Salaire chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment

Contacter un expert
btp

Le métier de chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est devenu incontournable dans le secteur de la construction et de la rénovation. Avec la montée en puissance des préoccupations environnementales et les objectifs de réduction des émissions de carbone, le rôle de ce professionnel est clé pour mener à bien les projets de rénovation énergétique, tout en assurant l’efficacité et la durabilité des bâtiments.

Définition et importance du rôle

Le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est un expert en évaluation thermique et énergétique des bâtiments. 

 

Son rôle consiste à analyser, concevoir et mettre en œuvre des solutions de rénovation énergétique adaptées aux besoins spécifiques de chaque projet. 

 

Il est responsable de la coordination de l’ensemble des acteurs impliqués, allant des architectes aux bureaux d’études techniques, en passant par les entreprises de travaux et les clients. 

 

Ce poste nécessite une compréhension approfondie des enjeux environnementaux et des techniques de construction durable, faisant du chargé d’affaires un acteur clé dans la transition énergétique.

Contexte actuel de la transition énergétique

La transition énergétique est au cœur des politiques publiques et des stratégies de développement durable. 

 

En France, des objectifs ambitieux ont été fixés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. 

 

Le plan France Relance et la loi Climat et Résilience visent notamment à convertir l’intégralité du parc immobilier aux normes bas carbone d’ici 2050. 

 

Dans ce contexte, la rénovation énergétique des bâtiments est devenue une priorité nationale, soutenue par de nombreuses aides et subventions de l’État pour encourager les particuliers et les professionnels à entreprendre des travaux de rénovation.

Responsabilités principales du chargé d’affaires

Les responsabilités du chargé d’affaires en rénovation énergétique sont variées et complexes. Elles comprennent entre autres :

  1. Liaison avec le client 
  2. Analyse technique 
  3. Coordination des travaux 
  4. Suivi administratif et financier
  5. Gestion des intervenants 

Compétences requises pour ce poste

Pour réussir en tant que chargé d’affaires en rénovation énergétique, plusieurs compétences sont indispensables :

  1. Expertise technique 
  2. Compétences en gestion de projet 
  3. Aptitudes en communication
  4. Sens de l’analyse 
  5. Connaissance des réglementations 

 

Le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment joue donc un rôle clé dans la transition vers des bâtiments plus durables et plus performants énergétiquement. Sa polyvalence et son expertise en font un pilier indispensable pour réussir les projets de rénovation énergétique et atteindre les objectifs environnementaux fixés par la société.

Salaire et facteurs influents

Le salaire du chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est influencé par plusieurs facteurs tels que l’expérience, la localisation, la taille de l’entreprise, et le secteur d’activité

 

Comprendre ces éléments permet de mieux appréhender les opportunités et les évolutions de carrière.

Fourchette de salaire moyenne en France

En France, un chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment peut s’attendre à un salaire brut annuel compris entre 30 000 € et 60 000 €, en fonction de son niveau d’expérience et des responsabilités associées à son poste. 

 

👉 En début de carrière, un professionnel peut généralement gagner entre 30 000 € et 40 000 € bruts par an. 

 

👉 Avec de l’expérience, le salaire peut s’élever à environ 40 000 € à 60 000 € bruts par an, voire plus pour des postes de haute responsabilité ou des spécialisations techniques.

Variations régionales et impact sur le salaire

Le salaire d’un chargé d’affaires en rénovation énergétique peut varier aussi selon la région. 

 

Par exemple, les professionnels travaillant en Île-de-France, en raison du coût de la vie plus élevé et de la concentration de grands projets de construction et de rénovation, peuvent percevoir des salaires plus élevés que ceux travaillant dans d’autres régions. 

 

À titre de comparaison, un chargé d’affaires en région parisienne pourrait voir son salaire majoré de 10 à 20 % par rapport à ses homologues en province. 

 

Dans les grandes métropoles comme Lyon, Marseille ou Bordeaux, les salaires sont également compétitifs, mais souvent légèrement inférieurs à ceux de Paris.

Évolution salariale typique dans la carrière

L’évolution salariale d’un chargé d’affaires en rénovation énergétique est souvent progressive et corrélée à l’acquisition de compétences supplémentaires et à la prise de responsabilités. 

 

👉 En début de carrière, les augmentations salariales sont fréquentes et peuvent atteindre 5 à 10 % par an

 

👉 Après cinq à dix ans d’expérience, les augmentations peuvent être plus modestes, mais des opportunités de progression significative existent lors de la prise de nouvelles responsabilités, comme la gestion d’équipes ou la direction de projets de grande envergure.

Taille de l’entreprise et secteur d’activité

La taille de l’entreprise et le secteur d’activité influencent également le salaire. Dans les grandes entreprises de construction ou les bureaux d’études renommés, les salaires tendent à être plus élevés en raison des ressources disponibles et de la complexité des projets gérés. 

Possibilités de progression de carrière et augmentations salariales

Les possibilités de progression de carrière pour un chargé d’affaires en rénovation énergétique sont variées. 

 

☝️ Verticalement, un professionnel peut évoluer vers des postes de chef de groupe, de directeur de département ou même de directeur général

 

👉 Horizontalement, des opportunités existent pour devenir chef de projet au sein d’un bureau d’études ou pour se spécialiser dans des domaines techniques comme la gestion énergétique ou la conception durable. 

 

En outre, les certifications professionnelles, comme le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), peuvent améliorer les perspectives salariales et ouvrir la voie à des projets plus complexes et mieux rémunérés.

Comparaison des salaires vs autres métiers similaires

Comparer les salaires des chargés d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment avec ceux d’autres métiers similaires permet de mieux comprendre la position de ce poste dans le secteur du BTP et de l’énergie.

Chargé d’affaires en général

Le chargé d’affaires en rénovation énergétique se distingue par sa spécialisation dans les projets de rénovation énergétique des bâtiments, mais comment se compare-t-il à un chargé d’affaires en général ? 

 

En moyenne, un chargé d’affaires dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) peut gagner entre 35 000 € et 55 000 € bruts par an. 

 

Les responsabilités et les compétences spécifiques requises dans la rénovation énergétique peuvent justifier une rémunération légèrement supérieure.

Chargé d'études thermiques, énergétiques et énvironnementales du bâtiment 

Un Chargé d'Études Thermiques, Énergétiques et Environnementales du Bâtiment (CETEEM) joue un rôle clé dans l’évaluation des performances énergétiques des bâtiments et la proposition de solutions durables. 

 

Le salaire moyen pour ce poste varie entre 32 000 € et 50 000 € bruts par an, en fonction de l’expérience et de la complexité des projets.