Fiche métier : chargé de recrutement

Contacter un expert
Responsable RH

Chaque entreprise connaît des périodes, plus ou moins fortes, d’embauche. Des employés quittent l’aventure et de nouveaux salariés sont sélectionnés pour les remplacer. Au milieu de cette organisation, le chargé de recrutement joue un rôle clef. C’est à lui que revient la charge de trouver les nouvelles recrues de l’entreprise. Il gère tout le processus de recrutement, de A à Z. Mais au fait, quelles sont ses missions exactes ? Quelle formation doit-on suivre pour exercer cette profession ? Faut-il des compétences spécifiques ? Quel salaire peut-on espérer ? On vous dit tout sur le métier de chargé de recrutement !

Définition : qu’est-ce qu’un chargé de recrutement ?

Le métier de chargé de recrutement

Le chargé de recrutement est avant tout un professionnel des Ressources Humaines (RH). Néanmoins, il exerce des fonctions précises. On dit alors qu’il est spécialisé dans une branche des RH : le recrutement. 

Concrètement, le rôle du chargé de recrutement consiste à trouver des nouveaux candidats aux postes disponibles dans l’entreprise. C’est une profession à forte responsabilité, puisqu’il faut gérer tout le processus de recrutement. 

Selon la taille de l’entreprise, le chargé de recrutement est parfois guidé par un responsable du recrutement, son supérieur hiérarchique. Dans tous les cas, il doit impérativement se soumettre à la politique de recrutement de l’entreprise (critères d’embauche, niveau de salaire, valeurs de l’entreprise, etc.).

Le métier de chargé de recrutement se retrouve parfois sous d’autres appellations, comme  « assistant en ressources humaines », « chef de projet en recrutement », ou le plus célèbre terme de  « chasseur de tête ».

Bon à savoir : un chasseur de tête opte pour une approche directe des candidats. Au lieu de poster une annonce et d’attendre les candidatures, il débauche directement les profils correspondant au poste à pourvoir, notamment sur les réseaux professionnels.

Les missions du chargé de recrutement

Le chargé de recrutement est spécialisé dans le processus d’embauche de nouveaux salariés. Attention, cela ne signifie pas qu’il s’occupe uniquement de faire passer des entretiens. Ses fonctions s’étendent sur l’ensemble de la chaîne de recrutement.

En général, le chargé de recrutement commence toujours par définir les besoins de recrutement de l’entreprise ou de l’organisation pour laquelle il travaille. Avec l’aide de la direction et des managers, il établit les profils professionnels recherchés, selon les exigences de l’équipe. 

Dans ce cadre, le chargé de recrutement doit connaître les caractéristiques de l’entreprise, par exemple ses valeurs. Il faut aussi s’informer sur les attentes pour un poste (niveau d’études et de formation, diplôme exigé, expérience professionnelle, compétences spécifiques, niveau de salaire, etc.).

Le chargé de recrutement passe une bonne partie de son temps à élaborer une stratégie de prospection de candidats. La plupart du temps, il réalise des opérations de « sourcing », c’est-à-dire de la recherche dans des bases de données, comme des CVthèques, les réseaux d’entreprise, les sites de recrutement, voire les annuaires professionnels ou d’école. Le chargé de recrutement respecte alors le budget alloué au recrutement (salaire, mise en ligne des annonces, etc.) pour sélectionner les canaux de diffusion les plus adaptés à la publication des offres. 

Parfois, les compétences du chargé de recrutement sont plus larges. Il peut rédiger les annonces d'offres d’emploi et utiliser les réseaux sociaux de l’entreprise pour diffuser les offres (jobboards, réseaux professionnels comme LinkedIn, etc.). 

Une fois ce travail préliminaire effectué, le chargé de recrutement entame la sélection des candidats. Il opère un premier tri des candidatures, en analysant les CV et les lettres de motivation. Il est même possible de faire passer entretiens préliminaires, pour s’assurer que le profil du candidat colle avec celui de l’entreprise. Il planifie des entretiens d’embauche et organise souvent des épreuves de sélection (questions spécifiques, tests techniques, tests de personnalité, etc.). 

Le chargé de recrutement soumet les candidatures retenues aux opérationnels et aux managers. C’est d’ailleurs souvent à lui que revient la tâche de contacter les candidats, pour leur annoncer un refus ou une sélection. 

En fin de compte, le chargé de recrutement intervient même au bout du processus de recrutement. En plus de faire une proposition au candidat et de le relancer jusqu’à la signature du contrat, il gère l’entièreté des démarches administratives. Par exemple, le chargé de recrutement établit la Déclaration Préalable À l’Embauche (DPAE), la promesse d’embauche et rédige le contrat de travail.

Chargé de recrutement : quelles conditions de travail ?

N’importe quel type de structure peut avoir recours à un chargé de recrutement. Il est donc possible de travailler aussi bien dans des grandes entreprises, que dans des Petites et Moyennes Entreprises (PME) ou des startups. Quoi qu’il en soit, en entreprise, le chargé de recrutement est polyvalent, capable de mener d’autres missions de ressources humaines si besoin. 

