Fiche métier : Chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment

Contacter un expert
btp

Le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment (CAREB) joue un rôle clé dans la transition énergétique. En tant que spécialiste de l’évaluation thermique et énergétique, il gère les projets de rénovation de bout en bout, assurant des bâtiments plus performants et respectueux de l’environnement. Ce métier est au cœur des enjeux durables actuels. Il offre des perspectives passionnantes pour ceux qui souhaitent contribuer à la réduction des émissions de CO2 et à l’amélioration du confort des habitants. Découvrons ensemble comment devenir chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment, les compétences requises, et les opportunités de carrière dans ce secteur en pleine expansion.

Le rôle du chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment

Présentation du métier

Le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment, aussi appelé CAREB, est un professionnel spécialisé dans l’évaluation thermique et énergétique des bâtiments. 

 

Son rôle principal consiste à gérer les projets de rénovation énergétique de bout en bout, de l’analyse initiale à la mise en œuvre des solutions recommandées. 

 

Contrairement à d’autres acteurs du secteur, le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment ne réalise pas lui-même les travaux de rénovation mais joue un rôle de conseiller et de coordinateur.

 

Le métier de chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est au cœur de la transition énergétique, une priorité nationale soutenue par le plan France Relance et la loi Climat et Résilience, visant à convertir l’intégralité du parc immobilier français aux normes bas carbone d’ici 2050. 

 

En tant que spécialiste, le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment doit maîtriser un large éventail de compétences techniques et réglementaires pour proposer des solutions efficaces et conformes aux attentes des clients et des réglementations en vigueur.

Compétences requises

Pour exceller en tant que chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment, plusieurs compétences sont nécessaires :
 

  1. Compétences techniques : Le Careb doit avoir une solide connaissance des principes de thermique du bâtiment, des systèmes énergétiques et des techniques de rénovation. Il doit être capable de réaliser des audits énergétiques, d'analyser les performances énergétiques des bâtiments et de proposer des solutions adaptées pour réduire la consommation énergétique.
     
  2. Gestion de projet : Le Careb doit posséder de solides compétences en gestion de projet, y compris la planification, l'organisation et le suivi des travaux. Il doit être capable de coordonner les différentes phases du projet, de la conception à la réalisation, en passant par le contrôle de la qualité et l’évaluation des résultats.
     
  3. Compétences en communication : La capacité à communiquer efficacement avec divers interlocuteurs est clé. Le Careb doit pouvoir expliquer des concepts techniques de manière claire et compréhensible aux clients, négocier avec les fournisseurs et les sous-traitants, et collaborer avec les architectes, les bureaux d’études techniques et les services administratifs.
     
  4. Connaissances réglementaires : Une bonne maîtrise des réglementations en vigueur, des normes environnementales et des dispositifs d’aide financière est essentielle. Le Careb doit être au courant des évolutions législatives et des certifications nécessaires, comme le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui est indispensable pour exercer dans ce domaine.
     
  5. Analyse et résolution de problèmes : Le Careb doit être capable d’analyser les problèmes énergétiques des bâtiments et de trouver des solutions innovantes et efficaces. Cela implique une bonne capacité d’analyse, une connaissance approfondie des technologies de rénovation énergétique et une aptitude à évaluer les coûts et les bénéfices des différentes options.
     
  6. Autonomie et prise d’initiative : Le Careb doit être capable de travailler de manière autonome, de prendre des initiatives et de gérer son temps de manière efficace. Il doit être proactif dans la recherche de solutions et dans la coordination des différentes parties prenantes impliquées dans le projet.

Importance du rôle dans le contexte actuel de transition énergétique

Le rôle du chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est fondamental dans le contexte actuel de transition énergétique, un enjeu majeur pour la France et pour le monde entier. 

 

La rénovation énergétique des bâtiments est un des principaux leviers pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et atteindre les objectifs climatiques fixés par les accords internationaux et les politiques nationales.
 

  1. Réduction des émissions de CO2 : Les bâtiments représentent une part significative des émissions de CO2 en France. En améliorant l'efficacité énergétique des bâtiments, le Careb contribue directement à la réduction de ces émissions. Les projets de rénovation énergétique permettent de diminuer la consommation d’énergie fossile et de favoriser l’utilisation de sources d’énergie renouvelables.
     
  2. Amélioration du confort et de la santé des occupants : Les projets de rénovation énergétique améliorent également le confort thermique et la qualité de l’air intérieur des bâtiments. Les occupants bénéficient de conditions de vie plus saines et plus confortables, ce qui peut avoir un impact positif sur leur santé et leur bien-être.
     
