau de diplôme requis pour exercer ce métier.

 

Avec les années, l'accumulation d'expérience et peut-être une spécialisation dans certains types d'accompagnement, le salaire peut s'élever significativement. Un éducateur spécialisé expérimenté, occupant parfois des postes de coordination ou de direction de services dans des structures dédiées, peut voir son salaire atteindre les 3 000 euros brut par mois.

 

Les lieux d'exercice pour ces professionnels sont diversifiés : services sociaux et de santé des collectivités territoriales, établissements du secteur privé non lucratif comme les associations, et même des structures d'accueil spécialisées. Cette variété offre une richesse d'opportunités mais influence également les grilles salariales, les structures publiques et certaines associations reconnues proposant souvent des conditions plus avantageuses.

Le salaire d'éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants (EJE) joue un rôle clé dans le développement précoce des enfants, en mettant en œuvre des projets éducatifs favorisant leur éveil et leur bien-être. Cette profession exige une formation spécifique, un Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE).

 

Le salaire de départ pour un EJE se situe entre 1 950 et 2 100 euros brut par mois. Ce niveau de rémunération, est justifié par la haute responsabilité de ces professionnels dans l'accompagnement des premières années de vie, période déterminante pour le développement de l'enfant.

 

Les éducateurs de jeunes enfants trouvent principalement leur emploi dans les structures d'accueil du jeune enfant telles que les crèches, les haltes-garderies, ou encore les services de protection maternelle et infantile (PMI). Le choix de l'employeur et la localisation géographique sont des facteurs influents sur le salaire, avec des variations notables entre le secteur public et les organisations privées, ainsi qu'entre les régions.

 

Avec l'expérience, l'éducateur de jeunes enfants peut aspirer à des postes de direction de structure d'accueil pour la petite enfance, où les salaires peuvent avoisiner les 3 000 euros brut mensuels. Cette progression salariale s'accompagne d'une augmentation des responsabilités, incluant la gestion d'équipe et la conception de projets éducatifs.

 

Si vous voulez en apprendre davantage sur le salaire de jeunes enfants, un article détaillé est disponible sur notre site :

 

Le salaire d'éducateur de jeunes enfants

Le salaire de moniteur éducateur

Le moniteur éducateur contribue de manière significative à l'accompagnement social et éducatif des personnes en difficulté, qu'il s'agisse d'enfants, d'adolescents ou d'adultes. Ce travail, nécessitant un Diplôme d'État de moniteur éducateur (DEME), s'inscrit dans une démarche de soutien à l'autonomie et d'intégration sociale.

 

Au début de leur carrière, les moniteurs éducateurs peuvent s'attendre à un salaire brut mensuel aux alentours de 1800 euros. Ce montant est le reflet de la complexité de leur mission, consistant à instaurer un cadre de vie sécurisant, à organiser des activités de vie quotidienne et à favoriser le développement personnel et social des personnes accompagnées.

 

Les lieux d'exercice pour ces professionnels sont variés, incluant les maisons d'enfants à caractère social (MECS), les foyers de l'aide sociale à l'enfance, les centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), et les établissements médico-sociaux. Chaque environnement propose des défis spécifiques et des perspectives de carrière distinctes, influençant ainsi les évolutions salariales possibles.

 

Avec l'expérience et l'accumulation de compétences, notamment via des formations continues, les moniteurs éducateurs peuvent viser des postes à responsabilité, avec des salaires pouvant atteindre 2 500 euros brut par mois.