Fiche métier : assistant en Ressources Humaines (RH)

Contacter un expert
Hupso | Indispensable

Au sein d’une entreprise, l’assistant en ressources humaines (ou assistant RH) est un rouage essentiel à l’activité et à la gestion du personnel. Son rôle regroupe plusieurs tâches, notamment le suivi individuel de chaque salarié, la paie ou encore le recrutement de nouveaux collaborateurs. Il s’agit d’un métier complet, demandant polyvalence et autonomie. Missions quotidiennes, conditions de travail, formation et diplôme, salaire ou encore évolution professionnelle : découvrez notre fiche métier d'assistant RH !

Assistant RH : définition du métier

Le métier d’assistant RH

Si l’aspect économique d’une activité professionnelle est primordial, le bon fonctionnement interne de l’entreprise l’est tout autant, si ce n’est plus. Dans ce cadre, l’assistant en ressources humaines, surnommé assistant RH, joue un rôle majeur dans n’importe quelle entreprise comprenant plusieurs salariés. 

D’ailleurs, il est possible de trouver un poste au sein de différentes structures : 

  • Grands groupes privés
  • Startups et Petites et Moyennes Entreprises (PME)
  • Cabinets de recrutement
  • Entreprises spécialisées dans l’emploi (intérim, etc.)
  • Établissements publics

Dans une grande entreprise, un assistant RH se spécialise dans un domaine (administration du personnel, paie, recrutement, formation, etc.). Au contraire, dans une PME ou une startup, plus de responsabilités sont confiées et son quotidien se rapproche de celui d’un responsable de ressources humaines. 

Le métier d’assistant en ressources humaines est essentiel à une multitude de secteurs d’activité (industrie, service à la personne, construction, grande distribution, éducation, etc.). 

Ce professionnel de la gestion administrative s’occupe des ressources humaines. L’assistant RH est un véritable référent dans l’entreprise : son rôle est très large. D’ailleurs, ce métier se caractérise par sa grande polyvalence. 

De nombreuses responsabilités reposent donc sur les épaules de l’assistant en ressources humaines, comme le suivi régulier de la situation de chaque employé, la réalisation des démarches sociales, le recrutement mais aussi la formation continue des équipes. En parallèle, l’assistant RH est également le garant du bien-être des employés.

Au cours de sa carrière, il peut endosser plusieurs casquettes : 

  • Gestionnaire de carrière
  • Responsable de la paie
  • Responsable de la formation continue 
  • Chargé de recrutement

En d’autres termes, la profession d’assistant RH permet aussi bien de se spécialiser dans un domaine précis des ressources humaines, que de s’occuper de l’ensemble de ces activités en même temps !

Dans tous les cas, il s’agit d’une activité principalement sédentaire, avec un environnement numérique (bureau avec ordinateur). En revanche, le contact humain est omniprésent, avec la hiérarchie et la direction, comme avec le personnel de l’entreprise.

Les missions de l’assistant RH

L’assistant RH exerce plusieurs fonctions au sein de la structure qui l’emploie. En général, les principales activités professionnelles menées sont les suivantes : 

  • L’administration du personnel, de son entrée dans l'entreprise, jusqu’à son départ
  • La gestion de la paie et des autres avantages salariaux
  • L’organisation du recrutement et l’intégration de nouveaux collaborateurs
  • Le suivi de carrière des salariés (mobilité, évolution professionnelle, etc.)
  • La formation continue du personnel

Un assistant en ressources humaines veille au bon déroulement de la carrière d’un salarié. Par exemple, il s’occupe de la modification du contrat de travail, des absences et arrêts maladies ou encore de la préparation des bulletins de salaire. 

Le recrutement prend aussi une part importante de ses missions, surtout dans une entreprise en croissance. Il est amené à rédiger des offres d’emploi, les publier et faire une première sélection des candidats (tri des CV, entretiens préliminaires, etc.). 

Si le candidat est retenu, l’assistant RH s’occupe de son intégration au sein de l’entreprise, en présentant les équipes et les services, le règlement intérieur, ainsi que le fonctionnement de l’activité. Il doit aussi gérer les visites médicales obligatoires et la déclaration aux organismes sociaux. 

Il met aussi son expertise dans le domaine des ressources humaines au service de son entreprise. Ainsi, il explique aux salariés leurs droits et obligations, conformément à la législation sociale du travail et à la politique interne (jours de congé, télétravail, etc.). 