Néanmoins, les chargés de recrutement commencent souvent leur carrière au sein d’un cabinet de recrutement, voire une société spécialisé dans l’emploi, comme une entreprise d’intérim. Dans ce cadre, le chargé de recrutement est souvent spécialisé, par exemple dans un secteur professionnel (BTP, éducation, industrie, etc.), un métier spécifique (commercial, comptable, etc.) ou un domaine d’activité (numérique et digital, analyse stratégique, etc.). Autrement dit, le chargé de recrutement devient un expert sur un segment précis du marché de l’emploi

Dans la majeure partie des cas, le chargé de recrutement exerce une profession sédentaire. En d’autres termes, il travaille depuis son bureau (ou en télétravail), sauf s’il se déplace à un événement professionnel (salon de l’emploi, salon de l’étudiant, etc.). En revanche, il s’agit d’un métier de contact, où les interactions humaines sont nombreuses.

Chargé de recrutement : le profil idéal

Qualités et savoir-être du chargé de recrutement

Le chargé de recrutement doit avant tout posséder des qualités humaines. En effet, cette profession nécessite des échanges permanents avec d’autres personnes, qu’il s’agisse de candidats, d’employés ou de directeurs / managers. En général, un chargé de recrutement fait preuve des qualités suivantes

  • Sens du relationnel, notamment l’écoute et la diplomatie
  • Capacités de communication, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit (rédiger des offres d’emploi, mener des entretiens, etc.)
  • Impartialité, pour agir en toute neutralité face à chaque candidat 
  • Organisation et rigueur, pour traiter l’ensemble des candidatures reçues 
  • Persévérance et patience, car il est parfois complexe de trouver la perle rare
  • Force de persuasion, pour convaincre le candidat de rejoindre l’entreprise (présentation de l’environnement de travail, des avantages salariaux, etc.)
  • Esprit d’analyse et sens de l’observation, pour identifier le profil, les qualités, les défauts d’un candidat

Compétences et savoir-faire techniques du chargé de recrutement

Même si le métier de chargé de recrutement comprend une partie importante de qualités humaines, des compétences techniques sont indispensables pour exercer correctement ces fonctions. 

Bien entendu, un chargé de recrutement doit maîtriser sur le bout des doigts les outils de recrutement (sites d’emploi, réseaux sociaux professionnels, sourcing, CVthèques, etc.). Il faut aussi connaître les techniques d’entretien (entretien téléphonique, entretien vidéo, rendez-vous physique, questions d’approche, etc.). 

Un chargé de recrutement a également de solides bases dans plusieurs domaines

  • Domaine juridique, sur la législation du travail (droit du travail, droit social, etc.)
  • Domaine économique, notamment sur le secteur professionnel sur lequel il opère (situation du marché de l’emploi, acteurs principaux, compétences recherchées, nature des missions, niveaux de salaire, etc.)
  • Domaine des ressources humaines, pour maîtriser la gestion du personnel au sein de l’entreprise
  • Domaine numérique et informatique, pour se servir des logiciels bureautique de gestion et/ou des réseaux sociaux

Le chargé de recrutement est aussi incollable sur le fonctionnement d’une entreprise, plus particulièrement de la sienne. Il doit connaître les attentes de la direction et les besoins de chaque service. 

Le plus ? Pratiquer une langue étrangère est valorisé, surtout pour ce poste. Par exemple, parler et comprendre l’anglais permet de mener des entretiens dans une langue étrangère pour vérifier le niveau des candidats. 

Comment devenir chargé de recrutement ?

En théorie, il n’y a aucune obligation de diplôme pour devenir chargé de recrutement. En réalité, ce poste requiert des compétences spécifiques dans la gestion des ressources humaines. Un diplôme est donc indispensable pour se lancer dans le métier de chargé de recrutement. 

L’accès à la profession se fait dès le bac +2. Il est même possible de pousser vos études jusqu’au bac +3, voire bac +5 : tout dépend du temps que vous souhaitez passer en formation !

Pour y voir plus clair, voici une liste des diplômes accessibles pour se former au métier de chargé de recrutement

  • Titre Professionnel (TP) - Assistant en ressources humaines (équivalent bac +2)
  • Brevet de Technicien Supérieur (BTS) - Gestion de la PME (équivalent bac +2)
  • BTS - Comptabilité et gestion
  • Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) - Gestion des entreprises et des administrations (équivalent bac +3)
  • BUT - Gestion administrative et commerciale des organisations
  • Licence professionnelle - Métiers de la gestion des ressources humaines (équivalent bac +3)

En parallèle de vos études, une expérience professionnelle est souvent requise pour débuter une carrière. Par exemple, il peut s’agir d’un stage ou d’une alternance en milieu professionnel (cabinet de recrutement, service RH d’une entreprise, etc.). 

Chez Hupso, on est convaincu que le titre professionnel est la solution adéquate pour entamer une carrière professionnelle de chargé de recrutement. En effet, cette formation professionnalisante délivre un diplôme reconnu par l’État, en peu de temps (entre huit mois et un an d’apprentissage).

Nos apprenants bénéficient de cours complets et pédagog