Le concours ATSEM

Le concours ATSEM est un des principaux concours de la fonction publique. Comme tout concours de la fonction publique, il est régi par un arrêté, le décret n° 2010-1068 du 8 septembre 2010 fixant les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des agents territoriaux spécialisés de 1re classe des écoles maternelles. Notre article reprend et condense ces données légales.

Le concours ATSEM est-il sélectif ? Le concours est organisé par chaque collectivité territoriale - chaque Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale (CDG). Il n’existe donc pas de source de données condensant l’ensemble des données des CDG. Chez Hupso, nous avons donc entrepris ce travail.

Ainsi le taux d’admission au concours d’ATSEM est régulièrement inférieur à 10%. Selon ces mêmes calculs, le concours externe représente environ 60% des lauréats, le concours interne 35% environ et le troisième concours près de 5%. Certaines épreuves peuvent d’ailleurs atteindre un très haut degré de sélectivité : par exemple, pour l’épreuve orale d’admission du concours interne, le seuil d’admission peut être supérieur à 17/20.

Le concours ATSEM est donc sélectif et convient d’être préparé avec rigueur.

Il existe trois voies pour devenir ATSEM de 1ère classe (le premier échelon du métier) : le concours externe, le concours interne et le troisième concours.

 

Le concours ATSEM externe

Le concours externe ATSEM est ouvert aux titulaires du CAP Accompagnant éducatif de la petite enfance ou d'un diplôme équivalent à un CAP.

Vous devez également satisfaire aux conditions communes d’accès à la fonction publique, à savoir : 

  • Être de nationalité française ou ressortissant européen (applicable à la Suisse et à la Principauté d’Andorre)
  • Jouir de l’ensemble de vos droits civiques, notamment le droit de vote
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec vos futures fonctions
  • Avoir participé à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC)
  • Être apte physiquement à l’exercice de vos futures fonctions

Ce concours est divisé en deux parties : une épreuve d’admissibilité (écrite) et une épreuve d’admission (orale).

L'épreuve d'admissibilité consiste en la réponse à vingt questions à choix multiple portant sur des situations concrètes habituellement rencontrées par des ATSEM dans l'exercice de leurs fonctions. Cette épreuve dure quarante-cinq minutes. Son coefficient est de 1.

L'épreuve orale d'admission consiste en un entretien permettant d'apprécier l'aptitude du candidat et sa motivation à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d'emplois ainsi que ses connaissances de l'environnement professionnel dans lequel il sera appelé à exercer ses fonctions. Cette épreuve dure quinze minutes. Son coefficient est de 2.

Il faut avoir à l’esprit que seuls les candidats déclarés admissibles après l’épreuve écrite peuvent passer l’épreuve orale. Cette “barre d’admissibilité” est fixée par le jury. L'épreuve écrite est anonyme et fait l'objet d'une double correction. Toute note inférieure à 5 sur 20 à l'épreuve d'admissibilité entraîne l'élimination du candidat.

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant.

Le concours ATSEM interne

Le concours interne ATSEM s’adresse aux publics suivants :

  • aux fonctionnaires et agents des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l’article 2 de la loi n°86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière.
  • aux fonctionnaires et agents de l’Etat et des établissements publics qui en dépendent
  • aux militaires
  • aux agents en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale.

Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l’année du concours de 2 années au moins de services publics effectifs (périodes de contractuel, stagiaire et titulaire) effectuées auprès de jeunes enfants en milieu scolaire et maternel.

Vous devez également satisfaire aux conditions communes d’accès à la fonction publique, à savoir : 

  • Être de nationalité française ou ressortissant européen (applicable à la Suisse et à la Principauté d’Andorre)
  • Jouir de l’ensemble de vos droits civiques, notamment le droit de vote
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec vos futures fonctions
  • Avoir participé à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC)
  • Être apte physiquement à l’exercice de vos futures fonctions

Le concours interne est constitué d’une seule épreuve : un oral d’admission.

Cette épreuve consiste en un entretien débutant par une présentation par le candidat de son expérience professionnelle et des compétences qu'il a acquises à cette occasion, sur la base d'un document retraçant son parcours professionnel.

Ce document, établi conformément au modèle fixé par arrêté du ministre chargé des collectivités territoriales, est fourni par le candidat au moment de son inscription et remis au jury préalablement à cette épreuve.

Cet entretien se poursuit par une conversation visant à apprécier, le cas échéant sous forme de mise en situation professionnelle, la capacité du candidat à analyser son environnement professionnel et à résoudre les problèmes les plus fréquemment rencontrés par un agent territorial spécialisé des écoles maternelles.

Cette épreuve dure 20 minutes. 5 minutes au plus sont consacrées à l’exposé. Elle est notée sur 20.

A l'issue de cette épreuve, le jury arrête une liste d'admission, composé de l’ensemble des candidats directement admis. Dans certains cas, il peut également y avoir une liste complémentaire, composé des candidats admis dans le cas où il y ait des désistements.