Depuis la généralisation du plan de développement des compétences en entreprise, l’assistant RH est devenu responsable de la formation continue des équipes. Autrement dit, il recueille les besoins de chaque collaborateur et propose des actions de formation spécifiques. L’objectif est de favoriser les montées en compétences des employés. 

L’assistant RH sert parfois de bras droit à la direction dans certains cas. Si l’entreprise possède un Comité Social et Économique (CSE), il aide à élaborer les documents et à organiser les réunions internes, par exemple les élections professionnelles. 

Il assure les relations avec les interlocuteurs publics et/ou sociaux, comme les organismes de santé, les mutuelles, l’Urssaf ou encore Pôle emploi. Il contacte aussi les écoles et les universités ou participe à des salons professionnels, pour démarcher les étudiants et les futurs salariés. 

Assistant RH : le profil idéal

Les qualités humaines

L’assistant en ressources humaines est au contact permanent avec de nombreuses personnes (salariés, managers, direction, partenaires, organismes sociaux, etc.). Il s’agit donc avant tout d’un métier de contact, indissociable de certaines qualités humaines :

  • Sens du relationnel, dont l’écoute, l’empathie mais aussi une bonne capacité de communication
  • Discrétion, pour respecter la confidentialité (rémunération, arrêts maladies, problèmes personnels d’un salarié, etc.)
  • Autonomie et sens des responsabilités, notamment au sein de plus petites structures comme des Petites et Moyennes Entreprises (PME)
  • Rigueur et organisation, en raison de la polyvalence des fonctions
  • Réactivité et disponibilité, pour assurer un service de qualité auprès des collaborateurs de l’entreprise

Les compétences professionnelles

En plus des qualités personnelles, un assistant RH doit posséder des compétences techniques, primordiales pour mener à bien ses missions. Avec le développement des outils numériques, il faut absolument maîtriser les logiciels de gestion de ressources humaines appelés « SIRH » - Systèmes d’Information de gestion des Ressources Humaines. 

Un assistant RH sait aussi utiliser les logiciels de bureautique, comme les tableurs, les gestionnaires de paie en ligne ou les outils de reporting (tableaux de bord, temps de travail, etc.). 

Bien entendu, il est nécessaire de connaître les techniques de gestion administrative du personnel (conduite d’entretiens, réalisation de dossiers administratifs, déclarations réglementaires, bulletins de paie, logistique des recrutements, des arrêts maladies, etc.). 

Un assistant en ressources humaines fait preuve de connaissances basiques, principalement dans le domaine juridique (droit social, droit du travail, etc.).

Aujourd’hui, un candidat à ce poste maîtrisant une langue étrangère dispose d’un profil attractif sur le marché du travail. L’anglais reste la langue numéro une, même si parler d’autres langues frontalières, comme l’allemand ou l’espagnol, est un avantage indéniable.

Devenir assistant RH : quelle formation ?

En théorie, aucun diplôme ne réglemente cette profession. Néanmoins, le poste d’assistant RH demande un niveau de technicité tel, qu’un diplôme équivalent à un bac +2 dans le domaine des ressources humaines est indispensable pour débuter sa carrière. 

En raison des besoins en recrutement pour ce métier, plusieurs types de diplômes et formations donnent accès aux fonctions d’assistant RH, notamment : 

  • Un Brevet de Technicien Supérieur (BTS), en gestion, comptabilité ou ressources humaines (équivalent bac +2)
  • Un Titre Professionnel (TP) - Assistant de ressources humaines (équivalent bac +2)
  • Un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) - Carrières juridiques (équivalent bac +3)
  • Une licence universitaire, en droit ou en économie et gestion (équivalent bac +3)
  • Une licence professionnelle - Métiers de la gestion des ressources humaine (équivalent bac +3)
  • Un Master en droit, spécialité droit social et relations sociales dans l'entreprise (équivalent bac +5)
  • Un diplôme d’école de commerce (équivalent bac +5)

Chez Hupso, on est convaincu que la formation à un  titre professionnel est la solution idéale pour se former au métier d’assistant RH. En effet, c’est un cursus reconnu par l’État, court (entre huit mois et un an) mais professionnalisant. À la fin de votre formation, vous êtes directement opérationnel pour entrer sur le marché de l’emploi. 

On vous recommande aussi d’allier vos études avec une expérience professionnelle quelconque (stage, alternance, etc.). Les recruteurs se tournent plus facilement vers des profils expérimentés, avec une connaissance du milieu profession