  3. Réduction des coûts énergétiques : Les travaux de rénovation énergétique permettent de réaliser des économies significatives sur les factures d’énergie. Pour les particuliers, cela se traduit par une réduction des dépenses de chauffage et de climatisation. Pour les entreprises, cela peut représenter une baisse des coûts d’exploitation et une amélioration de la compétitivité.
     
  4. Création d’emplois et développement économique : La transition énergétique est un moteur de croissance économique et de création d’emplois. Le secteur de la rénovation énergétique est en pleine expansion, avec une demande croissante de professionnels qualifiés. Selon les prévisions, la croissance annuelle du secteur pourrait atteindre 12,7% entre 2025 et 2030, avec un objectif de former 200 000 professionnels d’ici 2030.
     
  5. Respect des engagements internationaux : La France s'est engagée à atteindre des objectifs ambitieux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La rénovation énergétique des bâtiments est une composante essentielle de ces engagements. En améliorant la performance énergétique des bâtiments, le Careb contribue à la réalisation de ces objectifs et à la lutte contre le changement climatique.
     
  6. Accès aux aides et subventions : Le Careb joue également un rôle clé dans l’accès aux dispositifs d’aide financière mis en place par l’État et les collectivités territoriales. Ces aides, comme MaPrimeRénov’, permettent de faciliter le financement des travaux de rénovation énergétique pour les particuliers et les professionnels. Le Careb accompagne ses clients dans les démarches administratives et financières pour optimiser leur projet de rénovation.

 

Le métier de chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est à la fois technique et stratégique. 

 

Il requiert une certaine expertise, des compétences en gestion de projet et une capacité à travailler en collaboration avec de nombreux acteurs. 

 

Dans le contexte de la transition énergétique, le rôle du chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment est indispensable pour atteindre les objectifs climatiques, améliorer le confort des occupants et réaliser des économies d’énergie. 

 

En intégrant les valeurs de durabilité et d’innovation, le chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment contribue activement à la construction d’un avenir plus respectueux de l’environnement.

Comment devenir CAREB ?

Parcours académique recommandé

Pour devenir chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment (Careb), un parcours académique solide est indispensable. 

 

Les diplômes les plus courants jusqu'à présent étaient le BTS Bâtiment, le DUT Génie Civil et les licences professionnelles en Énergie et Environnement. Ces formations offrent une base technique et théorique essentielle pour comprendre les principes de thermique du bâtiment, les systèmes énergétiques et les techniques de rénovation.

 

Chez hupso, nous lançons notre formation spécifique pour devenir chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment ! 

Notre formation, ouverte sans prérequis, délivre un diplôme de niveau 5, équivalent à un BAC +2 et ne nécessite pas d’expérience professionnelle préalable. 

Cette formation permet aux apprenants de valider des compétences clés telles que la réalisation de l’état des lieux initial d’un bâtiment, le conseil au client sur un projet de rénovation énergétique et la préparation et le suivi des travaux de rénovation.

Importance des stages et de l'expérience pratique

Les stages et l’expérience pratique sont des éléments essentiels pour devenir un chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment compétent. Ils permettent aux étudiants d’acquérir une expérience concrète sur le terrain, de comprendre les réels défis du chantier et de se familiariser avec les différents acteurs du secteur, tels que les maîtres d’ouvrage, les architectes et les bureaux d’études techniques.

 

L’expérience pratique aide à développer des compétences en gestion de projet, en communication avec les clients et en coordination des travaux. 

 

Chez hupso on met l'accent sur l'importance de ces expériences dans notre programme de formation, et nous encourageons et aidons nos apprenants à trouver et à réaliser des stages pour renforcer leurs compétences et améliorer leur employabilité.

Opportunités professionnelles

Le secteur de la rénovation énergétique offre de nombreuses opportunités professionnelles. 

 

Les chargés d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment peuvent travailler dans des entreprises de travaux, des bureaux d’études techniques, des cabinets d’architectes, ou encore au sein de collectivités territoriales. 

 

Les petites et moyennes entreprises de réhabilitation de bâtiments sont également des employeurs potentiels.

Évolution de carrière

Le métier de chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment offre de nombreuses possibilités d’évolution de carrière. 

 

Sur le plan vertical, un chargé d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment peut progresser vers des postes de chef de groupe, superviser plusieurs chargés d’affaires, ou même devenir directeur de département. Ces postes à responsabilités impliquent la gestion de projets plus complexes et de plus grande envergure.

 

Sur le plan horizontal, les chargés d’affaires en rénovation énergétique du bâtiment peuvent diversifier leurs missions en prenant des rôles de chef de projet dans des bureaux d’études ou en se spécialisant dans des domaines techniques spécifiques, tels que la climatisation ou la plomberie.

 

Cette diversification permet d’acquérir une expertise technique plus large et d’accéder à des projets de rénovation de plus en plus complexes.